Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mayotte 1ère célébre la commémoration de l'abolition de l'esclavage à Mayotte


Rédigé le Dimanche 24 Avril 2016 à 09:00 |




Book of Negroes
Book of Negroes
Mayotte 1ère célébre la commémoration de l'abolition de l'esclavage à Mayotte, le 27 avril, en vous proposant une soirée entièrement consacrée à l'événement.

Au programme:
 
20h00: KALA OI KALA
 
En cette célébration de la commémoration de l'abolition de l'esclavage à Mayotte, Kala Oi Dala lance la soirée thématique proposée à cette occasion avec un débat animé par Daroueche Daou et les invités de la rédaction.
 
21h05: The Book of Negroes
 
The Book of Negroes est la nouvelle série événement de Mayotte 1ère ; la série retrace les horreurs et les brutalités de la traite négrière transatlantique. Et au-delà fait le récit d’une vie d’exception, celle d’Aminata Diallo, héroïne bouleversante. Une esclave à l’esprit indomptable, résistante et rebelle, qui survivra aux épreuves grâce à son agilité d’esprit et sa détermination à rester libre.

La série retrace ainsi le cheminement courageux de cette femme africaine pour reconquérir sa liberté. Un long voyage qui démarre en Afrique au XVIIIe siècle et la conduira des champs de coton de Caroline du Sud, où elle est esclave, aux institutions anglaises -en tant qu’alliée des abolitionnistes, pour finir sur sa terre natale.

Le parcours d’une vie qui met en lumière une autre histoire de l’esclavage et raconte une épisode méconnu de l’histoire afro-américaine par le biais d’un registre manuscrit The Book of Negroes. Un document officiel qui a permis à quelques 3000 esclaves noirs de devenir libres et de s’installer au Canada, contre leur loyauté à la couronne britannique pendant la guerre d’indépendance américaine.

Son destin incroyable s’appuie donc sur des faits réels qui ont frappé l’imagination de l’auteur Lawrence Hill : le retour sur leur continent d’hommes et de femmes nés en Afrique, réduits à l’esclavage, et revenus libres sur leur terre natale, après un séjour au Canada. Le tout en l’espace d’une vie !

Un récit hors du commun qui s’appuie sur un casting de talent et une équipe de réalisation intégralement afro-américaine. The Book of Negroes s’inscrit ainsi dans la lignée des grandes fictions consacrées à l’esclavage telles que 12 years a slave et Roots (Racines), la série culte diffusée en 1977, pour laquelle l’acteur Louis Gosset Junior (qui interprète Papa Moïse) avait remporté un Emmy Award pour son rôle de Fiddler.
 
22h30: Le Carnaval de la 8ème édition du Fatma
 
La soirée continue, à l'occasion de la commémoration de l'abolition de l'esclavage, 27 avril, Mayotte 1ère vous propose le carnaval de la 8ème édition du FATMA.
Le Festival des Arts traditionnels de Mayotte, Fatma, organisé par la DILCE à l'occasion de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, est un véritable musée vivant tant l’événement révèle les richesses d’un patrimoine préservé par sa population depuis plusieurs siècles comme une résistance contre l’oubli.
En 2015, ce grand événement est à sa huitième édition, il ambitionne, encore une fois, d’être l’espace public d’exhibition de toute la diversité de notre culture à travers ses danses, ses chants, son artisanat. Plus d’une soixantaine d’associations locales ont prit part aux festivités du 25 au 27 avril avec comme invité d’honneur le groupe Tausi de Zanzibar.
Parmi les nombreuses manifestations qui ont marqué l’évènement, il ne fallait surtout pas rater les plus attendus à savoir le désormais classique GRAND CARNAVAL DE MAYOTTE qui entre à sa 5ème édition.
23h00: La contre histoire de la France Outre-Mer: Pour un morceau de sucre
Mayotte 1ère vous propose, à l'occasion de la commémoration de l'abolition de l'escavage, ce documentaire spécial "La contre histoire de la France Outre-mer : pour un morceau de sucre"; 5ème épisode du documentaire intitulé "La contre histoire de la France Outre-Mer"
Le long récit de la France ultramarine débute avec des marins intrépides, des planteurs voraces et quatre millions d'hommes machines, tous noirs, tous esclaves. 
L'impérialisme économique figure parmi les principaux leviers utilisés par la France durant le processus de colonisation. Une colonisation souvent basée sur la satisfaction de futilités, selon Xavier-Marie Bonnot et Dorothée Lachaud.
Les deux réalisateurs utilisent ici l'exemple du sucre, «l'or blanc» de l'Ancien Régime, pour montrer comment quatre millions d'individus ont été mis en esclavage pour que d'autres puissent avoir un peu de douceur dans leur café."




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Courriers des lecteurs














Partager ce site



Partenaires

PUB FACEBOOK.png

Facebook
Twitter
https://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngRss
YouTube Chanhttps://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngnel
Instagram