Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La fabrique des pandémies, le documentaire événement du pôle Outre-mer de France Télévisions avec Juliette Binoche




© M2R Films
© M2R Films
À l'occasion de la Journée internationale de la biodiversité du 22 mai, le pôle Outre-mer de France Télévisions vous propose de découvrir le documentaire événement « La fabrique des pandémies », réalisé par Marie-Monique Robin et avec Juliette Binoche.

Il sera diffusé en Outre-mer à partir du lundi 23 mai sur les chaînes du Réseau La 1ère et à revoir dès le jeudi 23 juin sur La1ere.fr, l'offre numérique Outre-mer de France Télévisions mais aussi sur Ushuaïa TV le 22 mai prochain dès 20h45 (Horaire Métropole, ndlr).

« La fabrique des pandémies » se fonde sur le livre écrit par la réalisatrice Marie-Monique Robin (avec la contribution de Serge Morand), pour lequel elle a interviewé en visioconférence une soixantaine de chercheurs et de chercheuses sur les cinq continents. Publié aux Éditions La Découverte et vendu à plus de 50 000 exemplaires, l’ouvrage a été réédité chez Pocket avec une postface inédite sur la question spécifique de l’émergence de la covid-19.

Dengue, chikungunya, covid-19, sida, Ebola : le nombre de maladies émergentes – jusqu'alors inconnues – a explosé ces quarante dernières années. La plupart d'entre elles sont des zoonoses, des maladies infectieuses transmises aux hommes par les animaux.

Dans ce documentaire exceptionnel, la comédienne Juliette Binoche cherche à saisir les causes de cette épidémie de pandémies. Elle part à la rencontre de scientifiques du monde entier pour comprendre quels sont les liens entre la  santé humaine et la santé des écosystèmes.

Depuis les années 2000, l’humanité est confrontée à au moins une nouvelle maladie infectieuse par an. 70 % des maladies sont transmises par des animaux aux humains. La dernière en date, la covid-19. La tentation est forte d’éradiquer les virus en exterminant les espèces qui en constituent les réservoirs, mais le remède serait pire que le mal : pour les spécialistes qui les étudient, c’est précisément la fragilisation des milieux sauvages qui crée les conditions d’émergence des « zoonoses ».

En précipitant l’effondrement de la biodiversité, les activités humaines sont les responsables de cette « épidémie de pandémies », selon un grand nombre de scientifiques. « La santé planétaire », c’est la réponse qu’ils proposent face à cette menace : une conception globale de la santé pour prendre soin tout à la fois des hommes, des animaux et des écosystèmes. 

Partie à la rencontre de ces « écologues de la santé » dans le monde (Asie, Afrique et Amérique), Juliette Binoche découvre comment, sur le front de la déforestation, des monocultures et de l’élevage industriel, mais aussi du dérèglement climatique, aux quatre coins du monde, de multiples vigies scientifiques surveillent la propagation de nouveaux agents pathogènes, et travaillent avec les populations locales pour en limiter les risques.

Le constat est sans appel : si nous ne nous attaquons pas aux causes environnementales, les alertes aux pandémies prendront le pouvoir sur nos vies et le coût – financier, humain et écologique – sera colossal.

Notez

Rédigé le Samedi 30 Avril 2022 à 07:04 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site