Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Guyane : Le projet Cirqu'Amazonia à l'honneur dans un documentaire inédit en janvier sur les chaînes La 1ère





En janvier, les chaînes La 1ère diffuseront un documentaire inédit consacré au projet Cirqu'Amazonia, réalisé par Hugo Rousselin.

Créée en 2010 par Yann Laforge, la compagnie de cirque Latitude Cirque, basée à Saint-Laurent-du-Maroni, en Guyane, avait trois buts : promouvoir les arts du cirque, apporter des réponses à la déshérence d’une partie de la jeunesse locale et former des Guyanais dans une optique professionnelle.

Tous les ans, durant les vacances scolaires d’été, il se rend, en compagnie de professionnels du cirque et de jeunes en formation, sur les fleuves de Guyane à la rencontre des peuples isolés. Ce projet, Cirqu’Amazonia, a pour vocation d’amener l’art du cirque (acrobaties, portés acrobatiques, mât chinois, trapèzes, jonglages…) dans les villages isolés de Guyane.

Cette année, deux anciens élèves, à l’image de la jeunesse cosmopolite guyanaise — l’un est bushinengué (noir marron), l’autre brésilien — sont de retour en Guyane pour les vacances. Antino et Jojo participent à l’expédition de la troupe sur le fleuve Oyapock, à la frontière du Brésil, dans la commune de Camopi. Ils ont été formés à Saint-Laurent et ont réussi à intégrer de prestigieuses écoles nationales de cirque, au Canada pour Antino, et en France, à Rosny-Sous-Bois, pour Jojo. Ils se destinent maintenant à une carrière professionnelle d’artiste de cirque.

Ce sont deux très bons amis. Mais depuis deux ans, même s’ils restent en contact via les réseaux sociaux, un océan les sépare. Chacun a hâte de retrouver l’autre pour partager cet apprentissage du cirque avec la population locale.

Deux autres élèves, en cours de formation au sein de la compagnie, feront également partie du voyage, dont Océane, Amérindienne de l’ethnie Kali’na, très investie dans la préservation de sa culture et de l’environnement. Comment seront acceptés la compagnie Latitude Cirque et son travail dans ce village amérindien Wayampi, où le cirque ne veut rien dire et où la virtuosité de ses techniques n’a pas de sens dans la vie des Wayampis ? Les enfants, les adultes vont-ils adhérer à ce pari de la transmission d’un art étranger à leurs coutumes ? Iront-ils plus loin dans leurs échanges et leur vision du monde en général ?

Diffusions

Le 12 janvier dés 21h30 sur Guadeloupe La 1ère

Notez

Rédigé le Vendredi 31 Décembre 2021 à 09:16 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site






@megazap.fr