Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Reine Pōmare IV à l'honneur dans un documentaire inédit, le 20 mars sur France 3





Photo de la reine jeune
Photo de la reine jeune
Le 20 mars prochain, France 3 diffusera un documentaire inédit consacré à Pōmare IV (1813-1877).

Produit par Galaxie et réalisé par Fabrice Gardel et Alexia Kingler, ce film documentaire retracera l'histoire et le destin de la reine tahitienne souvent comparée à son homologue contemporaine la reine Victoria, a régné pendant plus d'un demi-siècle, au milieu du XIXe, dans une période de guerre coloniale et d'épidémies. Ce film met en avant un pan d’histoire de Tahiti mal connu. Quelle fut la vie de cette reine ? Comment une Polynésienne de treize ans s'est-elle retrouvée sur le trône ?

De son royaume situé dans le Pacifique Sud, elle mit en péril l’entente entre la France et l'Angleterre, les deux grandes puissances impériales qui tentaient de s'implanter dans l'océan Pacifique.

Si son nom demeure célèbre, la vie mouvementée de la reine Pōmare ne nous est guère connue. Pourtant, Pōmare IV imprimera sa marque sur son époque et sur l’histoire de Tahiti. La jeune Aïmata aurait bien poursuivi le cours insouciant d’une jeunesse vouée au plaisir et à la liberté, mais l'histoire en a décidé autrement. Le 11 janvier 1827, à 13 ans, la princesse hérite de la couronne de Tahiti qui ne lui était pas destinée, mais qu’elle est désormais seule à pouvoir coiffer.

La reine est très jeune, et peu formée à l'exercice du pouvoir. Ses premières années de règne sont compliquées, sur fond de guerre d'influence entre Français et Britannique. Du puritanisme exporté par les missionnaires anglais aux ravages de la guerre franco-tahitienne, Pōmare IV conservera, malgré des difficultés liées à l'affaiblissement du pouvoir, son trône jusqu'à sa mort en septembre 1877, à l'âge de 64 ans.

Le documentaire permet, par ailleurs, de découvrir les vestiges de sa maison située à Papeete. Une ancienne demeure de style colonial au parquet grinçant, à la façade bâchée, et dont le gardien évoque avec nostalgie et émotion le passé de cette figure de l'histoire de son territoire.

Pour témoigner de l’héritage de la reine Pōmare IV dans de multiples sphères, plusieurs  personnalités polynésiennes ont accepté de témoigner. La danseuse Marguerite Lai, l'anthropologue Simone Grand, l’activiste et descendant des Pōmare Joinville Pōmare, ainsi que l'ethnologue Alexandre Juster.

Disponible, dès à présent, sur La1ere.fr, l'offre numérique Outre-mer de France Télévisions, et sur France 3 lundi 20 mars à 00h10 dans la case outremer.ledoc (Date et horaire métropole, ndlr).


Notez

Rédigé le Lundi 20 Mars 2023 à 09:16 |





Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr