Connectez-vous S'inscrire
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'ARCEP rend public son avis sur la tarification de l'itinérance ultramarine


Rédigé le Vendredi 22 Janvier 2016 à 11:02 |




© Logo ARCEP
© Logo ARCEP
En septembre dernier, l'ARCEP a rendu au Gouvernement un avis sur la tarification de l'itinérance ultramarine.

Le Gouvernement avait en effet sollicité l'expertise de l'ARCEP dans le cadre du débat sur la loi d'actualisation du droit des outre-mer, qui a finalement inséré dans le code des postes et des communications électroniques une disposition mettant fin à la tarification de cette itinérance pour les appels téléphoniques vocaux et les minimessages (SMS) lors de déplacements entre la métropole et l'outre-mer à compter du 1er mai 2016.

L'ARCEP rend aujourd'hui public cet avis et considère que la disposition est de nature à déstabiliser fortement les marchés ultramarins. En effet, pour que la disparition des surcoûts d'itinérance pour le client final soit économiquement viable, des mesures d'accompagnement sont nécessaires pour les opérateurs.

D'une part, il faut souligner que, si l'itinérance a vocation à être banalisée à terme pour les clients en Europe, elle n'est pas sans conséquence sur le modèle économique des opérateurs : ceux-ci ont besoin de louer le réseau d'un autre opérateur pour acheminer les appels de leurs clients quand ils sont en situation d'itinérance.

La suppression des surcoûts d'itinérance pour le client final suppose donc au préalable de réformer les règles de fonctionnement des marchés inter-opérateurs sur lesquels les opérateurs s'achètent les prestations d'itinérances.

D'autre part, l'analyse conduite par l'ARCEP fait apparaître le besoin d'introduire des limites d'usage raisonnable par le client final au-delà de laquelle les opérateurs pourront facturer des frais.
Ces chantiers sont actuellement en cours au niveau européen mais sont inachevés à ce jour.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le modèle économique des opérateurs sera fragilisé privant ainsi les opérateurs ultramarins de ressources nécessaires au lancement de services mobiles à très haut débit et à l'investissement dans le déploiement de réseau 4G.

L'ARCEP invite le Gouvernement et le Parlement à prendre en compte ces éléments dans le cadre des débats actuels sur le projet de loi pour une République numérique, qui pourrait être l'occasion d'adapter cette disposition.



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Société | Megasports | GRAND RAID | Interview















MEGASPORTS | Actualités le 16/03/2022

Les 24 marmailles finalistes de la Danone Nations Cup 2021 s’envolent pour Paris

Le 4 décembre 2021 l’équipe féminine de la Saint-Pauloise FC et l’équipe masculine de Saint-Denis...

MEGASPORTS | Actualités le 01/12/2021

Danone Nations Cup : Et les 24 équipes finalistes sont...

Les dernières phases finales par secteur de la Danone Nations Cup ont eu lieu ce week-end et ce...

MEGASPORTS | Actualités le 09/11/2021

Danone Nations Club : deux jeunes Réunionnais dans le top 11 mondial gagnent leurs tickets pour Paris

La Danone Nations Cup, c’est le plus grand tournoi de football au monde pour les enfants âgés de...

MEGASPORTS | Actualités le 19/09/2021

Danone Nation Cup: La compétition a repris et les filles jouent leurs premiers matchs !

La Danone Nations Cup a repris le week end dernier après une pause pendant les vacances scolaires :...

MEGASPORTS | Actualités le 28/08/2021

Coup d'envoi de la Marche de Mutualité ce dimanche !

Depuis 22 ans, La Mutualité de La Réunion réunit chaque année en août les marcheurs des 4 coins de...





Partager ce site



PUB FACEBOOK.png