Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Réunion entre dans le réseau des Capitales French Tech, en faisant ainsi la première Capitale French Tech des Outre-mer





Le 2 février 2023, Jean-Noël Barrot, Ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, a annoncé l’entrée de La Réunion dans le réseau des Capitales French Tech, en faisant ainsi la première Capitale French Tech des DOM.

Développées en 2019, les Capitales et Communautés de la French Tech sont un réseau implantés en France et à l’international qui a pour rôle de fédérer les acteurs de l’innovation au sein des territoires (startups, structures d’accompagnement, financeurs grands groupes, centres de recherche, etc.) Ses actions de proximité participent aux orientations stratégiques de l’État à destination des jeunes pousses tout en intégrant les enjeux locaux de ses écosystèmes.

Le réseau compte aujourd’hui 115 Capitales et Communautés: 15 Capitales dans l’Hexagone et une en Outre-mer, 32 Communautés en France (dont 6 dans les régions et collectivités d’Outre-mer) et 67 Communautés à l’international, réparties entre 52 pays. Leurs actions sont rendues possibles par la mobilisation de plus de 1400 bénévoles, en majorité des entrepreneurs, qui s’engagent en tant que Président ou membres des bureaux des Capitales et Communautés.

En 2016, La Réunion est labellisée réseau thématique French Tech e-santé. En 2019, elle est labellisée Communauté French Tech d'Outre-mer puis elle dépose ses statuts en 2022 et devient officiellement l'association French Tech La Réunion! Elle regroupe 9 bénévoles et un permanent. Les co-présidents sont Elodie Royer et Manuel Warlop.
Le 2 février 2023, Jean-Noël Barrot, Ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, a annoncé l’entrée de La Réunion dans le réseau des Capitales French Tech, en faisant ainsi la première Capitale French Tech des Outre-mer.

« Notre ambition est de développer les relations avec les communautés French Tech de la zone océan Indien mais également avec l’ensemble des communautés des territoire d’Outre-mer qui ont toutes soutenu la candidature de La Réunion » explique Elodie Royer Co-Présidente de French Tech La Réunion. « Ce nouveau titre de Capitale French Tech nous le voyons comme la possibilité de fédérer toutes les communautés des DOM-TOM afin de grandir ensemble pour valoriser et développer l’économie de nos territoires »

En tant que Capitale French Tech, La Réunion sera associée aux réflexions stratégiques de la Mission French Tech sur les actions à mettre en place pour répondre aux enjeux de demain. Tout au long de l’année French Tech La Réunion participera aux séminaires des Capitales, au Conseil nationaux des Communautés et Capitales en présence du ministre Jean-Noël Barrot et aux ateliers de réflexion stratégique sur les programmes nationaux. « Autant d’occasion de faire entendre nos spécificités locales au niveau national de manière plus efficace afin de les transformer en projet concrets pour le développement économique de La Réunion. » ajoute Manuel Warlop.

Du côté des financements, le titre Capitale French Tech permet aux territoires concernés de demander des subventions dédiées plus importantes pour porter le développement des programmes nationaux au niveau local.

Toujours dans le cadre de cette labélisation Capital French Tech, French Tech La Réunion va mettre en place le dispositif French Tech Central. Ce dernier permet la prise de rendez-vous simplifiée entre start- up du territoire et acteurs publics.

Enfin, les Capitales French Tech bénéficient d’équipes opérationnelles propres, un deuxième permanent rejoindra Juliette Campione, chargée de mission au sein de French Tech La Réunion depuis mai 2021.

«Ce passage de communauté à capitale est le résultat d’une dynamique territoriale fruit de la collaboration et du soutien de nombreux acteurs tant publics, comme la région, que privés avec des grands groupes, des entreprises et des start-up de La Réunion » conclut Elodie Royer. Le plan d’actions 2023- 2025 sera présenté aux partenaires de la French Tech Réunion à la fin de ce mois de février.

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur

Notez

Rédigé le Vendredi 3 Février 2023 à 11:05 |





Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr