Connectez-vous S'inscrire
Menu



Toute l'actualité média en Outre-Mer




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Partager

La Réunion: Le Tampon et Sainte-Clotilde accueillent le 24 novembre la Journée nationale Sciences de l'Ingénieur au Féminin

Lundi 14 Novembre 2016 - 11:17

Jeudi 24 novembre 2016, les associations Elles bougent et l'UPSTI co-organisent la Journée nationale « Les Sciences de l'Ingénieur au Féminin" plus de 15 000 lycéennes et collegiennes sont attendues dans toute la France. Près de 100 élèves sont attendues au total à Le Tampon au Lycée Roland Garros . A Sainte-Clotilde, 90 lycéennes se rendront au Lycée Lislet Geoffroy pour decouvrir ces metiers. 


© Crédit Photo: lessiaufeminin.fr
© Crédit Photo: lessiaufeminin.fr
Partout en France et dans le monde, des femmes techniciennes et ingénieures innovent et réinventent le monde de demain. Qu'elles soient arrivées dans l'industrie et la technologie, par goût ou par hasard, elles sont toutes passionnées par leur métier, et enthousiastes pour en parler…

Partout en France, des collégiennes et lycéennes s'interrogent sur leur orientation, encore trop souvent décidée à la hâte, par méconnaissance des métiers.  Notamment les parcours  scientifiques et technologiques d'ingénieurs et techniciennes, qu'elles n'intègrent pas dans leurs choix, à cause de stéréotypes induits et d'idées fausses sur ces filières. 

Pour se projeter dans un métier ou une carrière, les rencontres avec des femmes en poste sont déterminantes…

Comme chaque année, Elles bougent et l'UPSTI co-organisent la Journée nationale « Les Sciences de l'Ingénieur au Féminin »

Le jeudi 24 novembre 2016: Rencontre annuelle de 15 000 collégiennes et lycéennes et de 1 000 techniciennes et ingénieures dans 175 établissements de France métropolitaine et d'Outre-Mer
 
Sous le Haut Patronage du Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, cette 4ème édition a lieu pendant la Semaine Ecole-Entreprise, dont l'objectif est de mettre les échanges entre les entreprises et le monde éducatif en valeur et de les promouvoir.

Elle est organisée par Elles Bougent et son réseau de marraines techniciennes et ingénieures et par l'UPSTI et son réseau de professeur-e-s dans les collèges et les lycées.
 
L'enjeu est de taille : Le métier d'ingénieur est porteur d'emplois et de très belles carrières. Mais seulement 1 ingénieur sur 5 est une femme. Les industriels, pour mieux innover, souhaitent varier les profils dans leurs équipes : les femmes sont les bienvenues !
 
Un chiffre emblématique : Seulement 12 % environ des bachelières de la filière S poursuivent des études d'ingénieurs, alors qu'elles sont à parité avec leurs homologues masculins en Terminale S, et qu'ils sont 4 fois plus nombreux à rejoindre ces mêmes filières. 
 
D'une manière générale, les jeunes filles boudent les filières scientifiques et techniques de l'enseignement supérieur, par méconnaissance des métiers auxquelles ces filières mènent : les stéréotypes ont la vie dure et les jeunes filles s'autocensurent encore souvent inconsciemment.

L'objectif de cette journée : témoigner, échanger et susciter des vocations

Ingénieures, techniciennes, issues du tissu industriel local, vont ainsi témoigner du métier qu'elles exercent et du chemin parcouru depuis le lycée : lors de tables rondes en petit comité, elles vont partager leurs expériences avec des jeunes filles qui pourront aborder avec elles tous les sujets..
 
Pour Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, la journée nationale « Les Sciences de l'Ingénieur au Féminin » est une action phare pour créer des vocations  et faire bouger les lignes.
 
Au programme de cette après-midi d'échanges :
 
  • Diffusion du film de l'UPSTI « Comment les Sciences de l'Ingénieur répondent aux grands enjeux de demain » et du message aux participantes de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
 
  • Témoignages de marraines et élèves ingénieures : parcours, ambitions, challenges, conseils…
 
  • Débriefing de fin de journée
 
Ces différents moments de rencontres et de débats seront animés par les marraines et ambassadrices de l'association Elles bougent, des membres de l'association UPSTI, des proviseurs, des professeurs, des femmes ingénieures et techniciennes de réseaux féminins associatifs,  d'entreprises, et d'alumni de grandes écoles : Association Femmes ingénieurs, le réseau de la fondation l'Oréal, Arts et Métiers au féminin et également les élèves ingénieures des grandes écoles.
 
« Nos deux associations « Elles bougent » et UPSTI sont très fières d'avoir créé ensemble la journée nationale des Sciences de l'Ingénieur au féminin. Nous sommes en effet convaincus qu'une telle journée, qui rapproche le monde de l'éducation et le monde de l'industrie, permettra de sensibiliser les jeunes filles aux carrières industrielles passionnantes qui s'offrent à elles, et suscitera  des vocations de poursuite d'étude vers les sciences et la technologie » concluent Marie-Sophie Pawlak, Présidente d'Elles bougent et Hervé Riou, Président de l'UPSTI.

>> Plus d'informations sur l'évènement sur : http://www.lessiaufeminin.fr/

En Outre-Mer ?

Jeudi 24 novembre 2016, les associations Elles bougent et l'UPSTI co-organisent la Journée nationale « Les Sciences de l'Ingénieur au Féminin" plus de 15 000 lycéennes et collegiennes sont attendues dans toute la France.

Près de 100 élèves sont attendues au total à Le Tampon au Lycée Roland Garros . A Sainte-Clotilde, 90 lycéennes se rendront au Lycée Lislet Geoffroy pour decouvrir ces metiers. 


Notez



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >






Soumettre un article


News


Inscription à la newsletter