Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La série de documentaires "Éritaj Mizik Tradisyonèl Gwadloup" de retour ce vendredi sur Guadeloupe La 1ère. Médelice Baptiste "Médé" à l'honneur pour la première !


Rédigé le Lundi 10 Octobre 2022 à 13:53 |



© raymond philogene / Alex NABIS
© raymond philogene / Alex NABIS
"Éritaj Mizik Tradisyonèl Gwadloup", la série de documentaires sur les musiques traditionnelles de la Guadeloupe et plus particulièrement sur les porteurs de traditionsfait son grand retour ce vendredi 14 octobre dès 20h05 sur Guadeloupe la 1ère et cette semaine elle vous invite à découvrir ce nouveau numéro sur Médelice Baptiste dite "Médé" via un documentaire de Raymond Philogène.

Médélice Baptista fêtait en juillet 2021 ses 100 ans. Celle qui deviendra à 76 ans la Reine du Bèlè s'en est allée. "Médé" comme elle était affectueusement nommée, a vécu la vie laborieuse des siens, paysans guadeloupéens. Dans les plantations, elle accompagnait leurs durs efforts à tous de ce chant de courage et d’entraide, faisant presque oublier la dureté du quotidien. Elle était très appréciée, au point de chanter en public. Sa notoriété ne dépassait pas alors Vieux-Habitants et ses environs.

Entre 1993 et 1994, alors que la Route du Rhum bat son plein dans le chef-lieu, elle est invitée à monter sur scène inopinément. Elle sera repérée par l’un des maestro de la culture guadeloupéenne : Alex Nabis. Cet homme va entreprendre, de ressusciter la tradition locale du « Nwél Kakado », avec l’irremplaçable Médé, qui entraîne d’autres femmes avec elle. Ce qui aboutira plus tard à des enregistrements et des concerts à Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et à Paris.

Gravé en lettres d'or dans les annales de la musique traditionnelle, son nom évoque les chants du bèlè. Elle en est même devenue l'incarnation. 

Notez







Nouveau commentaire :
Twitter















Partager ce site





@megazap.fr