Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Réunion : un pacte numérique a été signé !


Rédigé le Vendredi 20 Novembre 2020 à 09:17 |




Dans un monde toujours plus connecté, l'importance de la couverture du réseau et de l'efficience des infrastructures supportant le numérique est plus importante que jamais. Une accessibilité rapide et facile à Internet est un passeport pour la connaissance  comme pour le développement économique d'une région.

Et quand on est une île au milieu de l'océan indien, cette nécessité du numérique devient un défi. Un défi que s'apprête à relever toute l'île et ses partenaires puisqu'un pacte du numérique vient d'être signé entre les différents acteurs de la filière sur l'île.

Un pacte numérique favorisant l’investissement

Le développement du numérique devrait booster l’économie de l’île
Le développement du numérique devrait booster l’économie de l’île
Après le succès du transfert de la bande 700 MHz  en Polynésie française, le gouvernement a décidé d’investir en Internet dans ses territoires d’outre-mer. Ce pacte, soutenu notamment par l'université de La Réunion, l'État et d'autres institutions étatiques telles que la CAF ou Pôle Emploi, invite à un investissement dans les infrastructures ainsi qu'une homogénéité et le suivi d'une stratégie collective cohérente pour tous.

L'île a donc pour objectif d'être la première région d'outre-mer dotée d'un réseau à très haut débit pour permettre le développement de la filière du numérique et des nouvelles technologies. Les entreprises locales vont aussi bénéficier de cette avancée avec un environnement numérique plus performant.

Une avancée sociale

Avec cet accord, c'est donc une « Réunion 2.0 » qui est attendue et au-delà même de la valeur économique que ce pacte va apporter à l'île, c'est aussi une avancée sociale forte.

Avec l'amélioration du réseau et des infrastructures, c'est toute la population insulaire qui va pouvoir bénéficier d'une connexion plus efficace et rapide. Quand on sait l'importance qu'Internet a pris dans les études, on ne peut que s'enthousiasmer à l'annonce de ce pacte. En effet, les écoles interactives, pour améliorer sa technique en poker ou encore apprendre une nouvelle langue, sont de plus en plus populaires de nos jours et on peut tabler sur le fait qu'elles ne risquent pas de disparaître de sitôt.

Dans ce contexte, la connexion devient une nécessité à la prospérité d'un territoire, un besoin presque vital pour pouvoir exister tant économiquement que socialement.

Aujourd'hui, tout passe par Internet. La relation avec les différentes institutions de l'État, les cours, l'apprentissage en général, et même le loisir avec des plateformes de streaming qui proposent des séries à foison. Tout cela nécessite une connexion rapide, des moyens technologiques avancés, des antennes et des relais. Mais aussi l'éducation de la population à ces nouvelles technologies. Le pacte mentionne donc clairement cette notion « d'inclusion numérique  » comme facteur déterminant à la réussite de ce projet comme mentionné dans le rapport de l'Université de La Réunion. Car l'objectif à long terme est clair, faire de ceux qui apprennent aujourd'hui les enseignants ou les créateurs de demain.

Un coup de pouce pour la recherche

Ce pacte va favoriser les initiatives technologiques
Ce pacte va favoriser les initiatives technologiques
Mais la Réunion a un avantage encore plus significatif dans ce projet, un avantage qui pourrait être possédé par tous les territoires d'outre-mer français. L'île est un microcosme numérique par définition. La mise en place d'un réseau interne et moderne pourrait être le terrain de jeu des nouvelles idées concernant le numérique. Une terre d'expériences, où les programmes de demain sont testés dans un environnement contrôlable numériquement, mais capable de simuler une réelle utilisation. En développant ainsi la filière, on pourrait créer un espace de découvertes et d'inventions tourné vers le monde du numérique. Voilà un des pans de ce pacte et de ce qu'il promet.

Une future Silicon Valley ?

Plus encore, la Réunion pourrait devenir la « Silicon Valley » de l'Océan Pacifique, jouissant à la fois de la proximité avec l'Asie et l'Afrique pour devenir la vitrine des capacités de la France et de l'Europe dans cette région, mais aussi une actrice à part entière du développement du numérique dans cette partie du monde.

Avec cette signature, ce n'est donc pas seulement le retard des territoires d'outre-mer en matière de couverture réseau et d'infrastructures numériques qu'il s'agit de rattraper, c'est avant tout la volonté des acteurs locaux comme des autorités de créer un « eldorado » du numérique européen, vitrine du savoir-faire.

Ce pacte, qui s'étale sur trois ans, sera évalué par tous les acteurs tous les ans. Rendez-vous donc l'année prochaine pour évaluer l'avancée de ce projet aussi titanesque qu'enthousiasmant.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 07:33 La chanteuse STACY au SOUL TRAIN AWARDS 2020

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Courriers des lecteurs














Partager ce site



Partenaires

PUB FACEBOOK.png

Facebook
Twitter
https://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngRss
YouTube Chanhttps://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngnel
Instagram