Connectez-vous S'inscrire
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Programmation spéciale Aimé CÉSAIRE, le 18 avril sur France Ô


Rédigé le Vendredi 29 Mars 2019 à 10:14 |




© Kreyolimages
© Kreyolimages
En hommage à Aimé Césaire, disparu le 17 avril 2008, France Ô propose une programmation spéciale. Découvrez notamment le documentaire inédit Césaire contre Aragon, ou comment Louis Aragon et Aimé Césaire en sont-ils venus à s’opposer au point d’arriver à une rupture irréparable ? 

Au programme:

19h45 (Horaire Métropole): Aimé Césaire, le prix de la liberté

Après un discours fougueux devant une tribune vide à l'Assemblée nationale, Aimé Césaire, au crépuscule de sa vie, se remémore le chemin qui l'a conduit jusqu'à cet hémicycle. Il revoit les émois du jeune Antillais fraîchement débarqué dans le Paris de l'entre-deux-guerres, ses idées bouillonnantes lorsqu'il comprend l'importance de parler d'une «conscience noire».

Constitué de séquences de fiction et d'images d'archives rares, le film réalisé par Félix Olivier retrace le parcours paradoxal de ce grand homme, décédé en 2008, poète visionnaire et humaniste mais aussi politicien engagé.

20h55: Histoire d'Outre-mer : Césaire et moi

Le documentaire rend hommage à sa mémoire, à ses combats et à son œuvre tout entière. Les différents témoignages de ceux qui l’ont croisé, le lisent, l’entendent et l’admirent prouvent que cette figure majeure du XXe siècle est encore bien présente dans les esprits. 

Césaire et moi donne la parole à dix personnalités qui mettent en lumière sa pensée et ses combats universalistes. Pour raconter la transmission de sa modernité et décrypter son impact dans notre société contemporaine, Aïssa Maïga, Audrey Pulvar, Arthur H, Daniel Maximin, Lilian Thuram, George Pau-Langevin, JoeyStarr, Valérie Manteau, Zineb El Rhazoui et Emmanuel Kasarhérou partagent leurs points de vue. Au fil de leurs confidences se dessine en creux le portrait de l’homme dans son époque et l’extraordinaire héritage humaniste et poétique qu'il a laissé.

21h 55: Césaire contre Aragon (documentaire inédit)

Paris, 1955. Le Martiniquais Aimé Césaire écrit une lettre-poème à l'Haïtien René Depestre. Cette dernière est une attaque frontale contre Louis Aragon. Les trois hommes de lettres se retrouvent au cœur d’une des controverses – et à travers eux la France, les Antilles et l’Afrique -  poétiques les plus fécondes de l’après-guerre, dont les enjeux auront vite fait de déborder les seuls cercles littéraires.

Comment Louis Aragon et Aimé Césaire, deux des plus grands poètes du XXe siècle, en sont-ils venus à s’opposer ? L’un adhère au Parti communiste en 1930, l’autre en 1935. Césaire démissionne du PCF en 1956, à cause notamment des révélations du rapport Khrouchtchev, mais Aragon garde le silence et restera au parti jusqu’à sa mort.

Cependant, l’opposition des deux hommes n’est pas seulement un différend politique sur fond de déstalinisation. La rupture entre eux est plus ancienne, plus profonde, et s’ancre dans un contexte historique de décolonisation qui a pris la forme d’une tentative de colonisation culturelle de l’un par l’autre.

De plus, Césaire trouve cocasse de recevoir une leçon de prolétariat de la part d’un bourgeois français, lui qui passe la majeure partie de son temps à régler des problèmes de santé publique ou d’assainissement de l’eau, aussi bien comme député de la Martinique que comme maire de Fort-de-France. Mais, plus profondément, Césaire n’accepte pas cette mise sous tutelle de l’imaginaire antillais sous le joug culturel français, fût-il communiste.

22h50: Césaire, l'universel (Réalisé par Pascal Simar)

Quel message cet humaniste a-t-il transmis à l'Europe et aux identités plurielles qui la composent ? Après une présentation de ce grand poète, suivent trois débats autour de Césaire l'insulaire, Césaire l'Européen et Césaire l'universel — avec des invités prestigieux, soucieux de poursuivre son combat pour la dignité, la vie et la culture, dont notamment Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-Mer, Mireille Fanon-Mendès-France, la présidente de la Fondation Frantz-Fanon, ou encore Dominique Sopo, ancien président de SOS Racisme.

00h20: Cahier d'un retour au pays natal (Spectacle)

Sur la grève, sur la scène, un homme hirsute, échoué, rescapé d'on ne sait quelle errance, exclu, oublié de toutes les histoires. Il émerge d’un tas de vêtements au bout du petit matin... Etienne Minoungou s’empare du Cahier d’un retour au pays natal. Il s’approprie la poésie d’Aimé Césaire, la rend accessible, lui offre une autre géographie.

Le comédien burkinabè inscrit le poète martiniquais dans l’histoire immédiate, dans les instants citoyens que son pays a récemment connus. « La négraille assise inattendument debout ! » Et les paroles de l’hymne national burkinabè se mêlent aux fièvres lyriques comme le poing à l’allongée du bras.

La langue éblouissante du nègre-carrefour est là : le souffle, le sursaut, la sottise dangereuse des frégates policières, la dénonciation, la rage, la plage des songes et l’insensé réveil. Un monument. Une poésie essentielle. Et une relecture dans laquelle on peut aussi entendre le cahier d’un espoir au Burkina Faso.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture














Partager ce site




Facebook
Twitter
https://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngRss
YouTube Chanhttps://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngnel
Instagram