Connectez-vous S'inscrire
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Audiovisuel: Patrice Gélinet évoque les difficultés entre les chaînes privées et publiques


Rédigé le Mardi 18 Novembre 2014 à 08:50 |




Audiovisuel: Patrice Gélinet évoque les difficultés entre les chaînes privées et publiques
Patrice Gélinet est membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) depuis 2011 et a notamment en charge l’outre-mer. Il était en visite en Polynésie afin de se rendre compte des réalités du paysage audiovisuel local.
Avec 24 radios et 2 télévisions, la Polynésie rencontre quelques difficultés, notamment dans les rapports entre secteurs public et privé.
La vie des radios et des télévisions est assez difficile
Le dossier chaud du moment dans les territoires d’outre-mer, et spécifiquement en Polynésie porte sur la concurrence entre le secteur audiovisuel privé et public.
Selon Patrice Gélinet, il y a un problème dans tout l’outre-mer avec les difficultés économiques du marché publicitaire. La vie des radios et des télévisions est assez difficile où il y a une forte concurrence entre le service public (Outremer 1ère) et les chaînes privées. Les bassins de population respectifs sont un peu étroits pour des chaînes de télévision qui vivent essentiellement de la publicité, pour les chaînes privées.
On peut avoir des chaînes comme à La Réunion (Avec Antenne Réunion) ou à La Martinique, qui dépassent en audience le service public, mais qui connaissent des difficultés financières. Selon lui, le risque est de voir disparaître les chaînes privées et qu’il n’y ait plus que l’équivalent de l’ORTF dans les Outremers.
Les acteurs privés dans les différents territoires ont déjà saisi les tribunaux de commerce pour dénoncer un abus de position dominante du groupe public France Télévisions dans l'outre-mer, et le CSA souhaite la mise en place d’un code de bonne conduite entre les télévisions d'Etat et privées “pour que les sociétés privées puissent survivre dans ce contexte très difficile“.
Patrice Gélinet a déclaré au journal de Tahiti Nui Télévision (TNTV), attendre des propositions de France télévision afin que la réunion qui se tiendra au CSA ne soit pas stérile. "Le CSA est chargé de veiller au pluralisme de l’information et notamment de faire en sorte qu’elle ne soit pas distribuée par un seul opérateur radio ou télé. Nous veillons à ce que subsiste en Polynésie une chaine privée", a-t-il déclaré. Une réalité en Polynésie mais également dans d'autres territoires d'outre-mer qui rencontrent aujourd'hui le même problème.

Source: TNTV (Merci Philippe Roussel)  / Crédit Photo: CSA



Notez

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Société | Megasports


















Partager ce site




PUB FACEBOOK.png