Connectez-vous S'inscrire
Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Partager

FlameFy rachète OKAST et ambitionne de révolutionner l’industrie des services de vidéo en ligne



La société FlameFy, incubée chez TF1, annonce le rachat d’OKAST, startup dans la vidéo. Cette opération permet de lancer la première solution SaaS européenne alliant la vidéo et l’intelligence artificielle pour offrir aux producteurs de contenus de concurrencer Netflix… en quelques clics.

Un service inédit pour aider les créateurs et sociétés audiovisuelles à mieux monétiser leurs contenus vidéos.

La  consommation de vidéos en ligne connaît une croissance exponentielle mais engendre plusieurs problèmes de taille pour leurs créateurs :
 

  • une rémunération trop faible ;

  • une dépendance forte aux plateformes de distribution, seules à détenir la vraie valeur du marché, à savoir l’audience ;

  • une difficulté à émerger face à un déluge continu de contenus en ligne.
     

Disrupter la chaîne de valeur actuelle en accélérant la désintermédiation.

Le rapprochement entre les deux sociétés permet de créer un service qui répond à ces problématiques : OKAST offre un outil robuste pour permettre aux sociétés audiovisuelles et aux créateurs indépendants de monétiser eux-mêmes leurs contenus vidéos, sur tout type d’écran. FlameFy apporte sa technologie big data pour trouver, développer et activer son audience.

“ Aujourd’hui, aucune solution sur le marché n’offre un service aussi complet, intégrant la prise en charge technique d’un service de vidéo premium multi-écran couplée à une gestion complète de l’audience et du contenu. De l’acquisition de clients à leur fidélisation sur un service, en passant par une analyse détaillée de l’audience et de la consommation de contenus, nous souhaitons donner tous les outils aux créateurs pour qu’ils développent in fine leurs revenus”. Simon Le Déaut, Fondateur d’OKAST.

“Aujourd’hui, la connaissance des clients constitue un élément décisif pour gagner la bataille de l’audience. Le futur de la télévision et de la vidéo en ligne passe par le big data et le machine learning. Ces technologies permettent, en traitant intelligemment une grande quantité d’informations disponible sur de multiples canaux, de comprendre son audience et alors de pouvoir proposer le bon contenu à la bonne personne et au bon moment. L’essor de la vidéo de demain se fera par la capacité d’un service à proposer l’expérience la plus personnalisée possible à une audience disparate”. Cédric Monnier, CEO de FlameFy.



Mardi 14 Février 2017 - 10:26
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter








Soumettre un article


News


Inscription à la newsletter