Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jeudi Accès aux Droits : Une consultation inédite à La Réunion


Rédigé le Mardi 26 Mars 2024 à 11:53 |


Autour du CCAS de Saint-Denis, les principales institutions d’aides sociales se retrouvent désormais chaque jeudi dans un quartier différent pour permettre d’apporter une réponse collective aux besoins des usagers de la capitale. Grâce à cette action de proximité « Jeudi d’Accès aux Droits », les 30% de la population dionysienne qui n’a pas de ressources suffisantes, vont pouvoir disposer d’une consultation le même jour au CCAS, à la CAF, au Conseil Départemental, à la CGSS, à l’ADRIE et à la CRC. Une initiative inédite à La Réunion !


Autour du CCAS de Saint-Denis, les principales institutions d’aides sociales se retrouvent désormais chaque jeudi dans un quartier différent pour permettre d’apporter une réponse collective aux besoins des usagers de la capitale. Grâce à cette action de proximité « Jeudi d’Accès aux Droits », les 30% de la population dionysienne qui n’a pas de ressources suffisantes, vont pouvoir disposer d’une consultation le même jour au CCAS, à la CAF, au Conseil Départemental, à la CGSS, à l’ADRIE et à la CRC. Une initiative inédite à La Réunion !

Comment faire aboutir une demande de droits quand on ne sait pas à quelle institution s’adresser ? Face aux complexités administratives, au temps de trajet, à l’innumérisme, de nombreux citoyen.nes ne parviennent pas au bout de leurs démarches et ne font pas valoir tous leurs droits.

Afin de palier cela, au cœur des quartiers de la ville de Saint-Denis, les professionnels du CCAS, du Conseil Départemental, de la CAF, de la CGSS, de l’ADRIE et de la CRC sont désormais présents chaque jeudi dans un quartier différent de la capitale pour apporter des solu.ons concrètes là où elles sont le plus nécessaires.

Le concept est simple mais efficace pour permettre au tiers de sa population de faire valoir ses droits : des bureaux mobiles se déplacent dans les quartiers, offrant ainsi aux habitants un accès direct aux services essentiels. Que ce soit pour obtenir des informations sur les droits sociaux, demander de l'aide alimentaire ou bénéficier de conseils en matière de logement, les Jeudis d'Accès aux Droits sont là pour répondre aux besoins variés de la population.

« Pour mes papiers de retraite, je devais faire un compte ameli, j’ai pu faire toutes mes démarches en un seul déplacement. C’est parfait. Et si j’ai un souci, je reprendrai rendez-vous car c’est vraiment très pratique », raconte simplement Eric Tirano en sortant de son rendez-vous.

Cette initiative, inédite à La Réunion et coordonnée par le CCAS de Saint-Denis, permet aux équipes dédiées, composées d'Instructeurs Sociaux, de Médiateurs Adultes Relais et de Services Civiques séniors, de se rendent directement auprès des personnes en situation de précarité.

Leur mission ? Aller chercher ceux qui, souvent en rupture de droits ou invisibles, n'osent pas franchir le seuil des administrations. C'est ainsi que, chaque jeudi de 8h30 à 12h30, les travailleurs sociaux de tous les partenaires accueillent les administrés pour exprimer leurs besoins et leurs préoccupations. Lancée il y a cinq semaines, ce sont déjà près de 200 personnes ont été reçues, bénéficiant de rendez-vous personnalisés d'une durée allant de 45 minutes à une heure.

« Outre les problématiques que les bénéficiaires rencontrent quotidiennement, nous savons que de nombreuses aides sociales ne sont pas distribuées car non-demandées. Ce dispositif prend tout son sens en période de crise, afin d'accompagner de manière efficiente et dans l'hyperproximité les dionysiens.nes », explique David Belda, Président Délégué du CCAS de Saint Denis.

Effectivement, nationalement, on estime qu’il y a 36 % de non-recours pour le RSA, 27 % de non-recours pour la prime d’activité, entre 21 et 34 % de non-recours pour la CMUC (couverture maladie universelle) et c’est encore plus important à La Réunion. Pourtant la constitution prévoit « que tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence ».

Saint-Denis en quelques chiffres

- 153.001 personnes vivent à Saint-Denis en 2020
- 28% de taux de chômage des 15-64 ans en 2020
- 33% de taux de pauvreté en 2021
- 50.000 personnes reçues au CCAS de Saint-Denis en 2022
- 20.000 personnes ont reçu une aide du CCAS en 2022 dont 6.000 pour une aide alimentaire.

Notez

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr depuis 15 ans. En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr