Connectez-vous S'inscrire
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Création et droits d'auteur des œuvres de fan art


Rédigé le Lundi 13 Juin 2022 à 17:17 |




Image par 12222786 de Pixabay
Image par 12222786 de Pixabay
De nombreux artistes créent des œuvres d'art à partir de leurs icônes culturelles préférées. Ces nouvelles créations sont qualifiées de « fan art ». De plus, on observe un nombre croissant de mash-ups, qui combinent plusieurs mondes fictifs différents. Mais qu’en est-il des droits d’auteur ? Le fan art est-il vraiment légal ?

Qu’est-ce que le fan art ? 

Le terme « fan art » désigne une représentation graphique de diverses formes de médias qui comptent beaucoup de fans. Il peut s’agir de films, de livres, de bandes dessinées ou encore de séries télévisées. En d’autres termes, le fan art est une œuvre créative qui se base sur ou utilise des personnages de l'œuvre d’un autre créateur. Cela inclut les dessins, peintures, films, livres, marchandises, etc.

Exemples de fan art :

Dessiner une scène du dernier Star Wars, sculpter un personnage de l’univers Harry Potter ou imprimer un personnage de Black Panther sur un t-shirt.

En outre, le fan art inclut la copie et/ou la reproduction directe d'une œuvre préexistante. Voire la création de votre propre « version » de cette œuvre.

Enfin, les peintures ou dessins de célébrités constituent un autre type de fan art.

Les différences en fan art et fan fiction

Dans l’ensemble, le fan art est similaire à la fan lit (contraction de « fan literature »). Dans le cas de la fan fiction, les gens écrivent des histoires, des pièces de théâtre ou des scénarios basés sur des personnages ou des mondes déjà créés. 

Comme le suggère le mot « fan » dans fan art ou fan lit, les personnes qui produisent ces œuvres dérivées sont généralement des fans. C’est-à-dire de grands amateurs d'un personnage, d'une série, d'un monde fictif... Dans le fan art, au lieu d'écrire, les artistes peignent, dessinent ou utilisent d'autres formes graphiques. Cet art leur permet de copier, représenter, explorer ou prolonger la vie d'un personnage ou d'un monde inventé.

Souvent, on emploie le terme de « pop culture art » pour englober tous ces types de créations de fans.

Par exemple, la série de livres et de films Harry Potter inspire un grand nombre de fans. Ils créent aussi bien des fan fictions sur leurs personnages favoris que des fan arts graphiques. Il en va de même pour le Seigneur des Anneaux, qui compte une multitude de fans à travers le monde.

Où retrouve-t-on le fan art ?

La pratique du fan art commence dès l’enfance, lorsqu’un enfant dessine son personnage de dessin animé préféré. De même, pour s’exercer, les personnes créatives reproduisent souvent un sujet issu d’une œuvre originale qui leur plaît. Bande dessinée, séries télévisées, jeux vidéo et films sont de formidables sources d’inspiration.

Les reproductions d'œuvres d'art basées sur des mangas et des animés japonais constituent également un domaine commun du fan art. Les gens peuvent alors combiner dessin et écriture pour créer d'autres aventures d'un personnage.

Par ailleurs, ces œuvres de fans ne restent pas toujours privées. En effet, de nombreux sites web mettent en valeur ces créations et proposent de véritables galeries de fan art. Mais généralement, le seul objectif est le partage d’une passion commune autour d’un univers, personnage ou objet fictif particulier.

Si vous voulez partager vos propres créations sur un site de fan art, prévoyez-en une version adaptée au web. Qu’il s’agisse d’une image, d’un récit ou d’une BD, l’idéal est d’en uploader un PDF. Et s’il est trop volumineux, veillez d’abord à le réduire. Vous pouvez facilement compresser un gros fichier PDF en ligne, sans altérer la qualité de son contenu.

Le fan art n’est pas destiné à la vente

La plupart du temps, l'art inspiré d'œuvres existantes n’a pas vocation à être vendu. C’est pourquoi on distingue en général deux types de profils :
 
  • L’artiste qui obtient une licence pour créer de nouvelles histoires ou graphismes sur un personnage ou un univers inventé. Ces créations peuvent même devenir à leur tour une nouvelle source d’inspiration pour d’autres fans.
 
  • Le fan qui crée des œuvres simplement parce qu'il aime ces personnages ou cet univers.
 
De ce fait, tant qu’un fan art sans licence n’est pas mis en vente, la question de la violation des droits d'auteur ne se pose pas. A l’inverse, les artistes à l’origine de l’œuvre initiale peuvent s’en soucier lorsque les fan artists font payer leurs créations.

Le fan art est-il légal ?

En soi, la création de fan art est parfaitement légale, même si la plupart de ces œuvres enfreignent probablement des droits d'auteur.

Cela dit, la légalité du fan art dépend en grande partie du propriétaire des droits de l'œuvre originale. En effet, certaines entreprises et artistes sont assez ouverts au fan art sous certaines formes. Tandis que d'autres s'y opposent très fermement – comme Disney, par exemple.

Ainsi, si le propriétaire n’autorise pas une utilisation particulière d'une œuvre, le fan art peut être considéré comme une violation du droit d'auteur et/ou de la marque de l'œuvre originale. Toutefois, il ne s'agit pas d'une infraction si le fan art est considéré comme un « usage loyal » de l'œuvre.

Le concept de « fair use » (usage raisonnable)

Pour mieux comprendre la nuance, nous devons aborder le concept américain de « fair use ». 

Cet ensemble de règles de droit cadre les droits de l'auteur sur son œuvre. Plus précisément, ces dispositions limitent les droits exclusifs des créateurs originaux et leur imposent des exceptions. Par ce biais, certains usages qui auraient pu être illégaux deviennent alors possibles.

Ces règles visent à préserver à la fois l'intérêt public et les intérêts des artistes possédant les droits d'auteur.

A défaut de traduction française, on peut définir la notion de « fair use » comme un usage raisonnable, loyal ou acceptable. Autrement dit, l’idée est d’utiliser une œuvre originale pour en créer d’autres de façon raisonnable. D’une manière qui permette au public d’exprimer sa créativité sans nuire à l’auteur.

Alors, que considère-t-on comme un usage loyal ?

La question principale est celle des profits. Si vous gagnez de l'argent à partir d'un fan art, il s’agit généralement d’un usage déloyal et donc illégal. Cela que vous vendiez directement votre création ou que vous en tiriez un autre avantage financier. 

Cependant, il existe une forme d’exception à cette règle. Les bénéfices engrangés peuvent être légaux si votre création est considérée comme une parodie de l'œuvre originale. En effet, la parodie et la satire ont fait l’objet de multiples jurisprudences aux Etats-Unis, les incluant dans le cadre du « fair use ».

A l’inverse, un problème se pose également si le fan art interfère avec la capacité du propriétaire des droits d'auteur à monétiser son œuvre. Cela même si votre création ne vous rapporte pas d’argent. Ainsi, si votre création se positionne comme un substitut de l'œuvre originale, elle risque de dissuader les gens de payer pour cette dernière. Dans ce cas, on pourrait parler d’une infraction.

Peut-on vendre des fan arts ?

La réponse est non, pas sans l’autorisation du propriétaire des droits d’auteur. Pourtant, on observe beaucoup d'infractions dans le domaine du fan art, et les contrevenants n’en sont pas forcément conscients.

Dès lors, il se peut qu’un jour, le titulaire original envoie une lettre de mise en demeure ou exige le paiement de redevances (royalties). D'autres propriétaires ne s'en préoccuperont tout simplement pas. En particulier pour les fan arts qui ne génèrent que peu ou pas de ventes.


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | Technologie | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Société | Megasports | GRAND RAID | Interview















MEGASPORTS | Actualités le 16/03/2022

Les 24 marmailles finalistes de la Danone Nations Cup 2021 s’envolent pour Paris

Le 4 décembre 2021 l’équipe féminine de la Saint-Pauloise FC et l’équipe masculine de Saint-Denis...

MEGASPORTS | Actualités le 01/12/2021

Danone Nations Cup : Et les 24 équipes finalistes sont...

Les dernières phases finales par secteur de la Danone Nations Cup ont eu lieu ce week-end et ce...

MEGASPORTS | Actualités le 09/11/2021

Danone Nations Club : deux jeunes Réunionnais dans le top 11 mondial gagnent leurs tickets pour Paris

La Danone Nations Cup, c’est le plus grand tournoi de football au monde pour les enfants âgés de...

MEGASPORTS | Actualités le 19/09/2021

Danone Nation Cup: La compétition a repris et les filles jouent leurs premiers matchs !

La Danone Nations Cup a repris le week end dernier après une pause pendant les vacances scolaires :...

MEGASPORTS | Actualités le 28/08/2021

Coup d'envoi de la Marche de Mutualité ce dimanche !

Depuis 22 ans, La Mutualité de La Réunion réunit chaque année en août les marcheurs des 4 coins de...





Partager ce site



PUB FACEBOOK.png