Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CCAS de Saint-Denis à la rencontre des séniors


Rédigé le Lundi 17 Juillet 2023 à 09:05 |



Dans le cadre de sa lutte contre la grande pauvreté, le CCAS de Saint-Denis prend en charge toutes les personnes précaires dans la capitale réunionnaise, parmi elle, les aînés. La rencontre avec les 44 clubs séniors ce mercredi permet une première information sur l’évolution de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées, l'ASPA. L’enjeu est que chaque retraité puisse en faire la demande pour augmenter ses faibles revenus. 

Dans l’objectif de permettre à chaque citoyen de vivre dignement, le CCAS de Saint-Denis se mobilise pour diffuser les informations des évolutions de l’Allocation de Solidarité aux Personnes âgées. Ces évolutions permettent également de rétablir des données afin que chaque retraité potentiel puisse faire la demande.

Effectivement, aujourd’hui, on estime que 50% des dossiers qui mériteraient l’ASPA ne sont pas déposés par les retraités par méconnaissance. « Nous comptons trop de retraités qui vivent avec très peu de revenus sur notre territoire. Ce n’est plus possible. L’ASPA peut leur permettre d’augmenter leurs revenus. Il est indispensable que chacun puisse en faire la demande », explique David Belda, Vice-Président du CCAS de Saint Denis. « C’est parce que nous savons que les clubs séniors jouent un véritable rôle d’information et de maillage sur notre territoire que nous présentons aujourd’hui ces évolutions. Les demandes doivent être déposées », continue l’élu.
 
L’ASPA est une prestation sociale attribuée aux personnes âgées dont les ressources sont faibles. Cette allocation mensuelle a pour objectif de leur garantir un niveau minimum de revenu : les personnes âgées de plus de 65 ans (ou 62 ans si reconnues inapte au travail par la MDPH) peuvent recevoir jusqu’à 961,08€. Si un revenu est déjà perçu, alors le calcul sera effectué afin que les bénéficiaires touchent 961,08€ pour une personne seule ou 1492,08€ pour un couple.

Au moment du décès, l’ASPA, qui est considérée comme « une avance financière récupérable » pourrait être demander, aux ayants droits, un remboursement des sommes perçues dès lors le patrimoine de la personne âgée dépasse 150.000 €. Or, ce remboursement potentiel effraie les personnes âgées qui ne veulent pas imposer ce remboursement à leurs héritiers. Par conséquent, même ceux dont les ressources sont inférieures à 961,08€ et dont le patrimoine ne dépasse pas 150.000 € sont frileux et ne déposent pas le dossier.
 
Les dossiers sont à récupérer en mairie annexe. « Nous allons entamer toutes les démarches afin de pouvoir informer les bénéficiaires potentiels et nous allons travailler avec les bailleurs sociaux pour que chacun puisse augmenter ses ressources », continue le vice- Président.


Notez

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr depuis 15 ans. En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr