Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture le 7 décembre des Assises économiques des Outre-mer




Un événement 100 % digital et gratuit pour une meilleure visibilité des atouts économiques des Outre-mer


Ouverture le 7 décembre des Assises économiques des Outre-mer
À l'heure où la Guadeloupe, la Martinique, la Polynésie traversent une crise sociale suite aux restrictions sanitaires, comment se porte l'économie des 12 départements, régions et collectivités d'outre-mer ? Des entrepreneurs, des experts, des élus, des chercheurs en débattront le mardi 7 décembre 2021 lors des Assises économiques des outre-mer.

L'événement, 100% digital et gratuit, est organisé par le groupe Ouest-France, le marin et Ilago et en partenariat avec la FEDOM, le Cluster Maritime Français et le ministère des Outre-mer. Une quarantaine de témoins raconteront la vitalité des économies, leur créativité et leur immense capacité d'innovation. Ils évoqueront aussi les particularités, les leviers et les obstacles du développement économique face aux contraintes géographiques, sociales et environnementales des territoires au cours de quatre séquences thématiques :
 
  • Relancer l'économie après la crise sanitaire
  • Renforcer les entreprises et promouvoir l'innovation
  • Coopérer, la force des bassins régionaux
  • Former les compétences de demain

Le programme complet

Ouverture le 7 décembre des Assises économiques des Outre-mer
RELANCER L’ÉCONOMIE APRÈS LA CRISE SANITAIRE
Table-ronde de 9h à 10h45 


Un plan de relance pour répondre aux défis des économies ultramarines. Le regard des acteurs économiques sur les dispositifs mis en place par l’Etat. En quoi cette crise sanitaire a-t-elle accentué ou gommé les spécificités économiques des territoires ? Quels enseignements les élus des régions et collectivités tirent-ils de la gestion de la crise sanitaire ?

9h15 : Un plan de relance pour répondre aux défis des économies ultramarines 
Sébastien LECORNU
, ministre des Outre-mer
 
09h35 : Le regard des acteurs économiques sur les dispositifs mis en place par l’Etat
Eric LEUNG-SAM-FONG
, président de la délégation aux Outre-mer au Conseil Économique Social et Environnemental (CESE)
Hervé MARITON, président de la Fédération des Entreprises des Outre-mer (FEDOM)
Frédéric MONCANY DE SAINT-AIGNAN, président du Cluster Maritime Français (CMF)
 
09h55 : En quoi cette crise sanitaire a-t-elle accentué ou gommé les spécificités économiques des territoires ?
Marie-Anne POUSSIN-DELMAS
, président de l’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) et directeur général de l’Institut d’Emission d’Outre-mer (IEOM)
Olivier SUDRIE, directeur des études chez Didacticiels et Modélisation Économiques (Cabinet DME)
 
10h20 : Quels enseignements les élus des collectivités tirent-ils de la gestion de la crise sanitaire ?
Stéphane ARTANO
, président de la Délégation sénatoriale aux Outre-mer, sénateur de Saint-Pierre et Miquelon
Maina SAGE, députée de Polynésie française

MEDIAS : DES LEVIERS POUR AMELIORER LA VISIBILITE DE L’INNOVATION ULTRAMARINE
Table-ronde : jeudi 7 décembre à 12h35

Dans le cadre de la thématique « Renforcer les entreprises et promouvoir l’innovation », une table-ronde sur les médias et les territoires d’Oure-mer est organisé à partir de 12h35, le jeudi 7 décembre :
 
  • Luc LAVENTURE, président de Outremers 360°
  • François-Xavier LEFRANC, rédacteur en chef et membre du directoire Ouest-France
  • David PONCHELET, directeur du portail numérique Outre-mer la 1ère – France Télévisions
  • François VEY, rédacteur en chef des magazines Zadig et Légende
Avec 41 éditions, 600 journalistes et près de 2300 correspondants, Ouest France, premierquotidien francophone au monde, couvre l’ensemble de l’actualité locale, régionale, nationale et internationale. Au fil des années, Ouest- France s’est développé jusqu’à constituer un groupe important, SIPA Ouest-France, qui comprend plusieurs quotidiens, des revues, de nombreuxhebdomadaires, des radios, des télévisions locales, des sites d’annonces et des filiales spécialisées. Pourquoi un groupe de presse qui n’est pas implanté dans les territoires ultramarins souhaite-t-il mettre en lumière leurs innovations et défis économiques ?

Notez

Rédigé le Mardi 7 Décembre 2021 à 12:56 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site






@megazap.fr