Connectez-vous S'inscrire
Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Partager

France Télévisions s'engage à accroître la visibilité des Outre-Mer sur l'ensemble de ses antennes



Le COM (Contrat d'objectifs et de moyens) a pour objectif de présenter les grandes orientations stratégiques assignées à France Télévisions et fixe la trajectoire économique du groupe public.

Concernant l'entreprise, France Télévisions et l'Etat se sont engagés conjointement sur un plan d'affaires qui doit permettre à l'entreprise de retrouver un équilibre d'exploitation structurel.

Parmi eux, de nouveaux indicateurs ont d'ailleurs été mis en place pour accompagner les développements de France Télévisions ; d'autres, qui existaient précédemment, ont été amplifiés.

​En ce qui concerne les chaînes thématiques, leurs identités seront renforcées, ainsi France 4 sera la « chaîne de la jeunesse et de la famille », France 5 la « chaîne du savoir et de la connaissance » et France Ô la « chaîne des Outre-mer », le Conseil remarque que leur positionnement est confirmé pour la période 2016-2020. S'agissant plus spécifiquement de France Ô, elle retrouve son orientation éditoriale originelle.

Dans le cadre du COM, les chaînes du réseau Outre-mer 1ère sont, quant à elles, amenées à renforcer le caractère généraliste de leurs programmes.

Outre le renforcement des chaînes, France Télévisions s'engage à accroître la « visibilité » des Outre-mer sur l'ensemble de ses antennes en renforçant la proximité entre les 9 stations des Outre-mer 1re, France Ô et le reste de l'entreprise.

Le CSA souhaite même que la première année d'application du COM soit mise à profit pour étudier les modalités de diffusion de l'offre de France Télévisions dans les territoires ultramarins.

Depuis septembre 2016, la programmation de France Ô est exclusivement consacrée aux Outre-mer, conformément au rôle confié à la chaîne dans le cadre du COM.

La chaîne devient la vitrine des productions ultramarines. Un indicateur est prévu en la matière. Il porte sur le volume horaire hebdomadaire moyen de programmes produits par ou coproduits avec le réseau, avec un objectif de 42 heures à l'horizon 2020.

Cet indicateur s'accompagne par ailleurs d'un référentiel favorisant la diversité des genres de programmes diffusés, passant de trois (réalisé en 2015) à douze à l'issue de ce COM.

Le Conseil s'interroge toutefois sur la liste des genres retenus et sur l'articulation entre la nouvelle offre de France Ô recentrée sur l'exposition des programmes des Outre-mer et la place dévolue à France Ô pour le respect des obligations prévues par le cahier des charges comme les spectacles vivants ou les programmes musicaux.

Constatant que 30% de l'offre musicale du groupe étaient diffusés sur cette seule chaîne, le Conseil attire l'attention sur la nécessité d'une répartition équitable de la programmation musicale sur l'ensemble des antennes.

Vendredi 14 Octobre 2016 - 09:18

Notez



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter








Soumettre un article


News


Inscription à la newsletter