Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle-Calédonie La 1ère : Medriko Peteissi, nouveau visage du JT




Depuis quelques semaines, une nouvelle présentatrice incarne le Journal télévisé de NC la 1ère télé. Il s'agit de Medriko Peteissi, que l'on a pu entendre ces dernières années à la radio. Si, la Calédonie découvre aujourd'hui son sourire, la journaliste originaire de Lifou n’en est pourtant pas à son coup d'essai. 

Elle a affûté ses armes devant les caméras de BFM TV et France Ô. Elle s'est essayée à la production dans le cadre de la rédaction de scripte et a collaboré avec plusieurs radios associatives, en France, pour qui elle a réalisé des sujets sur la santé et le handicap. “Quand j'ai fini ma formation de trois ans à l'institut européen de journalisme de Paris, je voulais pratiquer un maximum”, confie Medriko Peteissi, qui incarnera, à la rentrée, la nouvelle version du journal télévisé en duo avec Loreleï Aubry.

Pour la journaliste que certains suivent depuis 2016 sur Nouvelle-Calédonie la 1ère radio, le passage en télé constitue un véritable défi. “Quand on m'a proposé le JT, j'ai d'abord été très surprise car je ne m'y attendais pas du tout. C'est un vrai changement et j'espère être à la hauteur. Je me dis que, de toute façon, cette expérience sera enrichissante” confie la jeune femme qui rêve depuis l'adolescence de devenir journaliste. “Quand j'avais 18 ans, j'ai animé une grande manifestation à Luecila. C'était l'une de mes premières expériences au micro et j'ai su que j'aimais ça”.

Malgré une vocation précoce, il lui a fallu quelques années pour se mettre sur les rails. Après le Lycée des îles, elle s'inscrit dans un cursus d'anglais à l'université de Magenta. “Je n'ai pas terminé, j'ai préféré partir en Métropole ou j'ai fait des petits boulots. Et puis je me suis rappelée que je voulais être journaliste alors j'ai fait les démarches pour m'inscrire”, raconte-t-elle avec un naturel déconcertant. En 2016, l'envie de revenir au pays est trop forte. “Ma mère me manquait beaucoup et je voyais que le temps passait”, confie-t-elle.

Elle ne mettra pas longtemps pour rentrer. Elle envoie une demande à Nouvelle-Calédonie la 1ère, 14 jours après, elle obtient une réponse et monte rapidement dans l'avion. Medriko Peteissi intègre illico l'équipe de la radio et peaufine son expérience. Jusqu'à ce nouveau virage à la tête du journal.

Si elle avoue ne pas avoir d'attentes particulières, elle est consciente de l'image qu'elle véhicule et accorde beaucoup d'importance à se faire comprendre de tout le monde. Avec l'humilité qui la caractérise, elle souhaite aussi apporter une identité calédonienne au JT.

En Polynésie, la présentatrice porte régulièrement une fleur à l'oreille. À Wallis, elle arbore parfois une grande couronne. Pour Medriko, ce sera une robe mission bleue. Si elle ne la porte pas systématiquement, sa tenue semble avoir fait mouche.

À tel point que des téléspectateurs lui envoi des messages encourageants à ce sujet. “Plus généralement, j'ai aussi reçu des messages touchants de jeunes qui me disent que je les inspire. Peut-être que ça leur donnera l'envie de faire ce métier. Si mon expérience peut servir à ça, j'en serai très heureuse”. L'aventure ne fait que commencer !

Notez

Rédigé le Mardi 1 Février 2022 à 09:13 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site