Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Réunion : Nouveau départ pour La Créole





De gauche à droite : M. Christian Papoussamy, Directeur général et M. Sébastien Guyon, Président du conseil d'administration de La Créole
De gauche à droite : M. Christian Papoussamy, Directeur général et M. Sébastien Guyon, Président du conseil d'administration de La Créole
La régie communautaire d’eau et d’assainissement La Créole entame un virage fondamental après la réception du rapport d’observations définitives et ses réponses de la Chambre régionale des comptes de La Réunion. Ce rapport a en effet été présenté aujourd’hui au Conseil d’administration de la régie communautaire desservant les communes de Saint-Paul et de Trois Bassins. Pour rappel, la création de la régie communautaire d’eau et d’assainissement La Créole découle de la dissolution le 1er janvier 2020 de la régie autonome saint-pauloise « La Créole – Compagnie Réunionnaise des Eaux ».

La régie communautaire étant désormais sous la responsabilité de la communauté d’agglomération du Territoire de l’Ouest (TCO), c’est dans ce contexte que ce dernier avait, dès 2020, sollicité la Chambre régionale des comptes de La Réunion pour un contrôle complet de La Créole, ce qui a nécessité un travail laborieux étant donné l’évolution de l’entité par rapport à la période auditée. Après avoir entamé le contrôle de l’établissement de 2020 à 2023, la Chambre régionale des comptes a élargi son contrôle à la régie communale pour la période 2017 à 2020.

Ce rapport définitif de la Chambre régionale des comptes a relevé plusieurs problématiques liées à la gouvernance et l’organisation interne, la comptabilité, les ressources humaines ainsi que les relations avec les tiers. L’origine de l’ensemble de ces problématiques remonte à l’époque de la régie communale (avant 2020), un point qui a d’ailleurs été mentionné dans le rapport en question : « L’ensemble des manquements relevés au cours du présent rapport et de celui relatif à La Créole municipale, manifeste un dysfonctionnement généralisé de la structure ». Bien que les principaux indicateurs de performance relatifs à la qualité de l’eau potable soient satisfaisants, la régie communautaire peine néanmoins à accomplir la moitié des investissements programmés.

Accueillant favorablement la réception du rapport, Christian Papoussamy, Directeur de La Créole depuis juillet 2022, a indiqué que « la poursuite de la croissance de La Créole nécessite non pas des adaptations, mais des changements significatifs de braquet. Étant donné la difficulté à recouvrer les créances avant 2020, le reversement différé du résultat budgétaire, l’insuffisance de l’autofinancement ainsi que la hausse des dépenses de personnel, il est crucial de mener à bien ces réformes tout en maintenant notre activité, afin de réaliser ce qui n’a pas été fait durant les années précédentes ».

Abondant dans le même sens, Sébastien Guyon, Président du Conseil d’administration de La Créole, a révélé la mise en place d’un plan d’action prenant en compte les recommandations du rapport : « Outre une refonte structurelle au niveau de l’organisation, nous ambitionnons de réaliser 4 millions d’euros d’investissement chaque année en ce qui concerne le renouvellement des canalisations afin d’améliorer le rendement de réseau, de moderniser les compteurs existants grâce à l’introduction de compteurs intelligents, d’améliorer significativement le recouvrement des recettes, ou encore de sensibiliser et éduquer certains publics par rapport à la préservation de l’eau. Nous n’avons pas attendu ce rapport pour agir, des chantiers sont déjà en cours, et le Conseil d’Administration a validé une programme-cadre pour la période 2024- 2026, fixant des objectifs précis à La Créole. Grâce à toutes ces recommandations ainsi que la mise en place de notre plan d’action, nous comptons optimiser le fonctionnement de La Créole en agissant sur les abus recensés par le rapport, afin de remettre les usagers et l’investissement au cœur de nos préoccupations ».

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur

Notez

Rédigé le Lundi 12 Février 2024 à 08:55 |





Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr