Connectez-vous S'inscrire
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CHINEE QUEEN, la Queen du Dancehall guyanais est de retour !


Rédigé le Jeudi 6 Janvier 2022 à 12:53 |




CHINEE QUEEN est l'une des valeurs sûres de la dancehall Guyanaise depuis des années. Après une pause dûe à sa recherche professionnelle, elle est de retour, et encore plus fort !
 
Le titre qui sortira le 7 janvier prochain, 40 Forty parle de l’infidélité de l'homme, où comme le dit l’expression guyanaise « To guin fourty fanm » qui veut dire « Tu as 40 femmes ».
 
C’est un titre qui traite de l’infidélité de manière subtile et amusante : « Dépi ki yé wè pum pum guin djé bougs yé tcho ka fè boum boum »: "Dès qu'ils voient des femmes, leur coeurs fait boum boum", cette phrase parle de la faiblesse de l’homme face au plaisir charnel. C’est un scénario qui reflète le quotidien de nombreuses femmes.

Coup de projecteur sur CHINEE QUEEN

Chinee Queen est une productrice, auteure, compositeur, interprète. Dès son plus jeune âge, elle s’amusait déjà à organiser des faux spectacles de danse et des concerts avec ses cousines chez qui elle passait la plupart de ses vacances.

Elle passe toute son enfance bercée entre la tradition Aluku que ça mère lui transmet (danse, chant, cuisine...)
et par les sounds system qui sont organisés en grande partie dans son quartier. Elles y participent avec ses amies presque tous les weekends et parfois même en semaine.

La musique principalement diffusée lors de ces Sounds System est le «Dancehall», une musique populaire jamaïcaine apparue en à la fin des années 70, en tant que variante du reggae.

Fortement imprégnée par cette culture, la jeunesse guyanaise à même créer un patois à base de créole guyanais
et de patois jamaïcain qui aujourd’hui est popularisé par les artistes locaux tels que Chinee Queen, elle-même influencée par des artistes jamaicains/nes les plus connues tel que, Patra, Lady Saw, ady G, Tanya Stephens, Vybz Kartel, Spice, Cecile, Alaine... etc.

Ses parents sont à la tête d’une association «LAVI DANBWA» qui fait la promotion des cultures traditionnelles Guyanaise et met la lumière sur la richesse culturelle des «Noirs Marrons» du fleuve Maroni (busi konde sama), peuple dont elle est originaire de part sa mère. De par les diverses représentations de danse traditionnelle via l’association. Chinee Queen s’est habituée à la scène, mais c’est lorsqu’elle décide de suivre ses études dans l’hexagone, qu’elle réussit avec brio, qu’elle fera ses débuts dans l’écriture de texte.

C’est en 2017 que Chinee Queen, de retour en Guyane, fait son entrée dans le label DI BADDEST FAMILY
de DJ KEN VYBZ et ainsi sera propulsée, avec des titres tels que PUM PUM ADDICTION, SHAINA, BAD QUEEN...,
sur le devant de la scène local et dans l'hexagone...

À la suite d’un désaccord qui se terminera par un clash musical, elle quitte le label en 2018 et prend sa carrière en main en autoproduction.

Des titres tels que KILL AND GONE, KILL DEM ALL, MONEY TALK ainsi que des collaborations avec des artiste antillais tels que XMAN ou encore KEROSN permettront à l’artiste d’être considérée aussi dans le milieu afro caraibeen, gratifié par 2 nominations et prix :

- Révélation féminine de l’année au Lindors de la musique Guyanaise en 2018,
- Prix de la révélation féminine de l’année 2019, aux Hit Lokal Awards (récompense des artistes des DOM TOM).

Chinee Queen propose des titres originaux à la frontière de plusieurs styles, dancehall, avec des sonorités qui collent à l’air du temps.

Un potentiel qui a déjà fait ses preuves avec les réussites à l’international de Sean Paul, Spice ou encore Shenseea, des références pour la jeune artiste.

L’artiste incarne un dancehall « New Generation » francophone s’ouvrant à un plus large public comme en atteste les multiples diffusions radios (Guyane La 1ère , Guadeloupe La 1ère , NRJ-Antilles-Guyane, TRACE FM...) en France et dans le monde !

Le titre « DANCEHALL PARTY » en collaboration avec l’artiste martiniquais XMAN atteint la 16 ème place dans le classement Rap-Urban Club40.

La jeune artiste très exigeante avec elle-même proposent des clips avec des scénarios originaux et des décors typiquement amazoniens et caribéens.

Le Twerk, une danse sensuelle très présente dans de nombreux clips d’artistes internationaux, apparaît également dans les clips de la sulfureuse Queen..


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Janvier 2022 - 09:18 "Marvin" le nouveau titre de Naamix

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Société | Megasports | GRAND RAID
















Mega Playlist




Les + Populaires

Partager ce site





PUB FACEBOOK.png