Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gaston, la vitrine des artistes et artisans d’art des Antilles, au Salon du Made in France





 Les territoires d’Outremer sont très peu représentés dans le marché de l’art et de l’artisanat. Il n’y a par exemple aucun artisan d’art des Antilles inscrit chez Ateliers d’art, le premier syndicat national dédié aux métiers d’art en France.

Le problème, ce n’est pas le manque de talent, c’est la distance, qui empêche artistes et artisans d’accéder aux mêmes opportunités que celles dont profitent les habitants de la France hexagonale.

C’est pour mettre en lumière les créations des artistes et artisans d’art d’Outremer que Christelle Clairville a fondé la galerie d’art virtuelle Gaston.

Du 10 au 13 novembre, Gaston fera rayonner, pour la première fois, les œuvres et objets d’art des Antilles au Salon du Made in France, grâce à une invitation du Village by CA, qui incube le projet.

Gaston est la première plateforme à mettre en avant la production artistique et artisanale des territoires ultramarins. Elle a pour vocation de représenter de façon positive les DOM TOM, en proposant aux consommateurs français un voyage au-delà des océans.

Véritable trait d’union entre les régions de France, Gaston montre le Made in France comme on ne l’a jamais vu, entre influences métissées, matériaux rares, et bois tropicaux précieux. Christelle Clairville a sélectionné 22 artistes et artisans d’exception, qui créent des objets de grande qualité, en lien avec le patrimoine culturel des Antilles, dans le respect des réglementations françaises et européennes.

Pour l’instant, Gaston ne propose que des œuvres d’artistes de Guadeloupe et de Martinique. Ce n’est qu’un début : la fondatrice de la plateforme souhaite élargir son offre à tous les territoires d’Outremer.

« Chez Gaston, nous rêvons de créer un véritable "Made in France d’Outremer" » déclare ainsi Christelle Clairville, fondatrice de Gaston.

Le site internet Gaston est à la fois une galerie et une boutique en ligne. On y trouve de jolies pépites qui feront autant de cadeaux de Noël étonnants : des œuvres originales, pièces uniques et séries numérotées qui confèrent un supplément d’âme aux intérieurs.

Outre les sculptures et œuvres murales, Gaston propose une sélection de beaux objets : les lampes, pots, corbeilles et tabourets design de Damalia, les créations en bois de manguier, d’acajou, de sapotille ou de letchi de Darius Grandisson, la broderie de Vieux-Fort, ou encore les instruments à percussion de Claudius Barbin.

Du 10 au 13 novembre, Gaston s’installera au Salon du Made in France, porte de Versailles à Paris. Ce sera la première fois qu’autant d’artisans des Antilles pourront présenter leurs pièces à l’esthétique singulière dans ce salon prestigieux. On y retrouvera :

• Damalia – Éditeur d’objets créoles
• Darius Grandisson – Ébéniste pluriel
• Elodie Mondelice – Peintre architecte
• Florence Gossec – Sculptrice de laiton
• Marcela Mattone – Céramiste surréaliste
• Marie-Josie Ficher – Brodeuse de Vieux-Fort
• Robert Manscour – Maître verrier intuitif


Passionnée d’art, Christelle Clairville a créé Gaston pour valoriser l’artisanat des Antilles. « En Hexagone, les métiers d’art ont le vent en poupe. On revient au travail de la main, à l’authenticité. Je crois que ce mouvement n’est pas encore impulsé en Guadeloupe, et les artisans sont livrés à eux-mêmes », explique-t-elle.

Christelle souhaite également faire découvrir aux Français de l’Hexagone la culture ultramarine, qui est souvent simplifiée ou réduite à des stéréotypes. « Bien souvent, j’ai eu à affronter des commentaires déplacés ou insensibles sur mon île », raconte-t-elle. « Nous sommes Français, nous sommes talentueux, et je veux contribuer à la connaissance des territoires ultramarins : ils sont un atout pour la culture et le rayonnement de la France ! ».

Issus d’une histoire et d’un environnement métissés, les artistes antillais se nourrissent des influences françaises et créoles. Cette double culture se lit dans leurs travaux, qui ont des matières, des formes et des couleurs inimitables.
Les artisans mis en avant par Gaston ont par ailleurs comme particularité de travailler dans le respect de l’environnement, avec :

• Des matières premières sourcées localement : bois précieux, fibres végétales, argiles calcaires ou poreuses, etc.

• Des savoir-faire représentatifs d’une culture créolisée, comme la vannerie, héritée des premiers habitants des Antilles, les peuples Kalinagos.

• Des productions artisanales en petites quantités, produites bien souvent à la commande, pour respecter le temps de l’artisan, et éviter un gaspillage des ressources.

Notez

Rédigé le Mercredi 5 Octobre 2022 à 15:24 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site






@megazap.fr