Megazap




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Antilles-Guyane : L'offre éditoriale des chaînes La 1ère pour la 4e édition du Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes (FIFAC)


Rédigé le Jeudi 6 Octobre 2022 à 07:08 |


Pour la 4ème année consécutive, Guyane la 1ère, Guadeloupe la 1ère et Martinique la 1ère se mobilisent du 10 au 15 octobre à l'occasion du Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes (FIFAC).


Pour la 4ème année consécutive, Guyane la 1ère, Guadeloupe la 1ère et Martinique la 1ère se mobilisent du 10 au 15 octobre à l'occasion du Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes (FIFAC). Suivez tous les temps forts de l'événement en radio, en télé et sur le web !

Au programme

En radio, Ansanm-Ansam, le vendredi 14 octobre de 12h à 13h Guyane / 11h à 12h Antilles. Tano Brassé, Yasser Bracat  et Hubert Bornil vous proposent l’émission « Ansanm-Ansanm spécial FIFAC ». Une occasion de mettre la lumière sur cet événement qui réunit les documentaristes de l’Amazonie et de la Caraïbe.

Guyane la 1ère  installe ses quartiers au  Marché central de la Capitale de l’ouest. Géraldine Chainon et Franck Appolinaire vous donnent rendez-vous ce samedi 15 octobre de 11h00 à 13h00 en direct radio & web en présence de tous les acteurs qui contribuent à la vie bouillonnante de Saint-Laurent du Maroni. De son côté, Ti Klod partagera toute l'actualité de l'est guyanais en direct de St Georges.

Ce rendez-vous dans l’ouest sera également une opportunité de s’intéresser à l’événement du moment dans la commune le FIFAC (Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbe) et de recevoir les différents protagonistes qui gravitent autour de ce festival.

À la TV, découvrez du 11 au 15 octobre dès 20h05, "Clap Fifac". A travers ce magazine de 6 minutes, retrouvez tout ce qui fait l’actualité du FIFAC : les temps forts, les témoignages, l’ambiance et les à-côtés… Installez-vous dans votre fauteuil et laissez Miremonde vous guider dans les allées  de St Laurent du Maroni.

Du 10 au 14 octobre à 18h05 Guyane / 18h Guadeloupe / entre 23h et 1h Martinique, l'émission Makandi se met à l’heure du Fifac sur le Bassin Amazone-Caraïbes. Steve Elina échangera avec Tano Brassé, Jessy Schuster de la Guadeloupe et Cyriaque Sommier de la Martinique qui seront en direct de St Laurent du Maroni. La part belle sera faite aux rencontres avec les auteurs, réalisateurs, producteurs et tous les acteurs évoluant dans le domaine de audiovisuel. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Guyane La 1ère vous propose de découvrir, la remise de prix FIFAC, le samedi 15 octobre dès 21h30 à travers un magazine, présenté par Tano Brassé en télé et sur le web. Après le magazine pour finir la soirée en beauté, Guyane la 1ère vous propose le documentaire primé l'an dernier Entre fuego y agua (Entre l’eau et le feu). Un film de Viviana Gomez Echeverry, co-réalisé par Anton Wenzel.

De son côté, sur le web, Guyane La 1ère proposera une couverture numérique spécifique, pour la présentation des films en compétition chaque jour. Mais aussi la publication quotidienne du Clap FIFAC ainsi que la réalisation de 5 portraits des différents acteurs du festival. Mais aussi des stories Instagram sur les coulisses du festival et un album photos quotidien du FIFAC sur Facebook et Instagram

A la fin du festival, diffusion d’une vidéo rétrospective qui mettra en lumière tous les moments forts de l’événement. 

Le palmarès du FIFAC 2022 sera retransmis sur leur site internet le samedi 15 octobre à 21H30.

Une soirée documentaire le 11 octobre

Guyane la 1ère vous donne rendez-vous le mardi 11 octobre à 20h05 en télé pour la Soirée Documentaire spéciale FIFAC. Au cours de ce programme, Tano Brassé vous fera découvrir 2 documentaires engagés.

Tu crois que la terre est chose morte
Un film de Florence Lazar


Un quart des terres de Martinique est gravement pollué après plusieurs décennies de recours incontrôlé à un pesticide extrêmement toxique, la chlordécone, utilisé pour traiter les bananeraies, première ressource d’exportation économique de l’île. Tu crois que la terre est chose morte construit un regard sur la « crise écologique » à partir du sol martiniquais.

Dans le film, la pensée autour de l’écologie ne se limite pas à la question de la nature et aux écosystèmes détériorés. Il explore les lieux de résistance à cette crise et met en scène des femmes et des hommes qui se pensent et agissent sur le terrain historique de la colonialité, où la lutte écologique est intriquée à celle de l’histoire coloniale.

Bajo fuego
Un film de Sjoerd van Grootheest et Irene Vélez-Torres


Bien que la paix ait soi-disant été signée en Colombie, la guerre continue. Bajo Fuego est le portrait d’un groupe de cultivateurs de coca qui survivent au milieu des obstacles les plus difficiles : un gouvernement qui tarde à tenir ses promesses, des menaces de mort de la part de nouveaux acteurs armés, et d’énormes difficultés économiques qui mettent en péril des familles entières. Alors que les « cocaleros » (producteurs de coca) cherchent la paix sur leur territoire, la guerre réapparaît et se traduit à nouveau par de la répression, et des vies menacées.


Notez

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr depuis 15 ans. En savoir plus sur cet auteur






Nouveau commentaire :
Twitter








Facebook
Inscription à la newsletter