Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Réunion : Un atelier itinérant « cuisine et nutrition » sur toute l’île pour une alimentation saine et équilibrée





La Banque Alimentaire des Mascareignes va prochainement pouvoir sillonner La Réunion afin de proposer des ateliers mobiles « cuisine et nutrition ». L’objectif est de permettre la réalisation de repas équilibrés à partir des produits distribués dans les colis tout en faisant de la prévention sur les bienfaits d’une nutrition saine et équilibrée. Les partenariats de cette action  sont : GBH, l’Aurar et le Conseil Départemental. Présentation.

Aller à la rencontre des bénéficiaires pour délivrer des conseils et des recommandations nutritionnelles pour prévenir les risques pour la santé, et permettre l’apprentissage des bonnes pratiques culinaires avec la réalisation de repas équilibrés : tel est l’objectif de du camion mobile créé par la BAM en partenariat avec GBH, l’Association pour l'Utilisation du Rein Artificiel (AURAR) et le Conseil Départemental.
 
GBH, partenaire des banques alimentaires ultra-marines avec le financement du transport de denrées, a souhaité renforcer sa contribution et participe à cette action de prévention nutrition. 
 
Le groupe de santé Aurar est spécialisé dans la prise en charge des maladies rénales et métaboliques depuis 1980. Dans le domaine de la prévention, l’Aurar a développé une offre de services en faveur des patients, de leurs proches et de la population générale, en particulier les personnes en situation de précarité.

A ce titre, le groupe s’associe au programme de prévention santé à travers deux actions : 

- La formation des membres de la Banque alimentaire à l’équilibre alimentaire par l’intermédiaire des diététiciens-nutritionnistes de la Clinique Oméga, établissement de l’Aurar. 

- L’intervention de la Karavan Odhir, un véhicule spécialement équipé pour la prévention et le dépistage des maladies chroniques Odhir (Obésité – Diabète - Hypertension – Insuffisance rénale chronique). 

Ce camion itinérant permettra d’ organiser des ateliers mobiles « cuisine et nutrition ». Doté de toutes les commodités nécessaires, des plats sains et équilibrés seront cuisinés avec  les produits distribués dans les colis alimentaires. Ainsi, ces ateliers vont permettre d’apporter des connaissances sur l’alimentation, les besoins et les recommandations nutritionnelles. Ils vont également guider les choix des consommateurs vers un équilibre alimentaire à moindre prix pour lutter contre l’obésité et les maladies cardio-vasculaires. Enfin, la diffusion d’une information nutritionnelle simple et claire va contribuer au changement d’habitude alimentaire.

Les membres de la BAM qui dispenseront ces ateliers sont en cours de formation par des nutritionnistes et des professionnels de la clinique Oméga qui prend en charge l’obésité, le diabète et les troubles nutritionnels. Créé par l’Aurar, cet établissement est unique en son genre à La Réunion et va distiller son expertise. Ces ateliers « cuisine et nutrition » seront donc également des lieux d’information et de sensibilisation à la nutrition dans son ensemble.

Inclues dans une démarche globale de prévention santé des Banques Alimentaires, ces séances vont mettre en valeur les savoir-faire des personnes accueillies tout en favorisant les échanges, les conseils pratiques et astuces pour réussir à cuisiner et à manger de manière équili­brée et savoureuse. 

"Cette caravane itinérante est une action innovante qui va permettre de lutter pour une alimentation plus saine. Nous continuons à soutenir et à travailler avec la Banque Alimentaire des Mascareignes que nous félicitons pour le travail accompli et à venir", Sabrina Tionohoue conseillère départementale.

Une étude réalisée par la Banque Alimentaire en décembre 2022 montre que les personnes bénéficiaires à La Réunion disposent en moyenne d’un budget alimentaire de 3,70 € par personne et par jour. Pour ces bénéficiaires, les produits distribués constituent en moyenne une économie de 92€ par mois. Malgré la diversification de la composition des colis avec une augmentation des produits carnés et de fruits et légumes, les mauvais réflexes culinaires sont bien ancrés dans les habitudes alimentaires.

Effectivement, selon l’Insee, les ménages réunionnais les plus précaires ont une consommation caractérisée par une consommation élevée d’huile et de riz et une sous-consommation de fruits et légumes : les Réunionnais achètent 31 %  plus de matières grasses que les ménages métropolitains. Les enfants, ont une consommation élevée de produits et boissons sucrés qui contribuent au développement du surpoids et de l’obésité. 

Le public en situation de précarité doit affronter de multiples difficultés : difficultés économiques, sociales, exposition à des problèmes de santé. Quatre Réunionnais sur dix sont en surcharge pondérale et plus d’un sur dix est obèse. La Réunion est la région de France où la prévalence du diabète traité est la plus élevée.

« Lorsque nous avons procédé à la diversification des colis alimentaires avec des fruits et des légumes, nous avons eu des retours surprenants, nous faisant prendre conscience qu’il fallait aussi travailler sur les aliments eux-mêmes, et mettre en place un outil pédagogique afin de faciliter la consommation de certains produits. De plus, nous sommes conscients que malheureusement, une mauvaise nutrition est souvent concomitante avec des problèmes de santé. Il est devenu impératif pour nous d’agir », confie Bruno Prochasson, Président de la Banque Alimentaire des Mascareignes. « Nous avons l’expérience positive des ateliers sur site dans notre cuisine aménagée à Saint-Pierre. Nous devons permettre à tous de pouvoir bénéficier de telles formation », continue le Président convaincu.
 
« Aussi souvent que nous le pourrons, la Karavan Odhir accompagnera le véhicule de la BAM afin de proposer des actions de prévention et de dépistage au plus près de la population des écarts de l’île. Cette action est une opportunité de synergie avec les différents partenaires associés à ce programme innovant, concerté et co-construit avec la Banque alimentaire», précise Marie-Rose Won Fah Hin, Directrice Générale de l’Aurar.

Pour Michel Lapeyre, Directeur Général GBH pour l’Océan Indien et Afrique : « Nous avons adhéré sans hésiter à cette initiative de la BAM, qui est fondamentale dans la prévention et la sensibilisation aux bonne pratiques culinaires de la population réunionnaise, et qui participe à la lutte pour contre les problèmes de santé. Cette action vient renforcer et compléter notre engagement auprès de la BAM dans le transport de denrées qui permet d’augmenter le volume des produits acheminés et de diversifier la typologie des produits proposés ».

Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur

Notez

Rédigé le Mardi 14 Mars 2023 à 08:46 |





Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr