Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle-Calédonie : Inauguration du 1er atterrage du second câble sous-marin à Ouémo





Stéphanie DE PALMAS, Sacha BENISTI, David LITVAN, membres du conseil d’administration de l’OPT-NC, Mimsy DALY, présidente du MEDEF-NC, Arnaud LATASTE, chargé de mission à l’Agence Française de Développement, Jean-Yves OLLIVAUD, ancien directeur général de l’OPT-NC, différents directeurs des services de la Nouvelle-Calédonie, les fournisseurs d’accès à Internet Lagoon-Offratel, MLS et Nautile.
Stéphanie DE PALMAS, Sacha BENISTI, David LITVAN, membres du conseil d’administration de l’OPT-NC, Mimsy DALY, présidente du MEDEF-NC, Arnaud LATASTE, chargé de mission à l’Agence Française de Développement, Jean-Yves OLLIVAUD, ancien directeur général de l’OPT-NC, différents directeurs des services de la Nouvelle-Calédonie, les fournisseurs d’accès à Internet Lagoon-Offratel, MLS et Nautile.
Yoann LECOURIEUX, président du conseil d’administration, et Philippe GERVOLINO, directeur général, ont inauguré ce mercredi 16 mars le début de la pose du second câble sous-marin, avec le premier atterrage à Ouémo.

Cette célébration s’est déroulée en présence de Patrice FAURE, Haut-commissaire de la République, Philippe DUNOYER, député et membre du conseil d’administration (CA) de l’office, Omayra NAISSELINE, membre du Congrès, Vaimu’a MULIAVA, membre du gouvernement en charge de la transformation numérique et vice-président du CA de l’OPT-NC, Christopher GYGES, membre du gouvernement en charge de l’économie numérique, Pascal WADECLA, Sénateur de l'aire coutumière Drubea-Kapumë, Stéphane YEIWENE, Sénateur de l'aire coutumière Nengone, Hugues VHEMAVHE, Sénateur de l’aire Hoot Ma Whaap, Julien TRAN AP, représentant de la province Sud et membre du CA de l’OPT-NC, Romain PAIREAU, secrétaire général de la mairie de Nouméa.

Etaient également présents Stéphanie DE PALMAS, Sacha BENISTI, David LITVAN, membres du conseil d’administration de l’OPT-NC, Mimsy DALY, présidente du MEDEF-NC, Arnaud LATASTE, chargé de mission à l’Agence Française de Développement, Jean-Yves OLLIVAUD, ancien directeur général de l’OPT-NC, différents directeurs des services de la Nouvelle-Calédonie, les fournisseurs d’accès à Internet Lagoon-Offratel, MLS et Nautile.

Ce premier atterrage raccordera Ouémo au câble domestique PICOT-2. Ce choix est justifié par la présence du câble GONDWANA-1 à Ouémo. Les deux câbles internationaux seront donc reliés l’un à l’autre par le câble domestique PICOT-2.

Dans l’objectif de garantir la sécurité de connexion au réseau Internet mondial de la Nouvelle-Calédonie, l’OPT-NC déploie un second câble sous-marin combinant une route numérique internationale entre la Nouvelle-Calédonie et Fidji (GONDWANA-2) et des liens domestiques reliant Ouémo, Mont-Dore, Nouville, l'île des Pins, Yaté, Maré et Lifou (PICOT-2).

Le câble sous-marin PICOT-2 répond à un double enjeu majeur dans la politique d’aménagement numérique : réduire la fracture numérique et sécuriser l’ensemble du réseau sur le territoire.

Le câble sous-marin GONDWANA-2 représente un enjeu stratégique majeur dans la politique de développement numérique de la Nouvelle-Calédonie, ainsi que pour son intégration régionale.

Dès sa mise en service commerciale en août 2022, le développement d’une nouvelle connexion vers Fidji pour rejoindre d’autres câbles régionaux, permettra de :

- sécuriser la totalité du trafic international du territoire grâce à deux connexions distinctes ; anticiper l’augmentation des trafics Internet liée au développement de nouveaux usages numériques (5G, généralisation du FTTH, Internet des objets, etc.) ;

- développer l’attractivité économique du territoire, en permettant le développement des relations économiques dans la région ;

- renforcer le rayonnement régional de la Nouvelle-Calédonie, ce qui s’inscrit parfaitement dans la stratégie géopolitique de développement de l’axe indopacifique, réaffirmée par le Président de la République française lors de sa venue en Nouvelle-Calédonie en 2018 ;

- augmenter la souveraineté du territoire.

Dès 2023, il s’agira de créer des routes numériques directes entre la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie française.

Le projet se concrétise par un premier jalon important le 24 avril 2020 avec l’attribution du marché de sécurisation domestique et internationale par câbles sous-marins à la société Alcatel Submarine Network (ASN). La pose du système complet, planifiée entre le 16 mars et début mai 2022, se conclura par la mise en service de GONWANA-2 / PICOT-2 le 18 août 2022.

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur

Notez

Rédigé le Mercredi 16 Mars 2022 à 06:08 |





Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr