Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le pôle Outre-mer de France Télévisions condamne l'incident survenu lors de l'interview de Marine Le Pen en Guadeloupe





Suite à l'interruption de l'interview de Marine Le Pen dans son hôtel du Gosier (Guadeloupe) par des militants, le pôle Outre-mer de France Télévisions condamne ces événements qui ont empêché l'interview de se tenir.

Il regrette que les conditions d'égalité d'expression des candidats n'aient pu être appliquées conformément aux règles imposées par l'Arcom dans le cadre de la campagne électorale pour la présidentielle.

Rappelons que la candidate RN à la présidentielle, en déplacement dans les Antilles, a été chahutée lors de l’enregistrement d’une émission samedi soir qui devait être diffusée sur France 3 par "par des militants de plusieurs organisations nationalistes de Guadeloupe", dont l’Alliance nationale Guadeloupe (ANG), a rapporté la chaîne Guadeloupe La Première, qui elle-même a dû annuler une interview en direct prévue à 19h30 heure locale.

Un fait que le président-candidat, Emmanuel Macron Emmanuel Macron condamne "toute forme de violence en politique". “Je combats les idées de madame Le Pen, mais avec respect”. Ce dimanche 27 mars sur France 3, Emmanuel Macron a été interrogé sur les images montrant Marine Le Pen chahutée en marge de l’enregistrement d’une émission lors de son déplacement en Guadeloupe.

″Ça me choque, comme tout un chacun, et je les condamne avec la plus grande fermeté”, a réagi le chef de l’État, dénonçant “toutes formes de violences, verbales et encore plus physiques” contre les responsables politiques en général. “La violence en politique, c’est intolérable.

Notez

Rédigé le Dimanche 27 Mars 2022 à 16:51 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site






@megazap.fr