Megazap




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le documentaire inédit "Les pionnières de Mayotte", diffusé le 2 octobre sur France 3 et la1ere.fr




Le 2 octobre sera diffusé "Les pionnières de Mayotte" qui mettra en lumière les Mahoraises, celles qui dirigent aujourd'hui plus de la moitié des sociétés du département.


© Crestar Productions / La Clairière Ouest
© Crestar Productions / La Clairière Ouest
Ce lundi, France 3 et la plateforme la1ere.fr proposeront un documentaire inédit réalisé par Anne Fonteneau, issue de la collection "La voie des femmes" qui met en lumière le rôle et la place des femmes dans les sociétés ultramarines. Des portraits de femmes inspirantes qui ont triomphé des difficultés, des codes ou des interdits pour exister pleinement. Leur histoire donne l'exemple d'une affirmation sans limite et en toute indépendance. 

Ainsi, le 2 octobre sera diffusé "Les pionnières de Mayotte" qui mettra en lumière les Mahoraises, celles qui dirigent aujourd'hui plus de la moitié des sociétés du département. Grâce à elles, à leur enthousiasme, à leur persévérance, la construction et le développement de Mayotte se poursuit. Le film s’inscrit dans leur présent et dans leur réalité de femme et de mère.

A Mayotte, dans un contexte économique et politique particulièrement tendu, trois femmes se battent pour sortir de la précarité. Pour y arriver, elles ont décidé de créer leur entreprise en demandant un micro-crédit. Asmine qui se débrouille seule depuis ses 15 ans, souhaite ouvrir un salon de beauté, Albertine une jeune malgache qui a quitté son pays voilà quatre ans, a choisi de créer un snack et Fatima veut construire des serres pour protéger ses plantations sans pesticides. Ensemble, elles incarnent une génération de femmes qui assument leur désir d’émancipation.

Mayotte, 101ème département français, est tristement connu pour sa situation de crise économique et sociale. La sous bancarisation de la population mahoraise est en grande partie inhérente aux caractéristiques sociodémographiques de l'île.

Et le taux d’accès aux crédits professionnels n’est que de 12%. Ainsi, les difficultés d'accès au crédit entretiennent le processus d'exclusion sociale. Face à cette impasse, le microcrédit se présente comme une alternative, offrant des possibilités de prêts à des populations qui ne peuvent bénéficier de l'offre de crédit classique proposés par les banques.

A Mayotte, les femmes, immigrés ou natives de l'île, représentent près des deux tiers des bénéficiaires de micro-crédits, contre 45% sur la France entière. Ce sont souvent des femmes célibataires, en situation de parent isolé qui, par nécessité, sont contraintes de se créer un pouvoir économique, en devenant cheffes d’entreprise. Très peu sont formées à la gestion et à la comptabilité. Elles sont même peu nombreuses à parler français.

Le micro-crédit est leur seule solution. Et si 90% des bénéficiaires de micro-crédit vivent sous le seuil de pauvreté au moment de contracter le prêt, ils ne sont plus que 4% après 3 ans d’activité. En contractant ce crédit, elles s'engagent donc dans un apprentissage, prennent confiance en elles, gagnent en indépendance et se donnent la perspective d'une autre vie.

A travers le parcours emblématique de trois habitantes de l'archipel, le film rend visibles ces femmes audacieuses et tenaces.

Fatima, du haut de ses 52 ans, représente cette génération qui n’a pu aller à l’école, ne maîtrise pas le français mais a su se réinventer pour ses huit enfants, pour qu’eux puissent suivre une scolarité. A l’image d’Asmine, qui, à 25 ans, un BTS en poche, a décidé de lancer sa petite entreprise. Mais l’envers du décor est moins joyeux : abandonnée par ses parents, Asmine a dû gérer sa vie seule dès ses 15 ans. Albertine, elle, raconte l’immigration malgache, ceux qui rejoignent l’archipel pour une vie meilleure.

Ils suivent leur quotidien fait de labeurs, de contraintes, de peurs mais aussi d’inventivité et de joies : la découverte – intimidante – du micro-crédit et du langage de l’entrepreneuriat pour Albertine, l’enthousiasme et les déconvenues du démarrage pour Asmine, et enfin la fierté et la transmission pour Fatima.

Le film documentaire "Les pionnières de Mayotte" est à découvrir le 2 octobre à 18h00 sur La1ere.fr, l'offre numérique Outre-mer de France Télévisions, et sur France 3 à 00h20 (Horaires Métropole, ndlr) dans la case outremer.ledoc.

Rédigé le Lundi 2 Octobre 2023 à 07:04 | modifié le Lundi 2 Octobre 2023 - 10:13


Notez

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr depuis 15 ans. En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | Technologie | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Société | Megasports | GRAND RAID | Interview | Cinéma








Facebook
Inscription à la newsletter