TRACE TALENT : le concert des jeunes artistes de la saison 4 se tiendra à Marseille, le 13 juin à l’Affranchi, en présence du parrain Franglish et suivi d’un concert de Take A Mic ! 12/06/2024 "La planète des Singes : Les origines", "The Beekeeper", "Fallout"... : Le top 10 des films et séries les plus populaires en mai 12/06/2024 Le documentaire inédit "Fan de Cocorico" diffusé le 26 juin sur Canal+ Polynésie 12/06/2024 Discovery Investigation (ID) présente Nick & Aaron Carter : Gloire et tragédie sa nouvelle série documentaire 12/06/2024 Relais de la flamme olympique en Polynésie : Une soirée interactive pour l'allumage du chaudron à suivre sur Polynésie La 1ère 12/06/2024 La telenovela américaine "La maison d'à côté" revient dès le 12 juin sur Novelas TV 12/06/2024 SVOD : la plateforme Max désormais disponible 11/06/2024 L’État, le ministère de la Culture, la direction des affaires culturelles de La Réunion, le Centre national de la musique et la région Réunion signent un deuxième Contrat de filière musiques actuelles visant à soutenir la filière régionale 11/06/2024 Le nouveau service de streaming Max débarque chez Free: 3 mois inclus pour les abonnés Freebox Ultra et Pop  11/06/2024 Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 : Les judokates ultramarines à l'honneur dans un documentaire, le 17 juin sur France 3 et la plateforme La 1ère 11/06/2024
Megazap




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le tour des Yoles sous le prisme féminin au coeur d'un documentaire inédit, le 17 avril sur France 3 et le Portail La1ere.fr


Rédigé le Lundi 17 Avril 2023 à 10:18 |



© Antipode / France Télévisions
© Antipode / France Télévisions
Le 17 avril dès 23h40 (Horaire Métropole, ndlr), France 3 et le Portail Numérique La1ere.fr dès 18h00, diffuseront un documentaire inédit de Pierre Belet qui sera consacré au Tour des yoles rondes sous le prisme féminin. Ce film issu de la collection documentaire « La voie des femmes » veut mettre en lumière le rôle et la place des femmes dans les sociétés ultramarines. Des portraits de femmes inspirantes qui ont triomphé des difficultés, des codes ou des interdits pour exister pleinement. Leur histoire donne l'exemple d'une affirmation sans limite et en toute indépendance.

Ainsi, ce documentaire proposera une plongée au cœur de la société martiniquaise sous le prisme des femme en première ligne des évolutions sociétales et des prises de conscience.

Les voiles multicolores vont prendre le large. Toute la Martinique est sur le rivage et vibre pour le  Tour des yoles rondes. Cet événement le plus populaire des Antilles a lieu chaque année en juillet et août. Pendant une semaine, de véritables gladiateurs des mers s'affrontent sur des embarcations traditionnelles, à l'instabilité légendaire. Une compétition faite pour les pêcheurs, les hommes, les gros bras, les seuls censés pouvoir jouer les funambules sur ces bateaux suspendus sur les flots. La yole, un sport d'hommes, oui, mais pas seulement ! Les femmes mettent également la voile.

Dans la baie du Marin, au sud de la Martinique, un équipage un peu particulier a établi son camp de base. Leur nom : Fem' & Hom' à la Barre. Depuis près de trente ans, cette association revendique le droit à la mixité et le droit pour les femmes de pratiquer ce sport d'hommes. Elle est la première à assurer la promotion de la femme au sein de la flottille nautique traditionnelle. La Yole, comme porte-drapeau de l'égalité entre les sexes, rêve ou réalité ?

Il fut un temps où la pratique de la yole n’était réservée qu’aux hommes. Les croyances et les superstitions interdisaient aux femmes de prendre la mer et même d’enjamber les « bwas dressés » qui permettent d’équilibrer cette embarcation si particulière, si emblématique de la Martinique.
Sans gouvernail, sans quille ni dérive, et dotée d’une grande voile de plus de 60 m2 de surface, la yole est faite pour les hommes, les seuls qui seraient suffisamment forts et courageux pour affronter cet océan capricieux, en s’agrippant sur ces « bwas » pour faire contrepoids.

Mais c’était sans compter sur la passion et la détermination de navigatrices mordues de la mer qui petit à petit ont imposé la gent féminine dans le monde de la voile et de la yole. Conjugué au féminin, ce sport nautique aux vertus collectives prend une autre dimension et devient le meilleur ambassadeur des causes féminines sur un territoire où les mœurs et les rapports hommes/femmes sont toujours marqués par les préjugés, la domination masculine et le machisme.

La popularité et la visibilité des courses de yoles permettent à ces femmes d’allier passion et combat, sport et engagement. Dans ce milieu d’hommes, la yole est, pour elles, une excellente vitrine pour faire progresser les mentalités sur des causes qui leur sont chères : l’environnement, l’éducation, mais surtout et, bien sûr, l’égalité des sexes, la parité, la mixité.

Les yoleuses de Martinique prennent leur revanche pour raconter leur combat, leur détermination et leur engagement. Leur histoire est aussi  celle des femmes antillaises.

Le documentaire sera à voir dès lundi 17 avril à 18h00 sur La1ere.fr, l'offre numérique Outre-mer de France Télévisions, et sur France 3 à 23h40 dans la case outremer.ledoc

Notez

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr depuis 15 ans. En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Twitter








Facebook
Inscription à la newsletter