Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rachat de SFR par Numericable: Ericka Bareigts interpelle Arnaud Montebourg


Rédigé le Vendredi 11 Avril 2014 à 10:00 |




Alors que le rachat de SFR par le groupe Altice - maison mère de l’opérateur Numericable a été acté et attend le feu vert de l’Autorité de la concurrence, la transaction soulève des inquiétudes à La Réunion. Si une garantie a été évoquée pour le maintien des emplois, des craintes émergent sur la question du marché des télécoms dans l’île.
Ericka Bareigts, a interrogé Arnaud Montebourg, ministre de l’Économie, sur les répercussions du rachat de SFR à La Réunion. La députée demande un avis spécifique pour l’île. Elles sont détaillés dans le communiqué qu'on publie ci-dessous:
"A La Réunion, comme dans l'ensemble des Outre-mer, nous souffrons dans de nombreux domaines d'un déficit de concurrence.
Mercredi 9 avril 2014 et à la suite de la procédure de rachat de SFR ouverte par Numericable, j'ai interrogé Arnaud Montebourg, ministre de l'Economie sur plusieurs points.
Tout d'abord, le rachat de SFR par Numericable. Cette opération diminuerait l'offre d'opérateurs à La Réunion, passant de trois à deux. Il n'y aurait ainsi plus que SRR et Only d'une part, qui détiennent 67% du marché mobile, et Orange d'autre part avec 33%. Ceci est contraire à la loi de régulation économique Outre-mer dont j'étais rapporteure et adoptée au début de cette mandature. D'où la nécessité de savoir si l'Autorité de la concurrence émettra un "avis spécifique" pour La Réunion.
J'ai également tenu à alerter le ministre sur le risque que cette opération fait peser sur nos emplois, alors même que La Réunion affiche le triste record du taux de chômage le plus élevé de France. En effet, contrairement à l'hexagone où Numericable et SFR ne sont pas en concurrence mais en synergie, à La Réunion leur fusion se traduirait vraisemblablement par des doublons dans les services et par conséquent par des licenciements.
Enfin, j'ai interrogé le ministre sur la crainte du retard des licence 4G à La Réunion, ce qui ne ferait qu'accentuer la fracture numérique entre notre territoire et l'Hexagone.
Sur la question de l'emploi, le ministre affirme qu'il entend "redoubler de vigilance" sur les engagements pris par Altice-Numericable pour qu'il n'y ait pas de licenciement.
Arnaud Monterbourg a par ailleurs pris conscience de l'ampleur des difficulté soulevées pour La Réunion et m'invite à le rencontrer afin d'échanger rapidement sur ces problématiques.
Je continuerai à porter la voix des Réunionnais et rencontrerai donc très prochainement le ministre de l'Economie. "
--> La question d'Ericka Bareigts à Arnaud Montebourg est à retrouver ici



Actualités | Communiqué de Presse | Forum | TV / SVOD | Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017 | Presse | Radio | Divers | Évènements | Mentions légales | Info Megazap | Partenariat | Internationale | Culture | Courriers des lecteurs













Les News les + plus lues de la semaine

Partager ce site




PUB FACEBOOK.png

Facebook
Twitter
https://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngRss
YouTube Chanhttps://www.megazap.fr/_images/services_web2/set7/instagram.pngnel
Instagram