Connectez-vous S'inscrire
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Alibaba : le concurrent qui n’en n’est pas vraiment un


Rédigé le Vendredi 28 Mai 2021 à 12:07 |




Créé il y a plus de deux décennies, Alibaba est, avec Amazon bien évidemment, la plus grande plateforme d’achat en ligne au monde. Avec un chiffre d’affaires d’un peu plus de 16 milliards de dollars lors de l’exercice 2019-2020, le site reste malgré tout loin, très loin derrière l’intouchable géant américain avec ses 125 milliards de dollars de CA pendant le dernier trimestre de l’année dernière.

Et pourtant, c’est bel et bien l’entreprise fondée par Jack Ma qui est son concurrent le plus sérieux à l’heure actuelle. Cela ne fait que démontrer une fois de plus la domination d’Amazon sur le marché e-commerce. À ce rythme-là, il faudrait peut-être se demander si “concurrent'” est le mot à utiliser pour parler de ces deux monstres.

Qu’est-ce qui pourrait empêcher Alibaba de devenir leader du marché

Pour augmenter ses revenus, il faut absolument diversifier ses activités. Ça, n’est un secret pour personne, surtout pas aux dirigeants d’une telle entreprise. C’est la raison pour laquelle Alibaba a, depuis plusieurs années déjà, appliqué cette règle universelle, en lançant un autre site e-commerce, Aliexpress, un service de paiement, Alipay, ainsi que divers autres services payants.

Mais contrairement à Amazon, Alibaba et son fondateur font face à une guerre qu’ils auraient sans préféré évité : celle contre le gouvernement chinois. Tout d’abord, ce dernier a volontairement retardé l’entrée en bourse d‘Ant Group, une plateforme de paiement créée par nul autre que Jack Ma. Ensuite, il leur a collé une grosse amende estimée à plus de 2 milliards d'euros pour pratiques monopolistiques. Mais les problèmes ne se sont pas arrêtés là.

L’homme d’affaires chinois a, en premier lieu, disparu pendant des semaines sans donner de nouvelles, puis quelques mois après sa réapparition, il annonce sa démission de son école de commerce qu’il avait créé. Certains voient dans cette décision l’implication du gouvernement, difficile de leur donner tort.

Autre chose dont la société a dû faire face, c’est sa mauvaise réputation. En effet, bien avant ses soucis avec l’état chinois, Alibaba était surtout connu pour laisser des dizaines de vendeurs mettre des produits de contrefaçon sur leur plateforme. Le site a, pendant longtemps et tout comme son pays natal, il a eu la réputation de ne proposer que des faux articles de grandes marques, que ce soit lui ou son petit frère, Aliexpress. Les choses ont pas mal évolué dans le bon sens pour les deux sites, mais certains internautes restent réticents à l’idée de s’y procurer des produits.

Les concurrents en embuscade

Juste derrière Alibaba, ses rivaux se battent pour prendre sa place. On peut citer le site e-commerce d’Apple, qui vend uniquement ses produits, Wish, eBay ainsi de suite. Sans oublier les clubs privés comme Tech-Vip et les clubs de remises, de manière générale, sont des plateformes d’achat en ligne dont la spécialité est de proposer des produits tendance à des prix moins chers qu’ailleurs. Pour devenir membre d’un club, vous avez besoin de prendre un abonnement (mensuel ou trimestriel selon les clubs). Une fois que c’est fait, vous pourrez alors bénéficier de belles réductions et services exclusifs. Ce concept n’est pas encore assez connu, mais il est tout aussi intéressant que celui des grands sites e-commerce, voire même souvent plus, en fonction du club choisi et de ses services.

En conclusion, il est peu probable qu’on puisse voir un jour Alibaba prendre la place du numéro un des plateformes e-shopping. D’un côté, l’écart est beaucoup trop important et ne cesse de s’élargir. De l’autre, les ennuis avec le gouvernement chinois plombent considérablement l’évolution de la firme. À moins que celle-ci trouve une solution avec les dirigeants du pays avec le plus de population au monde, et très vite, la vraie question pour combien de temps elle pourra garder sa deuxième place mondiale. Et plus le temps passe, plus cela devient plus difficile pour elle. Car comme indiqué plutôt, les concurrents n’attendent pas sagement.


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | Technologie | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Société | Megasports | GRAND RAID | Interview | Cinéma















MEGASPORTS | Actualités le 18/08/2022

DANONE NATIONS CUP 2022 : 2000 marmailles attendus et des nouveautés !

Du 28 août au 27 novembre, près de 150 équipes et 2000 jeunes de l'île sont attendus sur les...

MEGASPORTS | Actualités le 16/03/2022

Les 24 marmailles finalistes de la Danone Nations Cup 2021 s’envolent pour Paris

Le 4 décembre 2021 l’équipe féminine de la Saint-Pauloise FC et l’équipe masculine de Saint-Denis...

MEGASPORTS | Actualités le 01/12/2021

Danone Nations Cup : Et les 24 équipes finalistes sont...

Les dernières phases finales par secteur de la Danone Nations Cup ont eu lieu ce week-end et ce...

MEGASPORTS | Actualités le 09/11/2021

Danone Nations Club : deux jeunes Réunionnais dans le top 11 mondial gagnent leurs tickets pour Paris

La Danone Nations Cup, c’est le plus grand tournoi de football au monde pour les enfants âgés de...

MEGASPORTS | Actualités le 19/09/2021

Danone Nation Cup: La compétition a repris et les filles jouent leurs premiers matchs !

La Danone Nations Cup a repris le week end dernier après une pause pendant les vacances scolaires :...






Partager ce site



PUB FACEBOOK.png