Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Valorisation locale des déchets d’emballages et papiers en Outre-mer : annonce de la deuxième phase de l’appel à manifestation d’intérêt


Rédigé le Mercredi 6 Septembre 2023 à 09:07 |



Valorisation locale des déchets d’emballages et papiers en Outre-mer : annonce de la deuxième phase de l’appel à manifestation d’intérêt
Dans les territoires ultramarins, la valorisation, au niveau local, des déchets d’emballages ménagers et papiers graphiques issus de la collecte sélective est un enjeu environnemental et économique majeur. Pour y faire face, Citeo a lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) afin de soutenir la création de filières locales de valorisation de ces matériaux.

Cet AMI a sélectionné 15 projets en 2022 pour une première phase d'étude de faisabilité des solutions. Aujourd'hui, Citeo annonce sélectionner 10 projets pour un accompagnement technique et financier afin de franchir une nouvelle étape dans le déploiement de solutions locales.

Les départements, régions et collectivités d’Outre-mer inclus dans le périmètre de la REP (Responsabilité Elargie du Producteur) des emballages ménagers et des papiers graphiques représentent 2,1 millions d’habitants répartis sur 7 territoires (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, Réunion, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon). Aujourd'hui, ces territoires ontmajoritairement recours à l’exportation pour le recyclage de ces déchets.

Face à ce constat, Citeo, entreprise à mission créée pour réduire l’impact environnemental des emballages ménagers et des papiers, a lancé un appel à manifestation d’intérêt en 2022 pour accompagner le développement de solutions locales de valorisation des matériaux issus de la collecte sélective, et valoriser le savoir-faire dans les territoires ultramarins.

Durant une année entière, qui constituait la 1ère phase de cet AMI, les 15 projets sélectionnés ont travaillé à l’étude de la faisabilité de leur solution de valorisation. En complément, et selon le degré de maturité de leur projet, les lauréats ont aussi bénéficié :
 
  • D’une formation spécifique de 3 jours, sur des thématiques clés dans la formalisation de leur idée (parcours « développement ») ;
     
  • D’un accompagnement à des essais techniques sur mesure, pour valider la technologie et le dimensionnement de leur unité (parcours « lancement »). ​
Aujourd’hui, Citeo annonce que 10 projets, parmi les 15 initiaux, ont été sélectionnés pour franchir une nouvelle étape dans le déploiement opérationnel de solutions locales de valorisation. 4 territoires sont représentés, à savoir : La Réunion, Mayotte, la Guyane, et la Martinique.

Ces 10 projets ont été sélectionnés sur la base des résultats de leur étude de faisabilité, et à travers de nombreux critères, notamment techniques, économiques, environnementaux, marchés, réglementaires. Au total, Citeo prévoit d’investir 3 millions d’euros, via le financement d’équipements et d’études complémentaires. Ces projets à terme visent un total de plus de 30 000 tonnes de déchets d’emballages ménagers et de papiers graphiques à recycler chaque année sur les territoires.

L’AMI Valorisation locale en Outre-mer a déjà un impact concret sur les territoires. Par exemple, le projet STS recycle depuis 2022 les emballages ménagers en verre en ajout béton à forte valeur ajoutée, sur l’île de La Réunion. Par ailleurs, le projet Habit’Âme a déjà démarré le montage de son unité de recyclage des emballages ménagers en plastique en mobilier et matériaux de construction, sur le territoire de Mayotte.

A l’horizon 2026, 2 autres unités devraient voir le jour à la Réunion : le projet Biopack, pour le recyclage des papiers et des cartons en divers articles en cellulose moulées (alvéoles et boîtes à œufs, crachoirs et haricots médicaux, pots à semi, etc.), et le projet RVE, pour le recyclage des plastiques en paillettes et granulés, qui seront réintégrés dans les filières de fabrication d’emballages.

Pour les 6 autres projets, des études complémentaires restent à faire et seront financées par Citeo pour approfondir les résultats déjà obtenus et s’assurer que les projets d’installations sont viables à terme. Il s’agit de : Verr’ In Guyane, pour le recyclage du verre en filtration d’assainissement en Guyane ; Kagarama Ventures, pour le recyclage des papiers cartons en alvéoles et boîtes à œufs en Guyane ; Mayotte Alvéole, pour le recyclage des papiers cartons en alvéoles et boîtes à œufs à Mayotte ; Martinique Recyclage, pour le recyclage des plastiques en paillettes et granulés en Martinique ; Martinique Recyclage, pour le recyclage des briques alimentaires en isolant en Martinique ; et Valecom, pour la valorisation des fibreux et de certains plastiques en électricité et en chaleur en Martinique.

Jean Hornain, Directeur général de Citeo : “Nous sommes fiers d’annoncer une nouvelle étape dans le développement des solutions locales de recyclage des territoires ultra-marins. Cet AMI va permettre de développer les conditions d’une économie circulaire en valorisant les solutions et infrastructures à l’échelle locale. ”

Présentation des lauréats de la phase 2 :

• Projets investissements

(La Réunion) Projet STS : recyclage des emballages ménagers en verre en ajout béton à forte valeur ajoutée. 

(Mayotte) Projet Habit’Âme : recyclage des emballages ménagers en plastique en mobilier et matériaux de construction.

(La Réunion) Projet Biopack : recyclage des papiers et des cartons en divers articles en cellulose moulées (alvéoles et boîtes à œufs, crachoirs et haricots médicaux, pots à semi, etc.).

(La Réunion) Projet RVE : recyclage des plastiques en paillettes et granulés, qui seront réintégrés dans les filières de fabrication d’emballages.

• Projets R&D

(Guyane) Projet Verr’In Guyane : recyclage du verre en filtration d’assainissement.

(Guyane) Projet Kagarama Ventures : recyclage des papiers cartons en alvéoles et boîtes à œufs. 

(Mayotte) Projet Mayotte Alvéole : recyclage des papiers cartons en alvéoles et boîtes à œufs. 

(Martinique) Projet plastiques Martinique Recyclage : recyclage des plastiques en paillettes et granulés. 

(Martinique) Projet briques Martinique Recyclage : recyclage des briques alimentaires en isolant. 

(Martinique) Projet Valecom : valorisation des fibreux et de certains plastiques en électricité et en chaleur.

Notez

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr depuis 15 ans. En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr