Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions : Le pôle Outre-mer de France Télévisions, France 24 et RFI s’associent pour un dispositif commun spécial




À l’occasion de la journée du 10 mai commémorant l’abolition de la traite transatlantique et de l’esclavage, le pôle Outre-mer de France Télévisions, France 24 et RFI s’associent pour produire deux émissions spéciales communes. Consacrées à la mémoire de l’esclavage et à sa transmission, avec des invités et des reportages réalisés dans l’Hexagone, en Outre-mer et en Afrique, ces programmes seront diffusés sur les antennes TV et radio du Réseau des 1ère, sur RFI et France 24 le mardi 10 mai.

Radio

De 19h10 à 20h00 : « Regards croisés sur l’esclavage entre l’Afrique et les Antilles-Guyane » par Anne Corpet (RFI) et Thierry Belmont (La 1ère) en direct sur RFI et les antennes radio du Réseau des 1ère.

Quand on parle d’Afrique et des Antilles-Guyane, il est difficile de ne pas évoquer l’esclavage et la traite transatlantique qui lient et, en même temps, éloignent ces deux rives.

Près de deux cents ans après l’abolition de l’esclavage, cette histoire commune suscite encore de la méconnaissance, de l’incompréhension, des parts d’ombre, parfois des rancœurs et des blessures qui ne sont pas encore cicatrisées.

Pourtant, les historiens œuvrent pour faire connaître cette histoire, et des initiatives existent pour rapprocher les deux rives.

Mais les débats actuels sur l’indigénisme, le wokisme, la repentance, la cancel culture rendent la question de l'esclavage compliquée et difficile à être acceptée, suscitant parfois le rejet.

La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du XVe siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l'humanité.

Cette histoire est cependant mal connue ou « invisibilisée » de la part des populations aussi bien en Afrique qu’aux Antilles-Guyane.

Quel regard portent-elles sur cette époque ? Comment cette histoire est-elle enseignée et médiatisée des deux côtés ?
Comment cette histoire influe-t-elle sur les relations entre les deux rives ? Quel regard portent les Africains et les Antillais sur ces relations et sur eux-mêmes ?

Des Antilles-Guyane et d’Afrique, des reportages des rédactions du pôle Outre-mer et de RFI viendront ponctuer les échanges.

Des invités interviendront en direct pour apporter leur éclairage sur l’histoire, l’héritage, la transmission, les initiatives prises aujourd'hui pour faire connaître et rapprocher les deux rives... :

Serge Bilé, journaliste et écrivain
Gilbert Pago, historien martiniquais
Jean Moomou, maître de conférences, histoire moderne et contemporaine
Ibrahima Thioub, historien sénégalais


TV
 
À 21h40 :  JT Afrique spécial sur la thématique de la transmission et regards croisés entre l’Afrique et l’Atlantique.
Sur France 24 et les chaînes du Réseau des 1ère

À 21h40, France 24 propose une édition spéciale du Journal de l’Afrique. A cette occasion, Meriem Amellal reçoit Doudou Diène, rapporteur du Conseil d’orientation de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.

Des reportages et duplex rythmeront ce JT spécial avec :

Un reportage du Pôle Outre-mer sur l’apprentissage à l’école de l’esclavage, regards croisés dans une école martiniquaise et une école métropolitaine.

Duplex avec Martinique La 1ère qui a fait ce reportage, pour aller plus loin sur ce thème : comment les élèves rencontrés vivent-ils l’histoire, quel rapport au continent africain…

Un sujet de la rédaction de Guadeloupe La 1ère sur le Mémorial Acte de Guadeloupe : comment l’institution vulgarise cette mémoire.

Un reportage de France 24 au Bénin sur la mémoire à Ouidah, qui était l’un des plus grands ports négriers d’Afrique de l’Ouest. Plusieurs familles africaines ont organisé le commerce d’esclaves. Aujourd’hui, des Antillais décident de s’installer au Bénin pour renouer avec leur histoire.

Un reportage de France 24 au Sénégal sur la mémoire du point de vue des Sénégalais. Tout au long de la journée, des reportages réalisés en Outre-mer, dans l'Hexagone et en Afrique par les correspondants de France 24 et le pôle Outre-Mer de France Télévisions sont diffusés dans les éditions d’information de France 24. Les envoyés spéciaux couvrent la cérémonie qui se tient dans les Jardins du Luxembourg, en présence du président de la République française, Emmanuel Macron, et qui sera retransmise en direct.

Notez

Rédigé le Mardi 10 Mai 2022 à 07:05 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site