Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'hospitalité mahoraise au coeur d'un documentaire inédit, le 23 janvier sur France 3 et La1ere.fr





© Drôle de Trame / France Télévisions
© Drôle de Trame / France Télévisions
Ce lundi, France 3 et la1ere.fr proposeront un documentaire inédit de Meryem de Lagarde qui présentera quatre personnalités natives de Mayotte qui se battent sur différents fronts pour aider les nombreux mineurs isolés et inciter les habitants à renouer avec leur hospitalité légendaire, pour intégrer ces enfants à la société mahoraise.

Il faut savoir qu'à Mayotte, un habitant sur deux a moins de 18 ans. Entre 5 et 8 000 enfants sont livrés à eux-mêmes, en marge de la société et du système scolaire. Certains ont été laissés sur le sol français, par des parents étrangers, expulsés en raison de leur situation irrégulière.

D'autres sont négligés par des familles en difficulté. En bande dans les rues de Mamoudzou, ils font la manche, rackettent les habitants ou volent ce qu'ils peuvent voler. En proie à de graves difficultés économiques et sociales, la population souffre au quotidien de la montée de la délinquance et développe à l'encontre de ces enfants une attitude de rejet et de haine. Face à cette situation explosive, les autorités tentent d'apporter des solutions pour lutter contre l'insécurité de l'espace public.

Fatima Ousseni est la première femme avocate au barreau de Mayotte. Engagée et connue pour son autorité professionnelle, spécialisée dans la défense de jeunes mineurs avec sa structure « Groupe de défense des avocats d’enfants », elle accompagne avec bienveillance, dans sa permanence du tribunal de Mamoudzou, des jeunes isolés en perte de repères.

Restaurateur, activiste et membre du comité de vigilance dans son quartier de Majicavo Dubaï, Combo Bacar Maoulida épaule ses voisins ainsi que des jeunes déscolarisés confrontés à des démarches difficiles. Il a transformé sa maison en une école qui scolarise environ une centaine d’enfants de 7 à 15 ans avec des enseignants bénévoles. Sa générosité et son envie d'aider son prochain lui ont été transmis par sa mère.

Ancien jeune ambassadeur aux droits de l’enfant, Djounaïdi Ali Mouigni, dit Djouna, est aujourd'hui travailleur social au sein d'une association qui vient en aide aux enfants de 10 à 18 ans qu'il accompagne dans leurs démarches administratives et à s'intégrer dans le système scolaire. Son engagement l'emmène régulièrement à la rencontre des jeunes des bidonvilles pour les soutenir et les encourager à se faire aider. 

Sophiata Souffou, cheffe d’entreprise et présidente de l’ACFAV (Association pour la condition féminine et aide aux victimes) s'active en permanence pour la défense des femmes et la cause des enfants. Femme de poigne investie dans plusieurs associations de l’île, elle n’en n'oublie pas pour autant sa joie de vivre et sa bonne humeur.

Le documentaire "Hospitalités, l'audace d'accueillir" de Meryem de Lagarde sera à voir le lundi 23 janvier à 18h00 sur La1ere.fr, l'offre numérique Outre-mer de France Télévisions, et sur France 3 à 00h15 dans la case outremer.ledoc. (Horaires métropole, ndlr).

Notez

Rédigé le Lundi 23 Janvier 2023 à 06:02 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site






@megazap.fr