Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Édouard Montoute, président du jury de la nouvelle édition du Festival International du Film documentaire Amazonie-Caraïbes (FIFAC)





Le pôle Outre-mer de France Télévisions est partenaire de la 4e édition du Fifac 2022 (Festival international du Film documentaire Amazonie-Caraïbes), qui se tiendra du 11 au 15 octobre 2022 en Guyane à Saint-Laurent-du-Maroni et en ligne sur le site du festival.

Originaire de la Guyane, le réalisateur et comédien Edouard Montoute est le président du jury de cette nouvelle édition. Accompagné de cinq personnalités du monde audiovisuel et cinématographique, Edouard Montoute présidera les échanges qui permettront de départager les documentaires, les courts-métrages et les web-docs en compétition. 

Jorane Castro, scénariste et réalisatrice, est née à Belém (Brésil). En 2001, elle a créé Cabocla Filmes pour développer des projets audiovisuels qui proposent un nouveau regard sur l'Amazonie. Elle est diplômée en cinéma de l'Université de Paris 8 (France) et a étudié l'écriture de scénarios et le casting à l'EICTV (Cuba).

Depuis 2009, elle est professeure au sein de la licence de cinéma et d'audiovisuel de l'Université fédérale du Pará, le premier cours de premier cycle dans le nord du Brésil. Elle a réalisé plus de 20 films, dont des documentaires et des fictions, qui se déroulent pour la plupart en Amazonie brésilienne, parmi lesquels Para ter onde ir et Mestre cupijó e seu ritmo. Elle termine actuellement le documentaire Terruá párá et prépare son prochain film de fiction, Laura.

Emmanuel Migeot débute sa carrière comme professeur d’histoire et collabore au Centre d’histoire de la France contemporaine (CNRS/Université de Paris Ouest). Parallèlement, il est l’auteur d’une quinzaine de documentaires. En 2004, il participe à la création de Kilaohm Productions, société spécialisée dans la production de documentaires, et coproduit également des mini-séries de fiction.

En octobre 2014, Emmanuel Migeot rejoint France Télévisions en qualité d’adjoint à la directrice de l’Unité documentaires de France 3, puis directeur. Aujourd’hui, il dirige le pôle documentaires histoire et culture de France Télévisions.

Ancienne journaliste et rédactrice en chef adjointe à Antilles Télévision, Arlette Pacquit a conçu et réalisé des magazines et documentaires sur la culture caribéenne. Depuis 2010, toujours à la recherche de clés pour comprendre le monde, principalement les effets actuels de la colonisation, elle se consacre aux documentaires de création.

Ainsi, elle a écrit et réalisé deux films avec SaNoSi Productions : Héritiers du Vietnam, la transmission du traumatisme de la guerre d’Indochine sur les métis martinico-vietnamiens, et Monchoachi, La Parole Sovaj, la parole indomptée d’un poète et penseur sur les effets de la mondialisation.

Cyrille Perez est président de la Commission Télévision de la Procirep, qui attribue les aides à la création en audiovisuel pour les genres de l’animation, du documentaire et de la fiction. Élu au Bureau du Syndicat des producteurs indépendants – SPI (450 membres), il est producteur à 13 PRODS, société de production audiovisuelle indépendante, située à Marseille et à Paris, qui produit du documentaire, de la fiction TV, du court et long-métrage cinéma.

Il a ainsi récemment produit Un fils (César 2021 du Meilleur acteur pour Sami Bouajila), la série web Guyane Underground (Prix Meilleur webdoc au FIFAC 2021), la série documentaire Gens de la Terre pour France Télévisions ou encore, récemment, Des Antilles au djebel : les Antillais dans la guerre d'Algérie (France 5, 2022).

En 2014, lors d’un projet de court-métrage avec ses élèves, Marvin Yamb décide de laisser au cinéma une place plus importante. Il quitte alors l’Éducation nationale pour y vouer sa vie. Il réalise Panga, prix du jury et du public au festival Prix de Court 2015. La même année, il intègre l’équipe de la série Guyane de Canal+, puis se forme à la réalisation à l’école EICAR.

En 2016, il réalise le court-métrage Le goût du calou. Il intègre ensuite les équipes des séries Maroni d’Arte, de Guyane saison 2, du court-métrage Lovena d’Olivier Sagne (2019), tout en continuant la réalisation de courts-métrages – Le voile, puis Parce que je t’aime sur le féminicide –, ou d'un vidéoclip – Les vieux amants de Warren et Joyce en 2020.

La même année, il coréalise le documentaire S'aimer en Guyane avec Léa Magnien, puis le pilote de la série Bel ti koté avec Emmanuel Causset. En 2022, il est directeur de casting et coach acteur sur le film Ici s’achève le monde connu d’Anne-Sophie Nanki, 3e assistant à la mise en scène sur le film Les derniers hommes de David Oheloffen, 2e assistant à la mise en scène sur le film Bonnarien d’Adèle Goliot, et va réaliser son prochain court-métrage.

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur

Notez

Rédigé le Jeudi 8 Septembre 2022 à 07:09 |





Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr