Megazap




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Relais de la Flamme Olympique de Paris 2024 en Guadeloupe : BRED Banque Populaire à la fête


Rédigé le Mercredi 29 Mai 2024 à 07:45 |



© Paris 2024
© Paris 2024
À l’issue d’une traversée d’une dizaine de jours depuis Brest à bord du Maxi Banque Populaire XI, la Flamme Olympique se rendra en Guadeloupe pour la première fois de l’histoire.

Elle est attendue à Pointe-à-Pitre le 14 juin prochain avant une journée à travers l’île qui s’annonce festive et riche en émotions. L’occasion pour la BRED Banque Populaire, Parrain Officiel du Relais de la Flamme Olympique de Paris 2024, de sensibiliser à l’environnement et à la nécessité de préserver les océans.

Il s’agit d’une grande première, un des moments à part du Relais de la Flamme. Le 7 juin prochain, celle-ci quittera le port de Brest à bord du Maxi Banque Populaire XI, l’un des bateaux à voile les plus modernes et les plus rapides au monde. Une façon de rapprocher la métropole des Antilles françaises : pourvoyeuse de médailles depuis des décennies, jamais la Guadeloupe n’avait eu l’occasion d’accueillir la Flamme Olympique. Ce sera donc le cas à partir du 14 juin, quand le multicoque terminera son périple à Point-à-Pitre.
 
Lors de l’arrivée du Maxi Banque Populaire XI en Guadeloupe, la BRED sera mobilisée. Elle a notamment motivé la venue à quai, au côté du multicoque géant, d’un bateau traditionnel bien connu des Guadeloupéens, une saintoise, barque traditionnelle de l’île des Saintes.

À son bord, Carl Chipotel, le président de l’association nautique de Sainte-Anne (ANASA), connu par les Guadeloupéens pour avoir disputé la Route du Rhum. Une façon de faire le lien entre tradition et modernité et de rappeler l’implication des Banques Populaires en matière de sport nautique, celles-ci étant partenaires de la Fédération de voile et de surf.

Le lendemain, la Flamme Olympique de Paris 2024 sillonnera l’ensemble du territoire grâce à plusieurs porteurs de Flamme sélectionnés, entre autre, par la BRED pour leur implication au dynamisme local. Elle se rendra sur la majestueuse Pointe des Châteaux, et traversera Saint-Claude, Basse-Terre, le Moule, Petit-Bourg avant d’achever la journée à Baie-Mahault où auront lieu les festivités.

Sur place, la BRED disposera d’un stand ouvert à tous. Elle proposera un jeu participatif organisé avec ‘Coco an dlo’. Cette association, créée par l’ex-nageuse internationale Coralie Balmy et Dalila Essedri, vise à sensibiliser à la protection de l’environnement à travers l’apprentissage de la natation et de la pratique sportive. Le jeu participatif comprend des quiz et plusieurs défis physiques, notamment avec une corde à sauter. D’ailleurs, Jonathan Mahoto, champion du monde de ‘double dutch’ (le sport issu de la corde à sauter), sera présent pour une animation avec le public. De nombreux lots seront bien entendu à gagner.
 
À l’issue de ces deux jours en Guadeloupe, la Flamme Olympique de Paris 2024 remontera à bord du Maxi Banque Populaire XI le 16 juin et prendra la direction de la Martinique. Pour faire le lien entre les deux îles, un équipage composé essentiellement de sportifs antillais sera à bord durant toute la traversée.

À la découverte d'un "Porteur" de la BRED Banque Populaire en Guadeloupe : 

Gérard Lamoureux. Éditeur et concepteur d’événements, Gérard est une figure de la Guadeloupe. Il a créé une des rares maisons d’édition guadeloupéennes et développé le festival ‘Lire au Grand Large’ qui fait la promotion de la littérature. Il est également engagé pour l’environnement en imprimant l’ensemble de ses ouvrages sur du papier issu de forêts durablement exploitées et en supprimant tout support de communication.

Par ailleurs, Gérard s’investit également dans la lutte contre l’illettrisme. Autant de combats qu’il pourra revendiquer fièrement en portant la Flamme Olympique en cette journée de fête en Guadeloupe.

Notez







Nouveau commentaire :
Twitter








Facebook
Inscription à la newsletter