Connectez-vous S'inscrire
Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Partager

La police d'élite en Guadeloupe au programme d'Investigatiôns le 17 janvier sur France Ô

Mercredi 17 janvier 2018 à 20h55 (Horaire Métropole) / Interdit aux moins de 12 ans


Cinq fois plus petite que la Corse, la Guadeloupe est pourtant l’un des départements les plus violents de France. Face au chômage en hausse et aux familles désœuvrées, les trafics de drogue et les agressions se multiplient. Le sentiment d’insécurité ne cesse de s’accroître. Pour faire face à cette situation extrême, la BAC (Brigade Anti-Criminalité) est sur tous les fronts. Tous ces policiers sont passionnés par leur métier et ont à cœur de défendre leur île.
Immersion dans l’envers de ce décor paradisiaque !


Le Mercredi 17 janvier 2018 à 20h55 (Horaire Métropole), France Ô proposera un nouveau numéro du magazine "Investigations" qui mettra à l'honneur un documentaire réalisé par Sandra Rude et Thomas Dandois sur la police d'élite en Guadeloupe.

Cinq fois plus petite que la Corse, la Guadeloupe est pourtant l’un des départements les plus violents de France. Face au chômage en hausse et aux familles désœuvrées, les trafics de drogue et les agressions se multiplient. Le sentiment d’insécurité ne cesse de s’accroître. Pour faire face à cette situation extrême, la BAC (Brigade Anti-Criminalité) est sur tous les fronts. Tous ces policiers sont passionnés par leur métier et ont à cœur de défendre leur île. Immersion dans l’envers de ce décor paradisiaque !

L’épicentre de cette violence : Carénage, un quartier de Pointe-à-Pitre, classé « zone de sécurité prioritaire de l’État ». Investigatiôns a suivi le major Alain Jean et ses coéquipiers de la BAC, une trentaine de policiers arpentant chaque jour les rues étroites de ce quartier où la violence explose. 

La circulation illégale des armes à feu représente un fléau, et les hommes de la BAC ont fait de ce problème leur priorité numéro 1. Les vols de scooter sont aussi monnaie courante, à la différence que les braqueurs n’hésitent pas à tirer sur les propriétaires si ces derniers résistent.

Suivez également l’élite de la police nationale, le GIPN de Guadeloupe. Composés d’une trentaine d’hommes surentraînés et préparés à répondre aux situations les plus dangereuses (prise d’otages, forcenés tirant à vue, trafics de drogue...), ils effectueront l’une des plus grosses saisies jamais réalisées sur ce département : près d’une tonne de cocaïne.


Lundi 1 Janvier 2018 - 08:00

Notez

Tags : France Ô



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 11:18 40 ans de Route du Rhum en librairie le 10 octobre

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV | Nationale / Internationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap




Inscription à la newsletter