Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Réunion : L’ARACT au cœur des problématiques actuelles avec la fidélisation des salariés en fil conducteur





L’Aract Réunion lance la Semaine du Réseau qui va avoir lieu du mardi 4 au vendredi 7 octobre 2022. Pour cet événement, les partenaires et les membres de l’Aract Réunion vont aborder les thèmes principaux pour développer et maintenir la Qualité de Vie au Travail, avec la fidélisation et la protection des salariés comme fil rouge. Le spectacle vivant ainsi que la RSE liée au commerce équitable des entreprises vont être développés afin d’élargir les secteurs d’intervention. Ce lancement a été effectué en présence des membres du Conseil d’Administration paritaire de l’Aract.

L'Aract Réunion accompagne les structures privées et publiques dans leur amélioration de la Qualité de Vie au Travail. Avec la crise sanitaire et maintenant, les enjeux économiques, les conditions de travail évoluent rapidement. L’objectif et la mission principale de l’Aract est de trouver en permanence un juste équilibre entre la santé des salariés et la performance de l’organisation. L’amélioration des conditions de travail dans tous les secteurs est aujourd’hui à l’ordre du jour avec notamment les artisans locaux et les intermittents du spectacle. La fidélisation et la protection des salariés sont forcément des éléments décisifs pour la performance des organisations.

Si les thèmes « habituels » sont abordés pendant cette Semaine du Réseau de l’Aract, la culture et la RSE sont à l’honneur pour cette édition de la Semaine du Réseau. Effectivement, pour la première fois, le secteur du spectacle vivant fait l’objet de deux conférences sur : « les inégalités hommes-femmes dans la culture », et « la santé dans le secteur du spectacle vivant ». « Nos partenaires impliqués dans ce secteur ont des préoccupations similaires aux autres entreprises, auxquelles il faut ajouter une certaine précarité et des conditions physiques de travail compliquées. Nous allons, au cours de ces deux actions, aborder ces thématiques afin d’accompagner aussi les entreprises culturelles », explique Corinne Dubois, Directrice, Déléguée Régionale de l'ANACT.
 

Cette semaine sera également l'occasion de procéder au lancement du CRIS (Comité de Recherche et d’Innovations Sociales), permettant la co-construction autour des valeurs du commerce équitable et de la responsabilité sociale des entreprises. 

Ce Comité, dont la première réunion aura lieu dans le cadre de cette Semaine du Réseau, vendredi 7 octobre, va permettre une mise en lumière du travail effectué et de l’excellence réunionnaise en matière d’artisanat local. De plus, cette mutualisation va favoriser le développement de nouveaux outils et de nouveaux moyens. Ainsi reconnu et soutenu, le secteur de l’artisanat va forcément prospérer et des emplois seront créés et maintenus.

Autre source de fidélisation : la politique de RSE. Une RSE stratégique et pertinente permet de développer une attractivité certaine auprès de ces jeunes salariés en début de carrière et cela peut permettre de fidéliser les salariés déjà en poste. « Nous sommes sur un petit territoire et le commerce équitable, le développement du territoire est primordial pour de nombreux réunionnais. Contribuer au développement et à la structuration des nouvelles filières peut devenir une motivation essentielle pour de nombreux salariés », précise Sylvain Courdil.

A La Réunion, certains secteurs d'activités rencontrent de véritables problématiques de recrutement tant et si bien que des stratégies de fidélisation et d'attractivité des salariés doivent être adoptées. « On passe d’un mode de recrutement dans lequel les employeurs cherchaient des bons éléments à un système où les salariés cherchent des bons employeurs, des missions qui ont du sens », intervient Corinne Dubois.
 
Les addictions représentent un fléau conséquent dans certains secteurs d'activité : alcool, drogue, travail. Elles sont potentiellement nombreuses et elles peuvent toucher tout le monde, impliquant une prise en charge spéciale dans le management. A la Réunion, dans certains secteurs d’activité, les conduites addictives peuvent toucher encore trop de salariés. C’est encore souvent en entreprise un sujet tabou et stigmatisant.

Actuellement, la problématique émerge plutôt dans une logique réglementaire (contrôle, rôle et responsabilitéde l’employeur et des salariés). Le 1er Comité d’Animation Territoriale du Dispositif ESPER va se tenir pendant cette Semaine du Réseau, afin de développer une approche spécifique. L’objectif est de structurer et de formaliser des espaces de collaboration entre les différentes structures et les partenaires dans le cadre du déploiement du dispositif ESPER. Le CAT est alimenté par les observations, entretiens, verbalisations relevant des visites de terrain et des ateliers de travail sur chaque thématique qui seront remontées par les acteurs du territoire. 

Par ailleurs, des thématiques plus récurrentes seront abordées lors de cette Semaine du Réseau. Les Maladies Chroniques Evolutives (MCE) augmentent considérablement et on estime qu'en 2025, un salarié sur 4 sera concerné par un problème de santé qui nécessite une prise en charge médicale pendant plusieurs années. Prévenir les salariés de déclencher ces MCE, diminuer leurs impacts requiert une posture managériale spécifique. Une conférence sera dédiée à cette thématique.

Bien entendu, il sera également question de télétravail : imposé dans tous les secteurs lors des périodes de confinement, il s’agit aujourd’hui pour les entreprises de négocier au mieux le passage « à la norme ». 

« Nous sommes une bulle de respiration pour les structures réunionnaises. Nous apportons de la réflexion, de l’accompagnement et nous contribuons à rompre l’isolement des entreprises et des salariés pour la prospérité et la qualité des conditions de vie et de travail de tous les acteurs », conclue Laurence Waï-Lune, chargée de développement Aract.

Notez

Rédigé le Jeudi 29 Septembre 2022 à 08:04 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site






@megazap.fr