Connectez-vous S'inscrire
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Canal+ perd des abonnés en France Métropolitaine mais en gagne à l'International dont l'Outre-Mer


Rédigé le Vendredi 15 Février 2019 à 12:12 |




Canal+ perd des abonnés en France Métropolitaine mais en gagne à l'International dont l'Outre-Mer
Le Groupe Canal+ a continué de perdre des abonnés en France Métropolitaine en 2018 mais en engrange toujours en Outre-Mer.

D'après les chiffres annuels de Vivendi publiés hier, en 2018, le chiffre d’affaires de Groupe Canal+ s’élève à 5 166 millions d’euros, quasiment stable par rapport à 2017 (-0,3 % à taux de change et périmètre constants).

Fin décembre 2018, le portefeuille global de Groupe Canal+ (individuels et collectifs en France et à l’international) s’élève à 16,2 millions d’abonnés, contre 15,6 millions à fin décembre 2017, en croissance nette de 654 000 abonnés.

Le chiffre d’affaires de la télévision en France métropolitaine recule légèrement (-3,4 % à taux de change et périmètre constants) en raison de la baisse du portefeuille d’abonnés individuels (7,8 millions, contre 8,1 millions à fin décembre 2017), malgré une évolution positive du taux de résiliation qui affiche une baisse de 2,2 points depuis un an pour s’établir à 13,6 %.

Le repli de ce chiffre d’affaires s’explique notamment par la baisse du parc d’abonnés à Canalplay et par l’arrêt de la commercialisation de l’offre Canalsat au profit des nouvelles offres Canal et des abonnements en partenariat avec les opérateurs télécoms.

En revanche, le portefeuille d’abonnés individuels à la chaîne Canal+ enregistre une croissance nette de 251 000 abonnés sur les 12 derniers mois. En incluant les abonnements collectifs, le portefeuille total d’abonnés en France métropolitaine atteint 8,3 millions.

En Outre-Mer, le nombre d'abonnés continue à s'accroître. En 2018, elle est passée de 530 000 à 583 000 abonnés soit 53 000 nouveaux abonnés.

Le chiffre d’affaires à l’international connait une forte progression de 6,8 % à taux de change et périmètre constants grâce à la très forte croissance du parc d’abonnés individuels (+883 000 en un an) à laquelle contribue l’ensemble des territoires, sans exception.

Le chiffre d’affaires de Studiocanal s’établit à 462 millions d’euros, en légère baisse sur un an (-0,6 % à taux de change et périmètre constants) du fait d’une base comparable 2017 défavorable (notamment avec le succès mondial de Paddington 2) et malgré une croissance significative des activités TV et une hausse des revenus liés au catalogue.

En France, Studiocanal se classe deuxième distributeur français en 2018 avec plus de 10 millions d’entrées en salles, grâce en particulier aux succès au cours du quatrième trimestre du Grand Bain (4,3 millions d’entrées), de Mia et le Lion Blanc (1,4 million d’entrées) et de Pupille (0,8 million d’entrées). 

La profitabilité de Groupe Canal+ en 2018 progresse très fortement par rapport à 2017. Le résultat opérationnel courant s’établit à 429 millions d’euros, contre 349 millions d’euros en 2017 (+22,4 % à taux de change et périmètre constants). 

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) avant charges de restructuration s’élève à 428 millions d’euros, en hausse de près de 80 millions d’euros en un an. Après charges de restructuration, l’EBITA s’établit à 400 millions d’euros, contre 300 millions d’euros en 2017 (+32,8 % à taux de change et périmètre constants).

Cette forte progression de l’EBITA s’explique notamment par le plan d’économies engagé en 2016, la nette amélioration de la situation en France métropolitaine et le développement soutenu à l’international.

Le 8 novembre 2018, Groupe Canal+ a annoncé le renouvellement de son accord avec le cinéma français, prolongeant jusqu’à fin 2022 un partenariat historique de plus de 30 ans. Cet accord constituait un préalable à la signature le 21 décembre 2018 de la nouvelle chronologie des médias qui sanctuarise et renforce la position unique de Canal+ qui peut désormais proposer à ses abonnés des films dès 6 mois après leur sortie en salles.

Au quatrième trimestre 2018, le Groupe Canal+ a également renforcé son offre sportive, notamment de football, avec l’acquisition pour la France de la Premier League et pour la Pologne de l’Ekstraklasa. Le Groupe Canal+ se félicite d’avoir remporté pour la France en exclusivité l’intégralité des droits de la Premier League anglaise, le championnat de football le plus diffusé au monde.

Canal+ proposera sur ses antennes et sur myCANAL les 380 matches de Premier League. L’accord porte sur les trois saisons 2019/2020, 2020/2021 et 2021/2022 et débutera à partir d’août 2019.

Par ailleurs, l’acquisition pour la première fois des droits de la Moto GP illustre la volonté du groupe de diversifier son offre sportive, à l’image des récents développements dans la boxe et le football féminin. Le 14 novembre 2018, un nouvel accord de distribution global avec le Groupe TF1 permet d’intégrer dans les offres Canal toutes les chaînes du Groupe TF1 et les services non linéaires associés. Un accord similaire avait été conclu début 2018 avec le Groupe M6.





1.Posté par Babi9700 le 15/02/2019 16:00
La raison est simple : en France métropolitaine, aucun intérêt d’avoir Canal+ au regard du nombre de chaînes de la TNT. Alors qu’en outre mer, nous n’avons pas d’autres choix que de souscrire à ce type d’abonnement pour accéder à un vrai bouquet TV.
En tout cas ils ne m’auront pas moi, vive l’IPTV ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture














Partager ce site




Facebook
Twitter
https://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngRss
YouTube Chanhttps://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngnel
Instagram