Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle-Calédonie : Inauguration du 5ème atterrage du second câble sous-marin à Maré




Yoann LECOURIEUX, président du conseil d’administration, Philippe GERVOLINO, directeur général, et Auxence FAFIN, directeur général délégué au numérique et à l’aménagement, ont inauguré ce matin, le 5ème atterrage du câble sous-marin à Maré.

Cette célébration s’est déroulée en présence de Philippe DUNOYER, député et membre du conseil d’administration de l’OPT-NC, Isabelle KALOI-BEARUNE, secrétaire du bureau du Congrès, Charles YEIWENE, élu provincial de Maré, Dick WADRAWANE, représentant du président de la province des îles (PIL), Georges WAICANE, chef de la délégation de la PIL à Maré, Emile LAKOREDINE, 1er adjoint à la mairie de Maré et représentant de la grande chefferie de Tadine, Yeiwene GOUBAIRATE, coutumier de Tadine, Julien TRAN AP, conseiller de l’assemblée de la province Sud et membre du conseil d’administration de l’OPT-NC, Jean-Gabriel FAGET, directeur général d’ENERCAL, des représentants coutumiers et des retraités de l’office.

L’OPT-NC poursuit le déploiement de ses câbles sous-marins GONDWANA-2 et PICOT-2 sur le territoire. Après le raccordement de Ouémo, Mont-Dore, Nouville et Yaté, un nouvel atterrage a été célébré ce matin, mardi 5 avril 2022 à Maré.

Très tôt dans la matinée, les équipes techniques à terre et en mer ont débuté les ouvrages. Le câblier René Descartes était stabilisé à 880 mètres de la plage (face à la gendarmerie nationale de Tadine). Environ 104 bouées ont maintenu le câble à la surface de l’eau au moment de son tirage jusqu’à la chambre de plage.

Aux alentours de 8h00, le tirage du câble s’est achevé, les officiels se sont rendus sur la plage afin de décrocher et récupérer la bouée emblématique située à l’extrémité du câble sous-marin.

Cette bouée symbolique de l’atterrage à Maré a été offerte à la grande chefferie de Tadine, représentée par Emile LAKOREDINE. Deux autres bouées ont été offertes à la province des îles représentée par Charles YEIMENE, et à la mairie de Maré représentée par Jeanne WIAKO, conseillère municipale.

Ainsi, grâce à l’installation d’un segment de 43 km de câble sous-marin, Maré sera raccordée au PICOT-2. L’objectif visé est d’apporter une connexion sous-marine en fibre optique sur Maré qui est à ce jour encore non desservi et habité par plus de 5 750 personnes. Se substituant aux liaisons hertziennes actuelles, le câble domestique permettra le passage vers le haut débit et assurera une réponse aux besoins numériques des habitants de la commune.

Rappelons que depuis 2008, la Nouvelle-Calédonie est connectée à un seul câble sous-marin international (GONDWANA-1) reliant Nouméa à Sydney. En cas de panne, le territoire se retrouverait déconnecté de l’Internet mondial pour plusieurs jours, voire plusieurs semaines, comme ce qui est arrivé à Tonga en janvier 2022.

Dans l’objectif de sécuriser l’Internet Calédonien, l’office déploie un second câble sous-marin combinant un lien international entre la Nouvelle-Calédonie et Fidji (GONDWANA-2) et des liens domestiques reliant Ouémo, Mont-Dore, Nouville, l'île des Pins, Yaté, Maré et Lifou (PICOT-2).

Notez

Rédigé le Mardi 5 Avril 2022 à 07:04 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site