Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megazap


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Décès du journaliste Luc Laventure





Image profil Twitter
Image profil Twitter
La famille de Luc Laventure a annoncé le décès du journaliste et homme de médias ce dimanche à l'âge de 77 ans. 

Sa famille a annoncé cette information sur les réseaux sociaux. Il aurait succombé à un malaise.
 
La famille de Luc Laventure à la douleur de vous faire part de son décès survenu à son domicile parisien la nuit dernière des suites d’un malaise.

Journaliste pour France 3 Martinique dès 1967, il a été l'un des fondateurs et promoteurs de la chaîne France Ô.

Le journaliste fait ses débuts en télévisions à France 3 Martinique en 1967. Il y œuvre jusqu'en 1981 avant d'être affecté au siège de RFO, à Paris. Directeur de Antennes Télépays, il fait partie des fondateurs de la chaîne France Ô.

En 2015, Luc Laventure prend la présidence du groupe médias Outremers360°, poste qu'il occupait encore aujourd'hui. Il est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, à son domicile parisien.

Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer, lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux :


Notez

Rédigé le Lundi 7 Mars 2022 à 06:07 |
Ludovic Belzamine
Rédacteur en chef de Megazap.fr En savoir plus sur cet auteur






1.Posté par justice le 05/12/2022 22:17
Luc laventure, paix à son âme tourmentée, était un homme violent et colérique. Il exerçait sur son entourage professionnel et personnel une tyrannie quotidienne. Les hommages rendus à ce personnage ambivalent ne saurait occulter cette part d'ombre dont tous les collaborateurs d'RFO, parfois complices, ont été les témoins. Cet homme battait sa femme dans les locaux même de Malakoff, engageait des escorts en tant qu'assistante... La liste de ses méfaits est aussi longue que les programmes qu'il a prétendu réaliser et signer pour récolter des droits d'auteur en lieu et place de journalistes un peu trop naifs. D'une vulgarité sans pareil, il se montrait d'une duplicité abjecte avec ses interlocuteurs. Racialiste convaincu, en allant jusqu'à organiser des hierarchies dans la représentation des outre mer au sein d'RFO (Ses moqueries au sujet des Kanaks, ses imitations de Rois africains dignes de Tintin au Congo, ) Il n'a jamais fait autre chose que paraphraser ses maîtres à penser. Cézaire le méprisait, les autres ne le connaissaient même pas. Il faut considerer la disparition d'RFO comme étant son héritage. Pendant des années ce Monsieur a fait de cette chaîne un enjeu à la fois personnel et politique, en laissant peu de chance à l'idée d'un service public citoyen. Laventure, c'était surtout ça: le corporatisme bananier

Nouveau commentaire :
Twitter













Partager ce site






@megazap.fr