Megazap




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les sportifs paralympiques réunionnais à l'honneur le 20 mai sur France 3 et les plateformes La 1ère et France.tv


Rédigé le Jeudi 16 Mai 2024 à 15:28 |



© Bô Travail !
© Bô Travail !
À l’occasion des Jeux Paralympiques de 2024, France 3 et les plateformes France.tv ainsi que La 1ère proposeront le 20 mai prochain, un documentaire inédit de Camille de Brèdeven consacré aux champions sportifs réunionnais dont leur handicap ont fait leur force.

La Réunion est une terre de force et de champions. Le Comité régional Handisport de l'île — le premier à avoir été créé en Outre-mer en 1980 — entend profiter des Jeux Paralympiques de Paris pour valoriser ses athlètes, mettre en lumière leurs exploits et inciter les jeunes à la pratique du sport.

Dans ce documentaire poignant, Dimitri, Laurent, Gaël et Salomé sont dans leur préparation pour les Jeux. Rien ne les prédestinait à vivre cette incroyable aventure. Pourtant, ces sportifs portent en eux l’espoir de leur territoire. S’ils ont dû quitter leur île natale pour avoir accès aux entraînements de l’équipe de France, ils reviennent chaque année retrouver leurs premiers soutiens.

Sans filtre, ils se confient sur leur passion, leurs doutes, leur travail, leurs sacrifices et plus globalement sur le dépassement de soi. Au-delà des médailles, leur enjeu est clair : se surpasser et gagner leur place dans une société qui a parfois tendance à les enfermer dans une case.

Docker au grand port maritime de La Réunion, Dimitri Pavadé perd sa jambe lors d’un accident du travail, à seulement 18 ans, en 2007. Il se tourne alors vers le métier d’orthoprothésiste, mais motivé par son responsable qui voit en lui un énorme potentiel, il s’essaie à la course, puis au saut en longueur. En l’espace de quatre ans, il se hisse au plus haut rang et devient vice-champion aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020 avec 7 m 39. 

En 2016, à 21 ans, Laurent Chardard perd une jambe et un bras lors d'une attaque de requins. Mais le choc terrible de l’accident n’aura pas duré longtemps pour ce combatif qui, très vite, se tourne vers le 50 mètres papillon qu’il pratiquait déjà en amateur. Médaillé d’or au Championnat du monde en 2019, il aspire désormais à décrocher une médaille olympique.

Avocat au barreau de Paris depuis huit ans, Gaël Rivière, né non-voyant, pratique le cécifoot, une discipline où le football se joue à cinq. Médaillé d’argent aux Jeux Paralympiques de Londres, il a récemment décroché la médaille d’or aux Championnats d’Europe de Pescara.

Avec Jessy Ferrère (présidente) et Annick Amacouty (directrice sportive régionale) à la tête du Comité régional Handisport, la place des femmes dans le handisport est plus que jamais une priorité. Elles veulent motiver les jeunes filles à se mettre au sport et surtout à ne pas abandonner leur carrière.

Salomé Baillé est la dernière recrue en date. Repérée par Jessy Ferrère, elle s’est mise, l'été dernier, au lancer de poids et au 100 mètres. En seulement quelques mois, la jeune athlète réalise de belles performances et décroche deux médailles d’or aux CJSOI de Maurice (Les Jeux de la Commission de la jeunesse et des sports de l'océan Indien). Cette adolescente de 15 ans, non-voyante et albinos, fait désormais partie des jeunes espoirs du Comité.

Si les bienfaits du sport pour les personnes en situation de handicap ne sont pas toujours estimés à leur juste valeur, le Comité souhaite briser ces tabous. Conscients de l’impact que leur carrière peut avoir pour les jeunes de l’île, les sportifs de haut niveau vont se donner corps et âme pour décrocher une médaille aux Jeux Paralympiques de Paris.

Le documentaire sera à voir le 20 mai sur les plateformes La1ère et France.TV et dès 23h40 (Horaire Métropole, ndlr) sur France 3.

Notez

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr depuis 15 ans. En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Twitter








Facebook
Inscription à la newsletter