Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les plateformes de trading social


Rédigé le Lundi 10 Mai 2021 à 13:45 |




Image par Csaba Nagy de Pixabay
Image par Csaba Nagy de Pixabay
Le trading social est un mode de négociation qui permet aux investisseurs de plagier les trades des experts dans ce domaine. Il est considéré comme un réseau social qui rassemble les traders afin de prendre les bonnes décisions d'investissement. Plusieurs plateformes en ligne ont vu le jour, elles permettent de rejoindre un réseau des passionnés et d'améliorer votre espérance de gain.

Cette approche d'investissement marque un tournant dans la façon dont les traders analysent le marché. Elle nécessite peu voire pas du tout de connaissances des marchés financiers et a été décrit comme une alternative à faible coût et sophistiqué aux gestionnaires de patrimoine traditionnels par le Forum économique mondial.

Comment faire du trading social ?

Pour faire du trading social, il faut tout d'abord choisir un courtier pour faire du trading social tel que eToro par exemple et ensuite ouvrir un compte de trading, vérifier son compte, déposer des fonds et vous voilà prêt pour commencer le trading social.

Les principaux courtiers 

eToro

Ce courtier fait partie des courtiers les plus fiables et les plus réputés dans le monde du trading. Bien régulé, il s'est fait un nom en offrant une solution de trading pour tous les investisseurs, débutants comme les plus expérimentés.

AvaTrade

Classé parmi les meilleurs sites de trading collaboratif que ce soit en France ou encore dans le reste du monde. Il est soumis à la règlementation de la Banque Centrale d'Irlande en Europe. Basé en Irlande et plus précisément à Dublin, ce courtier regorge également des bureaux dans d'autres régions du monde.

XTB

Broker CFD et Forex disponible dans 13 pays, y compris en France. Il dénombre plus de 200 000 utilisateurs. Le site de trading en ligne est règlementé par des grands régulateurs financiers en Europe dont l'AMF en France, CySEC à Chypre, KNF en Pologne, FCA au Royaume-Uni et IFSC à Belize.

Alvexo

Créé en 2014, ce courtier dont la spécialité semble être l'innovation sur le marché financier. Il détient les licences d'exploitation des régulateurs suivants: la Financial Services Authority et la Commission de Sécurité et des échanges de Chypre. Il est accessible à tous les profils d'investisseurs.

Peut-on se faire de l'argent grâce au trading social ?

La réponse est positive mais il n'est pas évident de déterminer les gains éventuels sur une plateforme de trading social même s'il faut reconnaitre qu'il permet d'empocher vite des profits, il reste tout de même vrai que des revers de situation sont à signaler. Ainsi, il est vivement conseillé d'apprendre les notions de base du trading social avant de s'y engager de plein pied.

Trois types d'opérations en bourse

Les décisions de trading sont influencés par les activités de trading des autres traders. Il existe 3 principaux types d'opérations en Bourse:

Tout d'abord l'opération seule où le trader place de l'argent par lui-même, autre opération le Copy trading. Avec cette approche, votre compte est directement lié à celui du trader que vous souhaitez copier. Il vous suffit simplement de choisir la part de votre capital à allouer à la recopie d'opérations afin qu'elle soit séparée de vos propres opérations.

Et enfin, le Mirror Trade où le trade place automatiquement de l'argent en bourse à chaque fois que l'autre trader investit. Il suit exactement la stratégie en bourse de l'autre trader.

Cependant, il existe des variations à ces opérations, offertes sur des plateformes en ligne qui permettent aux utilisateurs de copier les portefeuilles des autres dits de "Copy portfolio" et de suivre les bénéfices d'un trader appelé "Copy dividends" afin que lorsqu'un trader suivi retire de l'argent de son compte, la même quantité sera retirée du compte de la personne qui suit, en temps réel.

Y'a t'il des risques ?

Le trading social vous permet de copier les investissements réalisés par d'autres traders dits "expérimentés" mais cela n'est pas sans conséquence. 90% des clients y perdent de l'argent à hauteur de plus de 10 000 euros en moyenne selon l'AMF (Autorité des marchés financiers).

Selon l'institut, plus on réalise des transactions, plus on creuse les pertes. Pire, certains programmes s'exécutent automatiquement sans aucune action de votre part, empêchant de stopper les pertes.

Autre risque à déplorer, l'usurpation d'identité, certains intermédiaires se font fort de récupérer perdu, en se revendiquant de l'AMF ou d'associations de consommateurs. 

Qu'en dis la loi ?

Rien n'empêche les plate-formes installées à Chypre ou à Malte, agréées par le régulateur local, d'opérer en France. Même si les contrôles y sont moins stricts, l'AMF n'a pas son mot à dire. L'ensemble des site agréés est recensé sur Regafi.fr. Ceux-ci ne peuvent plus appâter leurs clients comme avant.

Rappelons que la loi Sapin 2 a en effet interdit la publicité sur le Forex, les CFD et les options binaires, quel que soit le support (TV, Radio, Internet, etc.).


Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Société



















Partager ce site




PUB FACEBOOK.png