Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

#FemmesEntrepreneuses, 4e édition : 3 startuppeuses locales soutenues par Orange aux Antilles-Guyane




Orange apporte encore cette année son soutien à 100 femmes fondatrices ou co-fondatrices de startups, à travers son programme #FemmesEntrepreneuses. Ces femmes issues de toutes les régions de France hexagonale et Outre-Mer, qui osent l’aventure entrepreneuriale, vont bénéficier, pour cette saison 4, d’un soutien collectif et personnalisé de la part d’Orange pour développer leur entreprise. Parmi elles, deux Guadeloupéennes et une Martiniquaise.

Partant du principe que les nouvelles activités économiques portées par des femmes doivent être encouragées au plus tôt de leur lancement, Orange met à la portée de ces nouvelles cheffes d’entreprises, le soutien de proximité leur permettant de passer de l’étape de la création au développement commercial de leurs entreprises.

#FemmesEntrepreneuses est un programme sur mesure, basé sur la rencontre entre les attentes et besoins de créatrices d’entreprises avec toutes les ressources locales et la force d’un grand groupe à leur écoute.

Pour cette quatrième édition l’ambition est d’articuler la force de la proximité et la force d’un grand groupe autour de trois axes :

• un accompagnement local avec des experts de la direction Orange Antilles-Guyane dédiés aux candidates retenues,

• un programme, « devenir Entrepreneuse », composé de formations et d’ateliers locaux et nationaux,

• une animation nationale avec des conférences digitales, du co-développement ou des échanges avec les décideurs d’Orange France.

Les trois entrepreneuses sélectionnées seront accompagnées par des mentors pour répondre à leurs problématiques, creuser leur business model, suivront des ateliers sur la digitalisation, la relation et le parcours client, la gestion des ressources humaines ou la gestion financière par exemple.

Qui sont les 3 « Femmes Entrepreneuses » Antilles-Guyane saison 4 ?

Clessy Blanquet, Glan’ Market (Guadeloupe)

Glan’ Market est la première plateforme numérique collaborative anti- gaspillage alimentaire des Antilles-Guyane. Elle met en relation des consommateurs désireux d’acheter des produits de qualité à prix réduits etdes commerçants qui souhaitent écouler leurs invendus.

« L'ADN de Glan'Market est ancré dans notre culture. Ne dit-on pas par chez nous : Mangé pa ka gaspiyé ? »
Plus d’infos, www.glanmarket.com

 

Sylvia Phibel Puissant, Caraïbes Factory (Guadeloupe)

Caraïbes Factory est une agence spécialisée dans la visite physique ou virtuelle d’entreprises. Elle propose à tous types de publics une immersion au cœur des entreprises caribéennes.

« Je pense, comme l’a dit Steeve Jobs, que les meilleures choses qui arrivent dans le monde de l’entreprise ne sont pas le résultat du travail d’un seul homme mais celui de toute une équipe. »
Plus d’infos, www.caraibesfactory.com

Maïda Lisette, So Elsi (Martinique)

So Elsi propose une cuisine saine, gourmande et inventive faisant redécouvrir les produits locaux à travers des bowls variés et équilibrés. Un moyen de concilier plaisir et santé et de promouvoir une alimentation durable, saine et énergétique.

« Pourquoi choisir entre se faire plaisir et se faire du bien ? So Elsi est là !»
Plus d’infos, www.soelsi.com

Candidate du programme #FemmesEntrepreneuses de la région Grand- Ouest, Christelle Clairville est une Guadeloupéenne basée à Orléans qui a créé un site internet visant à mettre en lumière les artistes et artisans d'art des Antilles. Partager, valoriser et préserver le patrimoine culturel de nos îles créoles. Un moyen de s’ouvrir au monde, et de faire découvrir le Made in France d'Outremer.
Plus d’infos, https://www.gaston.boutique/

Ce dispositif est une volonté d’Orange, et particulièrement de Fabienne Dulac, Directrice Exécutive d’Orange France, de bousculer un contexte difficile pour l’entreprenariat féminin : 10% des start-ups sont fondées par des femmes, pour seulement 7% des levées de fond en France. Pourtant, les entreprises comptant au moins une fondatrice sont 63% plus performantes que celles fondées par des hommes exclusivement.

Déjà plus de 320 femmes ont été accompagnées au cours des trois premières saisons de #FemmesEntrepreneuses avec Orange, partout en France hexagonale et outre-mer. Les créatrices entreprennent à 44% dans la technique pure, à près de 20% dans la RSE et à 27% dans l’art de vivre. Pour la saison 3, près de 130 personnes d’Orange se sont mobilisées pour apporter le meilleur accompagnement possible à ces dernières.

Notez

Rédigé le Mercredi 1 Juin 2022 à 17:02 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site