Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France Télévisions : Coup de projecteur sur les documentaires ultramarins de la saison 2024-2025


Rédigé le Vendredi 2 Février 2024 à 09:16 |



Le documentaire sur les antennes du pôle Outre-mer de France Télévisions, pendant la saison 2024-2025 reste un engagement au long cours. Le pôle Outre-mer de France Télévisions a toujours placé le documentaire au cœur de son engagement éditorial pour décrypter les Outre-mer et ses complexités.

Une manière d'emmener les publics à comprendre des pays riches d'une histoire féconde, d'un présent bouillonnant qui esquisse les voies de l'avenir. 

Pour la saison 2024-2025, ils continueront à explorer les changements climatiques, évolutions structurelles et économiques.

Pour que chacun puisse en saisir la portée, à travers son offre documentaire, le pôle Outre-mer de France Télévisions témoigne, avec une acuité passionnante, de la contribution majeure que ces territoires apportent à notre culture commune. Par leur prisme, les films racontent de l'intérieur des combats, des défis, des réussites, des personnalités d'hier et d'aujourd'hui pour comprendre l'avenir qui se dessine.

Au programme : "Judokates d’Outre-mer, rêves olympiques", "Il était une fois le surf", "Teahupoo, derrière la vague", "Eugénie Éboué-Tell", Les engagés de l’île aux parfums"... tout un programme pour la saison 2023-2024.

Les documentaires

Les engagés de l’île aux parfums
De Franck Grangette


Lorna, Saïd et Bakar sont mahorais. Ils ont pour ambition d’œuvrer pour la sauvegarde de leur culture et de leur patrimoine marin. Lorna est une jeune lycéenne qui vit dans le banga de Koungou. Rien ne la prédestinait à s’intéresser à la mer, et pourtant. Bakar est un des derniers taxis-piroguiers à voile de Mayotte. Un puits de connaissance, témoin du passé, qui souhaite partager et transmettre son savoir. Saïd, de retour au pays après plusieurs années d’absence, consacre aujourd’hui sa vie à la sauvegarde de la mangrove de son enfance. Aux côtés de Lorna, Saïd et Bakar, c’est leur vie que nous comprenons. Nous ressentons leur relation avec la mer et leur combat pour sa protection. Les engagés de l’île aux parfums est un film chargé d’espoir sur le devenir du lagon de Mayotte. 

Eugénie Éboué-Tell
De Camille de Brèvedent et Haussman Vwanderday


Volontaire, passionnée, parfois fantasque, Eugénie Éboué-Tell a souvent été reléguée derrière la figure de son mari, Félix Éboué. Son parcours retrace tout un pan de notre histoire au service d'une certaine idée de la France. Entre le bagne de Cayenne, les Trois Glorieuses, le ralliement du Tchad à la France libre et les combats politiques après-guerre, en entremêlant photos, vidéos d’archives, interviews de personnalités politiques et d’historiens, ce documentaire porte un éclairage sur cette résistante et femme politique française d'origine guyanaise dont le parcours fut aussi un symbole d'émancipation, de liberté et de courage. 

« Oui, je le jure ! », un an avec les futures magistrates d’Outre-mer
De Sonia Hedidi


Camille, Tahny et Anaïk ont entre 23 et 25 ans. Originaires de l’île de La Réunion, de la Nouvelle-Calédonie et de Guadeloupe, elles ont quitté leur terre natale pour vivre une année qui va peut-être changer leur vie. Elles ont été sélectionnées sur dossier pour intégrer une des classes « Prépas Talents » à Paris et à Bordeaux. Une classe préparatoire conçue spécialement pour les étudiants issus de milieux modestes et « méritants » en vue d’intégrer l’École nationale de la magistrature. Pendant un an, ces trois jeunes femmes vont suivre un rythme très intense et se battre pour se mettre au niveau de ce concours extrêmement difficile. Leur plus grand rêve : devenir magistrates sur leurs territoires.

Flanbo Maya
D’Anouk Burel et Nejma Bentrad


À La Réunion, une nouvelle génération de musicien.nes revisitent le maloya traditionnel – inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité –, et racontent une histoire contemporaine, puisant leur influence dans leur île à l’identité plurielle. Le documentaire nous emmène à la rencontre de quatre de ces artistes réunionnais, Saodaj', Labelle, Ka Loune et Maya Kamaty, un voyage musical à la découverte des racines et du patrimoine réunionnais. En s’inspirant de la tradition et en y mêlant les marqueurs de la modernité, ils inventent de nouvelles sonorités au maloya et expriment ce que la société réunionnaise vit en termes de mutations et de révolutions.

Il était une fois le surf
De Benjamin Morel


La compétition de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024 aura lieu à Tahiti, en Polynésie française, là où tout a commencé. Mêlant événements historiques, révolutions culturelles et exploits ahurissants, le film raconte comment le surf, tradition polynésienne ancestrale combattue par les Occidentaux, s'est imposé comme une activité mondialement pratiquée, objet d’émancipation à travers les époques. Suivant les soubresauts de l'Histoire et incarné par des personnages de légende, le film dresse une histoire politique et culturelle du surf.

Teahupoo, derrière la vague
De Charles-Antoine de Rouvre


Teahupoo est l’un des derniers villages où la vie polynésienne continue à suivre son cours comme depuis des millénaires, au jour le jour, au plus près de la nature. Dans le lagon qui fait face au village se trouve l’un des plus réputés spots de surf du monde entier avec sa vague mythique. Ici, le surf n’est pas seulement un sport, mais un véritable trait d’union entre la culture traditionnelle des habitants et leur présent, voire l’avenir du village. Mais une déferlante s’apprête à bouleverser la quiétude de Teahupoo. La France, qui accueille les Jeux Olympiques de 2024, a choisi d’y organiser les compétitions de surf. Une décision qui changerait le destin de la commune et de ses habitants. Le mode de vie, les valeurs de cette microsociété, jusque-là protégée par l’éloignement, vont-ils être durablement remis en question ?

Judokates d’Outre-mer, rêves olympiques
De Thomas Delorme


Depuis les années 1990, les JO sont une vitrine pour les performances des sportifs d’Outre-mer : Marie-José Perec, Laura Flessel, Christine Arron, Malia Metella, Jackson Richardson, etc. Dans chaque discipline, les femmes sont majoritaires dans ces moissons de médailles. Le judo est devenu une discipline phare où les champions d’Outre-mer s’expriment avec talent. Sur les tatamis, Amandine Buchard, Sarah-Léonie Cysique, Léa Fontaine, Julia Tolofua et Fanny-Estelle Posvite sont devenues des adversaires redoutables aux niveaux national, européen et mondial. Avec le grand rendez-vous olympique à Paris en 2024, la pression commence à monter. Seront-elles au rendez-vous ?

Les frères Vergès, frondeurs de la République
De Gilles Cayatte


C’est le récit de deux frères réunionnais lancés dans le grand bain de l’histoire du XXe siècle. Jacques Vergès, l’avocat, et Paul Vergès, l’homme politique, les presque jumeaux de l’anticolonialisme. Énigmatiques, craints, adulés et détestés, ils ont vécu leur vie comme un roman d’aventure idéaliste. De réseaux clandestins en violences révolutionnaires, ils se sont tous deux construits sur l’autel de la lutte anticoloniale, parfois à l’ombre des prisons de la République. Voici le récit croisé de l’engagement de deux frères hors du commun, à la fois semblables et pourtant si différents, dont l’engagement militant de l’un servira de boussole et la célébrité de l’autre d’épouvantail.

Va, vis, vogue – Un souffle de voguing à La Réunion
D’Anouk Burel et Nejma Bentrad


Le voguing, qui imite les poses des mannequins du magazine de mode américain Vogue, est bien plus qu’une danse : c’est une façon de résister à l’exclusion pour les communautés LGBTQI+. Créée dans les années 1970 à New York par la communauté gay et trans afro et latino-américaine, cette culture de la Ball Room Scene fait désormais son apparition à La Réunion, une île où les questions d’homosexualité et de genre sont encore un sujet tabou dans la plupart des familles.

La pionnière de ce mouvement, Luna – de son vrai nom Johan Piemont –, est « elle » sur scène, et « il » dans la vie. Luna a importé ce souffle de liberté, après avoir découvert cette scène à Paris, auprès de la légendaire Lasseindra et la House of Ninja. Nicolas, lui, a trouvé son personnage de scène qu’il a nommé « Sarraffina », à qui tout est permis. À 24 ans, Willy, lui, est en quête de « Sunny », son alter ego sur scène, et n’a plus peur d’être dans la lumière. 

Notez

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr depuis 15 ans. En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr