Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Monument Préféré des Français 2022: 3 monuments de la Guadeloupe en compétition




© FTV
© FTV
A l'occasion de la nouvelle saison du "Monument préféré des français", Stéphane Bern vous invite à partir en voyage sur les routes de France à la découverte de la prodigieuse richesse du patrimoine culturel, architectural et historique de notre pays. 

Pour la deuxième année consécutive, les Français vont pouvoir choisir le monument qui représentera leur région parmi trois propositions. A cette occasion, France Télévisions et Stéphane Bern souhaitent associer la presse quotidienne régionale au lancement du premier tour des votes du "Monument préféré des Français". 

Les 14 monuments sélectionnés concourront au titre, tant convoité, de Monument préféré des Français 2022. Vous découvrirez votre classement et le lauréat, lors d'un prime événement à la rentrée. 

Les votes de présélection du Monument préféré des Français 2022 sont ouverts jusqu'au 27 mai 2022 à 23h59 sur la page ftvetvous.fr/monumentprefere

3 monuments de la Guadeloupe en lice

En détails

Habitation Zévallos (Le Moule)

L’Habitation Zévallos située au Moule sur Grande-Terre est l’une des premières sucreries industrielles de la Caraïbe, fondée au début du XVIIIème siècle. Le site témoigne de l’évolution économique de la Guadeloupe. Son histoire est traversée par celle des premiers colons puis des esclaves pour finir par l’arrivée de la main-d’œuvre d’origine indienne, en 1854.

Classée Monument Historique depuis 1990, l’Habitation Zévallos dont l’exploitation cesse en 1901 conserve sa maison à pans de fer avec des remplissages de parois réalisées en briques ocre sur quatre niveaux et sa case à vent, abri cyclonique en sous-sol. La maison, logement principal d’usine, de style Louisianais, est construite par Auguste Duchassaing de Fontbressin, vers 1870. Dans le parc bordé de plantes médicinales et d’arbres fruitiers, les vestiges -balance de l’usine, plateforme de retournement de la locomotive, cheminée de 17 mètres de hauteur- racontent l’histoire de la première usine centrale de Guadeloupe.

Église Saint-Pierre et Saint-Paul (Pointe-à-Pitre)

Construite en 1807 à Pointe-à-Pitre, l'Église Saint-Pierre et Saint-Paul est victime du tremblement de terre de 1843 et reconstruite en 1867. Petit à petit, son ancienne structure en bois est alors remplacée par une ossature métallique. Elle permet à l'édifice de résister aux cyclones et tremblements de terre qui ravagent la ville à plusieurs reprises. La façade néo-classique arbore ses deux saints patrons, Saint Pierre et Saint Paul, entourés des quatre évangélistes.

À l'intérieur, l'ossature de fonte et d'acier présente des chapiteaux et des rivetages de style gothique, et peut accueillir jusqu’à 3000 fidèles. La décoration a été réalisée par les artistes locaux Everard de Bérard et Budan. Plus grand édifice religieux de Pointe-à-Pitre, la majestueuse Église Saint-Pierre et Saint-Paul, appelée communément Cathédrale, est classée Monument Historique depuis 1978.

Fort Delgrès

Classé Monument Historique depuis 1977, le Fort Delgrès se situe à l’extrême Sud de la ville de Basse-Terre. Le gouverneur Charles Houël fait construire en 1650 une maison fortifiée qu’il baptise Fort Saint-Charles. L’édifice est un lieu sécurisé qui domine la ville, en symbole de son pouvoir sur la population. Régulièrement victime des attaques anglaises notamment depuis la mer, le Fort est peu à peu fortifié et prend le nom de Fort Royal.

En 1794, durant la Révolution, Basse-Terre est occupée par les Anglais et le Fort devient le théâtre de violents combats. Victor Hugues parvient à reprendre le contrôle du Fort, mais aussi de la Guadeloupe, et abolit l’esclavage. C’était sans compter sur Napoléon qui le rétablit en 1802. Le Fort est alors occupé par l’armée coloniale. En 1904, il est laissé aux Guadeloupéens.

Il est rebaptisé Fort Delgrès en 1989 en hommage à Louis Delgrès, colonel d’infanterie des forces armées de la Basse-Terre qui s’est battu tout au long de sa vie pour la liberté et contre l’esclavage.

Notez

Rédigé le Mercredi 11 Mai 2022 à 10:16 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site