Connectez-vous S'inscrire
Menu





Toute l'actualité média en Outre-Mer



Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube Channel

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Partager

Polynésie: Une subvention de 310 millions Fcfp en faveur du projet de pose du câble Manatua



Polynésie: Une subvention de 310 millions Fcfp en faveur du projet de pose du câble Manatua
Le câble sous-marin qui reliera Samoa et Tahiti avec des branches sur les îles de Niue, Rarotonga, Aitutaki et Bora Bora. Il sera un câble de secours en cas de panne du câble domestique Honotua.

Mercredi, le conseil des Ministres a annoncé que d
ans le cadre du programme en matière d’équipements structurants du Fonds Exceptionnel d’Investissement (FEI) et à l’issue d’un appel à projets lancé en décembre dernier, le ministère des Outre-mer a retenu, au titre de la dotation 2018, l’attribution d’une subvention de 310 millions Fcfp en faveur du projet de pose du câble Manatua.

Ce système de communication à haut débit par câbles sous-marins à fibre optique va relier Tahiti à Samoa, avec une branche sur Bora Bora, une branche sur Rarotonga et Aitutaki, aux îles Cook, ainsi qu’une branche sur Niue, en vue de sécuriser le système international et domestique Honotua.

Le coût total de ce projet, porté par l’OPT (Office des postes et télécommunications), s’élève à 2,182 milliards Fcfp, avec un financement par l’Etat à hauteur de 14%. Les travaux portent notamment sur la construction de deux stations terminales telecom (Tahiti et Bora Bora), la construction de points d’atterrage, l’équipement des stations en climatisation, énergie et système de détection et extinction incendie et le système de câble sous-marin en lui-même.


Samedi 15 Septembre 2018 - 11:19

Notez



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV | Nationale / Internationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap




Inscription à la newsletter