Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fin de l'utilisation du réseau Vini par Vodafone dés le 3 janvier sur les îles de Raiatea et Huahine





Depuis 2013 et l’ouverture de son réseau et de ses services commerciaux, Vodafone, 2ème opérateur mobile autorisé en Polynésie française, utilise le réseau Vini dans les îles où il n’est pas déployé.

Cette prestation, appelée « prestation d’itinérance nationale », repose sur un accord commercial conclu entre la société Pacific Mobile Telecom (PMT, marque Vodafone) et la société Onati (marque Vini), selon les dispositions du Code des Postes et Télécommunications. Malgré la modification à plusieurs reprises de ses obligations de déploiement et la délivrance d’autorisations de fréquences radioélectriques, il est constaté que le calendrier de déploiement de PMT n’est toujours pas respecté.

Depuis le renouvellement de leur accord commercial en 2019, la société Onati continuait cependant à fournir à la société PMT des prestations d’itinérance sur toutes les îles qu’elle ne couvrait pas, malgré ses engagements. Onati avait notamment accepté d’étendre la durée du service sur les îles de Raiatea et Huahine jusqu’en 2021, lorsque la convention initiale prévoyait une fin de service en 2015.

Or, les îles de Raiatea et Huahine sont désormais couvertes par la société PMT, laquelle y dispose d’antennes actives pour satisfaire les besoins de ses clients. L’itinérance dans ces îles n’est donc plus raisonnable ni nécessaire. Aussi, conformément à l’accord commercial conclu entre les deux opérateurs mobiles, Onati prévoit la fin de l’utilisation de son réseau par PMT sur ces deux îles le 2 janvier 2022 à minuit.

Le Pays souligne l’importance des déploiements de la société PMT dans ces deux îles et ne peut que souhaiter qu’ils se poursuivent dans les autres îles pour mettre fin à ses retards. Il rappelle en effet que la poursuite des investissements de chaque opérateur autorisé dans le déploiement de ses équipements en propre, permet à la concurrence par les infrastructures de s’exercer, gage d’une animation concurrentielle durable, saine et dynamique du marché au bénéfice de tous les polynésiens.

Notez

Rédigé le Lundi 3 Janvier 2022 à 11:07 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur





Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site






@megazap.fr