Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S’affirmer, se confier, défendre et écrire en Outre-mer Avec Tous Frères, en février 2023 sur La 1ère





Tous Frères est le magazine chrétien à la rencontre des religions d’Outre-mer. Cette émission de 26 minutes fait le lien entre différentes communautés, cultures et manières de vivre la foi selon les territoires. Un programme diffusé chaque week-end sur les chaînes La 1ère. S’affirmer, se confier, défendre et écrire seront au programme du mois de février. 

Dimanche 5 février : S’affirmer

Cette semaine, Tous Frères met à l’honneur les femmes musulmanes avec le verbe s’affirmer. Un reportage se rendra à Mayotte auprès d’un groupe de femmes entrepreneuses, comme Houdhayati Mogné-Mali. Cette mère de 6 enfants est à la tête depuis 30 ans de l’association Ankiba Na Maecha, qui a pour objectif de faire de l’insertion sociale et de préserver l’environnement.

Pour elle, s’affirmer en tant que femme, ça passe aussi par le travail. En connexion depuis Mayotte, Laoura Ahmed, docteure en histoire du droit, expliquera comment les femmes mahoraises évoluent dans l'archipel et ce que dit le Coran sur la place de la femme.

Le portrait de Tous Frères sera consacré à la réunionnaise Shenaz Zadvat, 45 ans. Elle découvre très tôt le monde de l’entreprise grâce à son père. La chronique de Tous Frères sera consacrée à des femmes exceptionnelles dans la religion catholique : sainte Catherine de Sienne, sœur Emmanuelle, Anne-Marie Javouhey et Jeanne d’Arc. Un décryptage permettra de comprendre comment ces femmes ont su s’affirmer et surtout marquer leur époque.

Enfin, les dernières paroles de l’émission seront données par deux mahoraises. Kildat Abdou-Kalame, accompagnée de son amie Houssounati Ali, qui a décidé de lui expliquer pourquoi elle porte le voile. Pour elle c’est avant tout un signe de respect pour Allah et surtout, elle assume « son choix ! ». 

Dimanche 12 février : Se confier (à Marie)

Dans cette émission, Tous Frères met en lumière la forte dévotion mariale qui existe en Outre-mer avec le verbe se confier. Pour démarrer l’émission, Luciano racontera la légende de la vierge noire, un conte réunionnais à l’origine d’un sanctuaire marial. Un reportage se rendra en Guadeloupe, au sein de la paroisse Notre-Dame du Rosaire, dans la commune de Cadet. Le père Antoine Bourguignon, curé de l’église, se prépare à vivre un week-end dédié à la Vierge Marie, la sainte-patronne de la paroisse. L’émission ira à la rencontre de femmes atteintes de cancer, venues confier leur espoir de guérison à la vierge.

Connectée à distance, Stéphanie Smadja, réunionnaise, écrivain et linguiste, montrera la place de la Vierge Noire dans les sociétés ultramarines. Elle expliquera que les Vierges Noires sont entourées de beaucoup de rituels et que leur couleur a permis à beaucoup de fidèles et de païens de les prier plus facilement.

Le portrait de la semaine se rendra en Nouvelle-Calédonie, dans le village de Koumac, pour découvrir l’histoire de la famille Weiss et de la Vierge aux bons souhaits. Le décryptage de la semaine sera dédié à la religion bouddhiste. L’opportunité de découvrir qui est Guanyin et pourquoi les croyants se confient à elle.

Enfin, les dernières paroles de l’émission seront données à deux martiniquais, Yann Brédas, accompagné de Ralph Edmond, qui racontera l’histoire de ses parents et de leur prière à Marie. Pour lui, « lorsque l’on se confie à elle, il n’y a rien qu’elle ne puisse faire pour ses enfants ! ».

Dimanche 19 février : Défendre

Tous Frères propose un éclairage sur la symbolique de la lumière dans la religion hindoue. L’histoire du jour sera celle du Râmâyana, l’une des deux grandes épopées issues des Véda. Un reportage à La Réunion se rendra au sein de la commune de Saint-André, afin de vivre le fabuleux festival de la lumière, Dipavali. Voilà plus de 33 années que la ville brille de mille feux pour fêter la victoire du bien sur le mal, le passage de l’obscurité à la lumière.

Cette fête, d’abord cultuelle, est devenue une grande célébration populaire où Réunionnais et touristes sont nombreux à venir participer. En connexion depuis Baie-Mahault en Guadeloupe, Elie Shitalou, agronome et président du Sanatan Dharma Samaj. Il va nous expliquer que donner la lumière à l'autre signifie vivre pour l'autre et que se relier à la lumière, c'est refuser d'être divisé.

Le portrait de Tous Frères sera consacré à une famille guadeloupéenne, Jonathan et Sophie Janky. Ce couple de jeunes mariés se préparent comme toute la communauté hindoue de l’île, à célébrer Lakshmi, la déesse de la prospérité et de l’abondance. Pour attirer ses faveurs, leur maison sera illuminée de lumière.

Le décryptage de la semaine sera consacré à la religion catholique. Il expliquera quelle est la représentation de la lumière dans cette religion, avec un éclairage sur la vigile pascale. Pour conclure l’émission, Olivier Ramaye, accompagné de Jaïlany, sa fille, expliquera que pour être éclairé, il ne faut pas oublier que nous avons également besoin de la lumière des autres.

Dimanche 26 février : Écrire

Cette semaine, Tous Frères invite à réfléchir sur le verbe écrire et part à la rencontre de ceux et celles qui ont fait de l’écriture un métier, un loisir ou l’utilise comme thérapie. Pour démarrer l’émission, Luciano racontera les nombreux voyages de saint Paul. A Philippe, à Thessalonique, en passant par Athènes, saint Paul a toujours écrit le récit de ses rencontres dans des lettres qu’il envoyait à sa communauté.

L’émission se rendra ensuite en Guadeloupe, pour suivre la dynamique Coco Mondésir, auteure et poétesse. Elle propose des ateliers d’écriture sur l’estime de soi pour des enfants, mais aussi pour des femmes victimes de violences. Pour elle, l’écriture est un moyen de retrouver confiance et de se relever.

Connecté à distance, Michael Langlois, docteur en sciences historiques et philosophiques, et spécialiste de littérature hébraïque et araméenne, expliquera pourquoi la Bible a été écrite, en quelle langue, et rappellera que « l’écrit a une autorité que l’oral n’a pas ». Le portrait de la semaine sera consacré à Sha-D, rappeur martiniquais devenu chrétien et pionnier du mouvement « Trap », un courant musical issu du Dirty South. Il expliquera comment il trouve l’inspiration pour écrire ses textes, des chansons où il loue Dieu.

La chronique de Tous Frères sera consacrée à la religion hindoue, qui considère que les textes écrits sont des révélations livrées par le Divin à des sages comme guide pour se libérer de la souffrance et atteindre la sérénité. Pour conclure l’émission, deux Réunionnais, le père David Aho, coordinateur de la pastorale des jeunes du diocèse de La Réunion, accompagné de Graziella Mandrin, docteure en histoire religieuse, parleront des bienfaits de l’écriture pour la mémoire, mais aussi de la joie de recevoir une lettre manuscrite.

Horaires de diffusion

Guadeloupe La 1ère : le dimanche à 4h30 (été) et 5H30 (hiver) 
Guyane La 1ère : le dimanche à 6h55
Nouvelle-Calédonie La 1ère : le dimanche à 6h40
Réunion La 1ère : le dimanche à 8h00
Saint-Pierre et Miquelon La 1ère : le dimanche à 7h35
Polynésie La 1ère : le samedi à 6h45  
Wallis et Futuna La 1ère : le dimanche à 11h30
Martinique La 1ère : le dimanche à 5h30 
Mayotte La 1ère : le dimanche à 7h

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur

Notez

Rédigé le Samedi 28 Janvier 2023 à 06:03 |





Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr