Connectez-vous S'inscrire
Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Partager

Présidentielle 2017: Les propositions des 11 candidats pour la télévision


A l'approche du 1er tour des Présidentielles, on a voulu faire le point sur les propositions des 11 candidats en matière d'audiovisuel.


© DR
© DR
A l'approche du 1er tour des Présidentielles, on a voulu faire le point sur les propositions des 11 candidats en matière d'audiovisuel.

​Bien qu'on parlera pas ici de politique, on vous propose de découvrir les idées de chacun sur la manière dont il réformerait la télévision.

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France !)

Via son programme, le candidat de "Debout la France !" souhaite renforcer la culture sur les chaînes du groupe France Télévisions.

​Ainsi, France 2 par exemple pourrait être obligée de diffuser au moins une grande œuvre du répertoire classique chaque mois en Prime Time (première partie de soirée).

​De plus, il voudrait regrouper dans une plateforme, les archives télévisuelles de l'INA avec les contenus de la BNF, des musées nationaux, etc...

Benoît Hamon (Parti Socialiste)

Dans son programme, le candidat du PS (Parti Socialiste) souhaite élargir l'assiette de la redevance audiovisuelle aux appareils numériques, aux résidences secondaires...

​Autres souhaits de Benoît Hamon, il aimerait que les prochains présidents de France Télévisions soient nommer par leurs propres conseils d'Administration.

​De plus, il veut limiter à 40% la détention du capital d'un média et à 20% celle de plusieurs médias.

​Et enfin, il souhaite créer un statut de média à but non lucratif.

Jean Luc Mélenchon (La France insoumise)

Le candidat de "La France insoumise" indique dans son programme, rétablir un service public de production télévisuelle sur le modèle de l'ex-SFP.

​Il souhaite faire nommer les prochains présidents de France Télévisions par le Parlement.

​Et veut interdire la communication de sondages deux mois avant chaque élection.

Marine Le Pen (Front National)

La candidate du FN, via son programme, souhaite pas augmenter la redevance audiovisuelle et diminuer le nombre de chaînes publiques qui sont actuellement au nombre de 6 (France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô, FranceInfo:).

​Elle veut intégrer au Conseil Supèrieur de l'Audiovisuel des représentants des téléspectateurs et des professionnels de l'audiovisuel.

​Et enfin, elle exigerait de France Télévisions plus d'émissions artistiques, culturelles et historiques.

François Asselineau (Union Populaire Républicaine)

Lui Président de la République, François Asselineau souhaite renationalisé TF1 pour définir un nouveau cahier des charges qui laisserait plus de place à la culture, au théâtre, à l'Opéra et cinéma des années 1930 à 1950.

François Fillon (Les Républicains)

Le candidat du LR, souhaite accompagner les tendances de consommation de la télévision telles que le Replay, les Smartphones...

​François Fillon veut élargir la redevance audiovisuelle à tous les appareils diffusant la télévision (Smartphones, Tablettes, ordinateurs...).

​De plus, il aimerait réduire un certain nombre de chaînes publiques qui sont actuellement au nombre de 6.

​Et enfin, il souhaite accélérer le développement du THD (Très Haut Débit) et mobile.

Jean Lassalle (Sans Étiquette)

Dans son programme, Jean Lassalle souhaite s'il est élu Président, réduire la publicité dans les émissions pour enfants sur les chaînes publiques en échange du rétablissement en soirée.

​Et enfin, il veut couvrir toute la France en haut débit, pénalisant si besoin les opérateurs en cas de non-couverture.

Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière)

La candidate de "Lutte Ouvrière" veut si elle est élue Présidente, supprimer la redevance audiovisuelle et la publicité sur les chaînes du groupe France Télévisions.

​Autre point abordé dans son programme, elle souhaite financer ces deux suppressions en taxant davantage les bénéfices des chaînes privées.

Emmanuel Macron (En Marche)

Favori des sondages, Emmanuel Macron annonce qu'il réduirait le nombre de chaînes publiques s'il est élu Président de la République.

​De plus, il souhaite fusionner les groupes audiovisuels publics mais aussi assouplir la réglementation de la publicité à la télévision.

​Tout comme Benoît Hamon, le candidat de "En Marche" veut faire nommer les présidents de France Télévisions par leurs propres conseils d'administration.

Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste)

Le candidat du NPA souhaite s'il est élu, interdire à toute personne physique ou morale de détenir plus d'une chaîne de télévision et aux groupes bénéficiant de commandes publiques de détenir des médias.

​Philippe Poutou veut aussi remplacer le CSA par un organisme de supervision des médias où leurs salariés et leurs usagers auraient droit de vote.

Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès)

Le candidat de "Solidarité et Progrès" souhaite redéfinir le cahier des charges de France Télévisions en matière de diffusion des sciences. De plus, ​La chaîne France 5 pourrait se recentrer sur la découverte et l'éducation.

Et enfin, il veut rendre les émissions libres de droits au bout de dix ans et en consultation gratuite sur le site de l'INA.

Mercredi 19 Avril 2017 - 09:08

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actualités | Communiqué de Presse | Forum | Actus TV | Actualité Nationale | TECHNOLOGIE | Tarifs annonceurs | Infos Com | Musique | Éssentiel 4G | Présidentielle 2017








Soumettre un article


News


Inscription à la newsletter