Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'île de la Réunion au programme de Passion Outre-Mer, ce dimanche sur France Ô


Rédigé le Dimanche 17 Mai 2015 à 09:15 |




Des paysages époustouflants, une nature sauvage et variée, de nombreuses espèces endémiques..., l'île Bourbon dévoile ses secrets et ses merveilles dans ce nouvel opus de Passion Outremer proposé par l'écrivain Daniel Picouly.
Ce soir à 20h45 (Horaire Métropole), France Ô diffusera un documentaire français réalisé par Laetitia Vans en 2015. Découvrez les merveilles naturelles de l'île de La Réunion, dont la faune et la flore, sur les pentes du piton de la Fournaise, sont d'une grande richesse.

20h45: La Réunion, l'île intense

C'est en altitude, et en compagnie du vulcanologue Patrick Boisson, que débute ce voyage en terre réunionnaise. Symbole de l'île et témoin de son origine volcanique, le piton de la Fournaise demeure, en effet, l'une des attractions préférées des touristes.
Toujours en activité, se manifestant par une éruption tous les neuf mois en moyenne, il continue de modeler le paysage. Mais, son relief spectaculaire, La Réunion le doit aussi à la fragilité de ses sols. Ici, les accidents géologiques ont façonné d'immenses enceintes naturelles aux parois abruptes : les cirques.
C'est à l'abri de ces derniers, et notamment dans celui de Mafate, aujourd'hui encore habité, qu'ont trouvé refuge de nombreux fugitifs au temps de l'esclavage. La population y vit toujours coupée du monde, puisque aucun réseau routier ne le relie au reste de l'île.
Seul contact avec l'extérieur : l'hélicoptère, qui effectue le ravitaillement au quotidien. Dans les forêts, entre 600 et 2 200 mètres d'altitude, c'est avec l'ornithologue Marc Salamolard que l'on découvre le tec-tec, un petit oiseau endémique de La Réunion.
Devenu rare, il est désormais protégé, comme bien d'autres espèces animales, mais aussi végétales, telles que le palmiste rouge, un palmier aujourd'hui en voie de disparition à l'état sauvage. Également menacées par l'urbanisation, le braconnage et les prédateurs, les tortues marines sont, elles, accueillies et soignées au centre Kélonia, avant de retrouver leur milieu naturel.
De son côté, la biologiste marine Tévamy Rungassaly sensibilise les jeunes à la protection du lagon et du récif corallien. Objectif : les amener à adopter au plus tôt un comportement éco-responsable.
Pour tous ces scientifiques, à l'instar de Christophe Lavergne : « Le plus grand défi, c'est de faire prendre conscience aux Réunionnais que leur patrimoine est important et qu'il peuvent participer à sa préservation. » Nul ne peut en douter après avoir découvert la beauté et les richesses naturelles de « l'île intense ».

Fiche Technique: La Réunion, l'île intense

Réalisation : Laëtitia Vans • Production : Antipode, avec la participation de France Télévisions • Durée : 107 min


Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture










Offres d'emploi





Les News les + plus lues de la semaine

Partager ce site




Facebook
Twitter
https://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngRss
YouTube Chanhttps://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngnel
Instagram