Connectez-vous S'inscrire
Menu



Toute l'actualité média en Outre-Mer




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Partager

Guyane: Apatou désormais connectée à la Fibre Optique

Jeudi 14 Juillet 2016 - 09:05


Sur la photo: Le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre / le maire d’Apatou, Paul Dolianki, la députée Chantal Berthelot, les sénateurs Georges Patient et Antoine Karam, et le Préfet de Guyane, Martin Jaeger.
Sur la photo: Le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre / le maire d’Apatou, Paul Dolianki, la députée Chantal Berthelot, les sénateurs Georges Patient et Antoine Karam, et le Préfet de Guyane, Martin Jaeger.
Le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, s’est rendu ce mardi 12 juillet 2016 à l’inauguration de la ligne électrique haute tension et de celle de la liaison fibre optique reliant Saint-Laurent du Maroni à Apatou, récemment achevées par les sociétés EDF et Orange.

La commune, qui fêtera bientôt ses 40 ans d’existence, est désormais raccordée au réseau électrique du littoral, et ces soixante nouveaux kilomètres de lignes s’accompagnent d’une véritable autoroute numérique qui permettra aux opérateurs de fournir directement des services à très haut débit pour les habitants, artisans, entreprises et collectivités de la commune.

Ce réseau numérique, constitué de fibres optiques, est porté par les pylônes EDF, installés simultanément.  Cette opération a pour avantage d’optimiser les ouvrages et les investissements réalisés sur le territoire.

Aux côtés de Rodolphe Alexandre, étaient également présents le maire d’Apatou, Paul Dolianki, la députée Chantal Berthelot, les sénateurs Georges Patient et Antoine Karam, et le Préfet de Guyane, Martin Jaeger. Tous ont applaudis  cette initiative privée, rendue possible grâce à la route terrestre ouverte il y a maintenant plusieurs années.

Le Président de la CTG a insisté pour que le déploiement des moyens de communications numériques se poursuive désormais sur le fleuve, au travers par exemple d’autres initiatives de ce type, afin de continuer le désenclavement de la Guyane.

« Je n’oublie pas non plus le travail qui doit être mené sur les zones blanches, et le récent appel d’offres de l’ARCEP, autorité qui régule les télécommunications, suite à nos différentes sollicitations nationales au sujet de la 4G, devraient permettre d’apporter des premières solutions. » a également indiqué Rodolphe Alexandre.


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >






Soumettre un article


News


Inscription à la newsletter